Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Textes de epervier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 22:05

Bien-pensants ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 23:15

Epervier,

Quelques personnes ont pris le temps de vous lire et de vous donner un feedback sur un de vos poèmes. Vous avez de la chance, je trouve, regardez le nombre de textes postés qui ne génèrent aucune réaction!

Vous parlez de "bien-pensants" qui ne regardent que la structure. Mais personne parmi les membres qui se sont exprimés n'a laissé même supposer que seule la structure comptait.

Comme le dit Gosayn, tout le monde ne peut qu'approuver le message véhiculé par votre poème. Mais la poésie n'est-ce pas avant tout une façon d'exprimer les choses? C'est la façon, la forme de votre poème qui n'a pas soulevé l'enthousiasme. Que vous soyez d'accord ou non n'y changera rien. A votre place, j'essaierais de comprendre ce qui fait que mon poème ne fait pas mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 23:24

John,

Je ne veux pas m'éterniser outre mesure sur le sujet.
Je crois avoir dit que je respectais vos opinions, c'est
essentiel dans une discussion mais je ne les partage pas
tout simplement.
On a chacun notre façon de concevoir un écrit en particulier
selon sa structure et les émotions qui en émanent, très important.
Je parcours plusieurs forums de poésie et quand je commente
une poésie, je veux ressentir justement l'émotion, après, on peut
discuter de la "fameuse mécanique littéraire" mais l'essentiel, c'est
la beauté des mots, le plaisir des mots.

amitiés québécoises,

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Naki, le clandestin   12/6/2008, 07:11

Voilà ! C'est la loi du genre et une fatalité.

Dire à un auteur qui poste un texte qu'il est bon quand il est mauvais c'est une hypocrise inacceptable.

Ne rien dire vexe et débouche sur l'inutile.

Dire d'un texte qu'il est mauvais vexe obligatoirement l'auteur qui lui se trouve bon, souvent par naïveté ou inculture.

Je pense qu'Epervier s'est brûlé les ailes ( d'albatros ?) mais à le lire il s'en sortira très bien.

Il invoque le contenu, le sens, l'intention, sans prendre conscience que c'est tout simplement la moindre des choses de présenter un sens, que c'est donné à tout le monde, à toute personne pourvue d'une étincelle d'humanité.

La littérature c'est le supplément d'âme d'une écriture sinon ce n'est RIEN. Aphrodite semble penser le contraire car elle confond le fait d'écrire et la littérature. Chacun à le droit de s'exprimer ( oralement aussi ! ) ce qui ne fait pas de chacun un écrivain ou un poète ! Et ne me répondez pas " Mais qu'est-ce qu'un écrivain " !

Je voudrais simplement ajouter que ce qui me semble le plus grave dans le cas d'Epervier c'est l'absence de remise en question, le style "j'ai fait mon chemin, choisi ma religion alors aimez ou foutez-moi la paix."


Voilà la différence entre le net et l'édition : quel éditeur de poésie s'arrêterait une seconde sur ces vers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 12:06

Jean-Pierre,

Vous n'avez rien compris et vous n'êtes pas le seul dans ce milieu littéraire, malheureusement.
J'accepte la critique avec discernement, veuillez me croire.
Je connais mes possibilités et je sais faire la différence
envers des propos dénués d'une logique certaine et vous
venez me donner un exemple frappant de votre instabilité
à saisir les nuances apportées vers un sujet précis.
Restez sur vos positions instables. La poésie n'est pas seulement
une "mécanique littéraire". Pouvez-vous comprendre cela?
C'est désolant de tenter de s'expliquer, une perte de temps.
En passant, j'ai édité un recueil de poèmes, vous en déplaise
pseudo connaisseur et l'éditeur a accueilli ma poésie avec plaisir.
Décidément, c,est la dernière fois que je dépose un écrit
sur ce forum, une désolation incroyable. Continuez à écrire
sans rien comprendre, vous défendez une poésie que vous ne
connaissez pas à sa juste mesure.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Naki, le clandestin   12/6/2008, 12:24

Toutes mes excuses, Epervier.

Le pseudo connaisseur que je suis ( mon éditeur va adorer!) est plein de respect car avoir trouvé un éditeur ( lequel SVP ? ) n'est pas une mince gloire ni un mince exploit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 12:38

Votre insolence est égale à votre incompréhension
à ne rien comprendre, c'est vraiment dommage.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 12:59

Epervier, à la lecture des échanges qui précèdent, l'impression qui domine est que c'est plutôt vous qui ne voulez rien comprendre. C'est dommage parce que vous vous enfermez dans une vision qui ne va pas favoriser l'évolution de votre écriture.

Personne ne vous a agressé, donc je pense que vous vous vexez bien inutilement.

Jean-Pierre Poccioni avait parfaitement résumé le problème. Vos réponses, peu fines car dictées sans doute par un sentiment de vexation, ne font fait qu'étayer sa thèse : "Dire d'un texte qu'il est mauvais vexe obligatoirement l'auteur qui lui se trouve bon, souvent par .. etc etc..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 13:41

Épervier,


1) Vos arguments ad hominem à l'égard de Jean-Pierre Poccioni servent à masquer, me semblent-ils, votre refus d'admettre des évidences qui ont été remarquablement formulées par Jean-Pierre Poccioni, véritable écrivain de talent et très grand connaisseur de la littérature. Malgré mes fonctions liées à mon métier et mes fonctions diverses, j'ai l'humilité de reconnaître que sa dernière intervention a cerné l'essentiel même si elle n'est pas facile à entendre et qu'il a été capable de formuler mieux que je n'aurais pu le faire l'essence de la vraie littérature...

2) Votre participation à Passion des Mots se résume, le plus souvent, à poster vos propres oeuvres sans réellement réagir aux oeuvres des autres ou à participer aux autres salons. Avez-vous déjà lu La Maison du Faune ou Un garçon en ville ? Je vous les recommande vivement. Avez-vous déjà lu d'autres textes marquants dans ce forum en y réagissant par vos mots capables de reconnaître la qualité réelle et ce indépendamment des goûts personnels ?

3) Reconnaissez simplement que votre dernier texte n'est pas de l'art même s’il est traversé par une haute dimension humaine. Pouquoi ? Car la littérature ne se résume pas à l'expression des bons sentiments... Si elle n'était que cela chacun pourrait se croire artiste... Il en va d'ailleurs de même dans tous les arts (littérature, photographie, cinéma, musique, etc.). L'art n'est pas un lieu commun de poncifs mal écrits. L'art est une des plus hautes exigences de l'homme capable de créer un émotion essentielle traversée par la force d'un langage transcendant.

4) Un éditeur officiel à compte d'éditeur n'accepterait pas ce texte... Jean-Pierre a raison. Si vous me donnez le nom de votre éditeur officiel qui publie ce texte à compte d' éditeur, dites-le moi ! Auquel cas je me serais trompé. Mais, en même temps, j'émettrais des doutes sur la maison d'édition en question. Par contre je sais que de médiocres éditeurs publient des romanciers médiocres qui ont un succès incroyable... à des fins commerciales. Mais je sais qu'il n'entre pas dans vos intentions de faire de la littérature commerciale qui se vend bien.

5) L'humilité est importante et sachez que sur dix textes que j'écris j'en mets huit à la poubelle, car je suis tellement exigeant... J'ai la prétention de croire que ce que ce que je propose aux autres est au moins bon (je ne parle pas de chef-d'oeuvre, car je doute de pouvoir le créer un jour !) même si chacun a le droit de ne pas aimer ce que j'écris ou photographie ou mets en scène...

6) Ne le prenez pas mal, car vos intentions sont très louables. Elles méritent seulement d'être transcendées par un réel regard artistique... et donc pas exclusivement humain.

7) Vous avez déjà écrit d'autres textes qui étaient supérieurs... et vous serez capable d'en produire de bien supérieurs à l'avenir...




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 14:42

Jipi,

Vous semblez détenir la vérité à propos d'une littérature où le justesse prime à premier abord. Je ne contesterai pas vos idées préconçues à tout connaître.
Cependant j'ai remarqué que votre formation , professeur de français et voilà le problème et vos acolytes aussi, je crois. Arrêtez de percevoir la littérature sous sa forme rigide, un peu de souplesse s.v.p.
Il est vrai que je commente peu, faute de temps car je collabore dans différents secteurs littéraires, eh oui, je suis accepté dans plusieurs milieux, ne vous en déplaise.
Ce qui est important, je pense que nous avons tous l'amour de la poésie.
Nous percevons différemment cet élément et nos idées ne sont pas au même diapason.
Je termine cette discussion laborieuse et inutile, malheureusement.
Vous souhaitant malgré tout, un plaisir immense au niveau de l'écriture
car c'est un baume à l'esprit et à l'imagination.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 15:56

Tiens vous avez l'art d'éluder plusieurs de mes arguments !!! :lol:

Oui je suis professeur ! Et alors ?

Oui Jean-Pierre Poccioni est un réel écrivain ! Et alors ?

Je ne détiens aucune vérité fort heureusement... j'essayais seulement de vous faire comprendre ce qu'est la poésie... évidemment si l'art permettait à chacun de faire ce qui lui plait et d'apprécier la poésie chacun à sa façon, ce serait plus facile !!!

Mais puisque, pour vous, tout fait farine au moulin... facile d'être un artiste finalement !

Discussion laborieuse effectivement ! Dans le fond vous avez eu une chance inouie... plusieurs personnes se sont penchées sur votre texte et vous ont dit ce qu'ils en pensaient réellement ! Oui l'art est difficile, exigeant et ne contente pas du passable ou du moins que passable...

Bons poèmes alors... :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 16:42

Jipi a écrit:

j'essayais seulement de vous faire comprendre ce qu'est la poésie...

Faire comprendre ce qu'est la poésie? C'est bien les paroles d'un professeur. La poésie c'est personnel, ca vient de l'interieur. Evidemment à l'école on apprend les règles qui la touche, mais la poésie ca s'apprend en principe avec l'expérience de la vie. La poésie c'est la liberté, ca n'a pas de loi. Chacun peut créer sa propre poésie, sa propre facon de penser d'elle. Il ne s'agit en aucun cas d'apprendre aux autres et de forcer les autres à penser de même.

Jipi a écrit:
évidemment si l'art permettait à chacun de faire ce qui lui plait et d'apprécier la poésie chacun à sa façon, ce serait plus facile !!!


Mais l'art c'est ca justement, de même pour la poésie!!!! Etre artiste, c'est etre libre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:06

Tiens !!! Pourtant je suis un artiste !!! Du moins on le dit...

Excusez-moi... je suis un professeur... voilà le problème !!! Je n'ai donc plus rien à dire !!!

Comme Jean-Pierre Poccioni est un réel écrivain et donc Épervier lui dit qu'il ne comprend rien !!!

Belle façon de museler la pensée et de donner libre cours à la grande liberté qui permet de faire n'importe quoi... Pas belle la vie ? On est tous libres !!!

Non... Aphrodite... l'art n'est pas le lieu du n'importe quoi au nom de cette sacro-sainte liberté. L'art demande un long travail et une patience immense... et de l'humilité...

Non... Aphrodite... chacun ne peut être artiste, car il faut du talent pour être écrivain, musicien, peintre... le talent on l'a ou on accepte d'apprendre à le travailler...

Chacun ne peut donc être romancier ou poète ou peintre...

Relisez la dernière réflexion brillante de Jean-Pierre Poccioni qui parle de votre confusion regrettable et des erreurs d'Épervier : tout y est...




Jean-Pierre Poccioni écrivait, mais vous ne l'avez sans doute pas lu :

Voilà ! C'est la loi du genre et une fatalité.

Dire à un auteur qui poste un texte qu'il est bon quand il est mauvais c'est une hypocrise inacceptable.

Ne rien dire vexe et débouche sur l'inutile.

Dire d'un texte qu'il est mauvais vexe obligatoirement l'auteur qui lui se trouve bon, souvent par naïveté ou inculture.

Je pense qu'Epervier s'est brûlé les ailes ( d'albatros ?) mais à le lire il s'en sortira très bien.

Il invoque le contenu, le sens, l'intention, sans prendre conscience que c'est tout simplement la moindre des choses de présenter un sens, que c'est donné à tout le monde, à toute personne pourvue d'une étincelle d'humanité.

La littérature c'est le supplément d'âme d'une écriture sinon ce n'est RIEN. Aphrodite semble penser le contraire car elle confond le fait d'écrire et la littérature. Chacun à le droit de s'exprimer ( oralement aussi ! ) ce qui ne fait pas de chacun un écrivain ou un poète ! Et ne me répondez pas " Mais qu'est-ce qu'un écrivain " !

Je voudrais simplement ajouter que ce qui me semble le plus grave dans le cas d'Epervier c'est l'absence de remise en question, le style "j'ai fait mon chemin, choisi ma religion alors aimez ou foutez-moi la paix."

Voilà la différence entre le net et l'édition : quel éditeur de poésie s'arrêterait une seconde sur ces vers ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:18

Jipi a écrit:

Non... Aphrodite... l'art n'est pas le lieu du n'importe quoi au nom de cette sacro-sainte liberté. L'art demande un long travail et une patience immense... et de l'humilité...

Je n'ai jamais dit que l'art c'est du n'importe quoi. Je suis d'accord avec ta phrase, cela demande du travail et de la patience. Mais aussi de la spontanéité et de la liberté, et liberté n'est pas (toujours) égale à l'anarchie.

C'est dommage, mais je ressent pleinement de l'orgueil et de l'arrogance dans ces dires..."Oui je suis professeur! Artiste même! Et lui c'est un "réel" écrivain!" Je m'en fous personnellement. Moi je suis étudiante, surement naïve à vos yeux, mais c'est fou comme je suis plus ouverte concernant l'art et la poésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:23

Et je sais oui, tu as raison, pour etre artiste il faut du talent. Personne ne le devient au claquement de doigt. La talent se travaille tout le temps. Et devenir artiste, c'est de faire reconnaitre aux autres son talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:37

Aphrodite,

Puis-je me permettre de vous souligner ce fait.
Vous n'aurez jamais raison avec ces gens qui
pensent détenir la science infuse de la littérature.
Le problème ultime, il se base seulement sur la
structure de l'écrit délaissant , à mon grand
déplaisir, l'essence de l'écriture, de la pensée.
Ils sont étouffés , non pas seulement par les règles
établies, mais par l'insuffisance d'une bonne compréhension.
Ce n,est pas la première fois que j,ai des discussions acerbes
avec des mentalités obtus qui ne veulent rien comprendre.
Ils sont dans une tour d'ivoire, impossible de les faire descendre
et de ressentir de l'émotion, de la sensibilité.
Il est regrettable de côtoyer ce côté impersonnel de leur part.
Il est évident que l'on ne devient pas poète ou écrivain en un
seul jour, je n'ai jamais eu cette prétention mais l'écriture est
en soi une soupape merveilleuse que j,exerce et ce n,est pas
des intrus en littérature qui vont me donner des" supposés leçons"
de rhétorique. Je me compte chanceux de ne pas avoir eu des
professeurs à l'esprit fermé et nullement ouvert à la poésie libre,
à s'exprimer tout simplement.
Peuvent-ils comprendre? Peut-être dans une autre vie... s'il y a
une autre vie pour ces "esprits tordus".

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:42

Merci pour ton commentaire Epervier. Il m'a ouvert les yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:51

Merci Épervier... enfin j'ai compris moi aussi !

J'ai enfin compris que Jean-Pierre Poccioni et moi-même sommes les snuls comme on dit à Bruxelles, nous avec notre esprit tourivoiresque !!!

Nous nous sommes trompés... votre poème était grandiose !

Mea culpa...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:55

Incroyable! Vous n'avez rien compris.
votre égarement vous aveugle... vous venez
assurément d'une autre planète... refaites vos
classes. J'avais un profond respect envers vous
ayant parcouru plusieurs fois votre site mais
votre jugement n'est pas digne de votre profession,
je m'en excuse.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 17:57

Aphrodite a écrit :
C'est dommage, mais je ressent pleinement de l'orgueil et de l'arrogance dans ces dires..."Oui je suis professeur! Artiste même! Et lui c'est un "réel" écrivain!" Je m'en fous personnellement. Moi je suis étudiante, surement naïve à vos yeux, mais c'est fou comme je suis plus ouverte concernant l'art et la poésie.


Je peux comprendre ton sentiment, Aphrodite, j'ai eu le même lors de mes premières discussions sur ce forum il y a un an. Mais ces discussions, je dois l'avouer, m'ont amené à remettre en question quelques-unes de mes certitudes.

Très important ça, d'accepter de se remettre en question, n'est-ce pas, Epervier?

Jipi peut te sembler un peu péremptoire dans certaines de ses interventions, soit, mais dis-toi que son métier de professeur de français l'a amené à lire et à réfléchir à la littérature beaucoup plus que toi et moi, alors pourquoi ne pas admettre qu'il a peut-être des choses à nous apprendre? Idem pour Jean-Pierre Poccioni.

Mais attention, je ne dis pas non plus qu'il faut gober tout ce que disent Jipi et Jean-Pierre !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 18:03

Oui, je sais qu'en tant que professeur, il a du beaucoup etudier la litterature et en sait surement davantage que moi. Mais ca lui a fait un sacré lavage de cerveau. Il en a surement a apprendre, mais apprendre d'un professeur aussi fermé ne m'interesse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 18:13

Oui z'est vrai... ze zuis hyper-fermé... c'est ze que mes zétudiants me dizent touzours !
Zut ze zuis pompette à force de corrizer avec mes deux bouteilles de vin !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Naki, le clandestin   12/6/2008, 18:23

Allons, allons Epervier et Aphrodite !

Revenez à des sentiments plus sereins, cessez cette carricature d'échange.

Bon, nous n'avons pas beaucoup aimé un poème ce n'est pas la fin du monde et admettez que vous êtes montés comme lait sur le feu sans chercher une seconde à examiner nos arguments.

Aphrodite, vous vous moquez que je sois écrivain soit mais sachez que vous méprisez ce faisant les écrivains en général, mes lecteurs, mes éditeurs.

Vous ne trouvez pas que c'est un peu beaucoup ? Un peu excessif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 18:32

Curieux comme je suis, j'ai cliqué sur le site d'Epervier pour y trouver l'info qu'il n'a pas voulu nous donner, le nom de son éditeur.

Le voici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le slogan de la maison : "Un éditeur libre pour des auteurs libres."

A compte d'auteur ou d'éditeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   12/6/2008, 18:34

@ Poccioni: C'est vous qui etes excessif avec ce commentaire. Je méprise l'arrogance et l'orgueil, pas les écrivains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes de epervier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes de epervier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues
» Une possibilité d'éditer ses textes *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: