Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Textes de epervier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   3/3/2008, 20:24

Myriam,

Ce "besoin impérieux d'écrire" nous aide à passer
à travers les soubresauts de la vie et j'en suis un
exemple vivant, sans cela, je serais ailleurs...
Ma plume fut toujours une fidèle compagne qui
trace mes émotions, mes sensibilités et j'en suis
toujours fort aise.

amitiés,

André,épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Naki, le clandestin   9/6/2008, 18:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naki, le clandestin
Crécher dans la négritude absolue.
Le partage d’une baraque sans rue.
Un ghetto ignoble, l’image d’une race.
La pauvreté déployée, pénible trace.

L’école en retrait, science étouffée.
Départ, une route espérée.
Devenir jardinier, adorable pelouse.
Un futur incroyable d’une blouse.

L’apartheid, terrible insouciance d’une société
À l’ombre des géants, un chirurgien effacé.
Apprendre « en volant avec ses yeux ».
Grande dextérité, le cœur heureux.

Être le meilleur dans la clandestinité immonde.
Sans étude médicale, devenir science féconde.
L’exceptionnel, professeur émérite.
Les blancs l’écoutant sous son gîte.

Effacer son image, photos évanouies.
La solitude mécréante, souffrances établies.
Une vie passive sans complainte.
Pension rachitique, la contrainte.

Mourir dans l’indifférence, pourquoi?
Discrimination, injustice, le renvoi.
Le souvenir tangible de ne point oublier.
La grandeur d’un esprit en liberté.
André, épervier

Hommage à Hamilton Naki,
Chirurgien de l’apartheid.

Référence :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 14:42

Profond, mais la poésie y est absente dans le sens où la poésie doit offrir un univers de langage particulier et original qui doit me sidérer... ce qui est loin d'être le cas ici. Je reconnais la générosité du propos, mais l'art mérite un autre langage. Pourquoi ne pas traduire votre belle pensée dans un texte en prose ? L'art mérite d'autres égards que ce langage qui n'étonne guère...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Naki, le clandestin   11/6/2008, 15:52

Bravo Jipi pour cette franchise mêlée de bienveillance !

Mais le prosateur que je suis se cabre à entendre qu'un versificateur, disons un peu passe-partout, pourrait se rabattre avec profit sur la prose!

Mes élèves m'ont appris que c'est en poésie qu'il parviennent parfois à une certaine grâce, jamais dans leur tentatives romanesques.

D'autre part, Epervier, pourquoi cette versification d'un autre âge qui plombe votre texte ? Lisez-vous la poésie contemporaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 17:24

Mes salutations amicales,

Je respecte toujours les opinions sur mes écrits
mais dans ce cas précis, je me permets de ne
pas les partager, malheureusement.
Je lis poésie dite contemporaine mais je me suis
toujours gardé un style différent, propre à mon
écriture. Il va sans dire que cela rebute certaines
personnes et je les comprends . Quand j'ai cessé
quelque peu de respecter la "mécanique littéraire"
pour passer à la pleine liberté, les mots prenaient
un autre sens et j'en suis fier d'être arrivé à ce stage
et je ne pense pas m'être égaré dans les dédales
de la littérature . Enfin, c'est mon opinion...

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 17:50

Malheureusement, Épervier, votre texte présent, qui n'appartient pas à la poésie contemporaine comme vous le signalez et comme on a pu d'ailleurs le remarquer, n'appartient pas non plus à la poésie pour la simple et bonne raison qu'il ne surprend guère et le moins que l'on puisse dire est qu'il n'est pas traversé par la flamme d'un langage à la fois original et étonnant... La poésie ne se résume pas à quelques rimes... D'ailleurs certains grands poètes (je pense notamment à un de mes maîtres dans le domaine qui est Paul Éluard ou je pense au plus grand poète actuellement vivant qui est Philippe Jaccotet, 83 ans...) ont écrit des poèmes grandioses sans une rime mais quel travail interne sur le plan du langage...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 17:56

Jipi.

Je réitère mon commentaire.
Je respecte votre opinion et vous avez droit
de l'exprimer à juste titre mais je suis totalement
en désaccord avec votre façon de penser.
Remarquez bien vous n'êtes pas le seul à évoquer
ce principe de la littérature. A chacun sa façon de
concevoir la poésie. J'ai été mon propre érudit dans
le domaine et je suis fier de ne pas appartenir à
aucune influence dite littéraire.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 18:17

Le but de la poésie n'est pas de surprendre; chacun a sa facon de voir la chose. Pour moi, la poésie c'est la liberté d'expression de nos sentiments et de nos pensées.
La poésie possède malheureusement des règles, qu'il s'agissent de compter les pieds, de l'écrire sous forme de sonnet avec des alenxandrins, ou encore de repérer des rimes pauvres ou riches. Je suis personnellement contre ce genre de règles, car, la poésie c'est avant tout un accomplissement de soi, une liberté d'évoquer des sentiments, apprendre et faire réaliser des choses au lecteur. Epervier l'a bien dit, chacun a sa facon de concevoir la poésie et il n'est guère approprié d'imposer son opinion et sa loi sur le sujet. Epervier a egalement mentionné ne pas appartenir à une influence littéraire ce qui est une très bonne chose, car chacun doit être son propre poète et ne pas se laisser influencer par les grands maîtres ou autre mouvement poétique, un poète doit savoir apprendre à être poète tout seul. Nous sommes également sur un forum et proposons nos écrits aux autres, ce n'est pas (à ce que je sache) se comparer aux plus grands et essayer de trouver le Baudelaire du 21è siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 18:43

Un des buts est de surprendre... oui...

Si la poésie est la liberté d'exprimer ses sentiments... alors il est préférable d'écrire un article de journal ou d'écrire un texte engagé pour une presse quelconque !!!

La poésie est un art...

L'art n'est pas seulement une affaire personnelle qui permet de faire du n'importe quoi comme on le découvre trop souvent dans la société actuelle.

Proposer ses écrits sur le Net, c'est accepter aussi de se remettre en question... et de susciter éventuellement des réactions... au nom d'une certaine qualité à ne pas confondre avec le goût personnel...

Libre à chacun d'aimer ce qu'il veut : suffit de lire Marc Lévy et Guillaume Musso pour s'en rendre compte... c'est tellement lu et c'est si mauvais. Parce que de nombreuses personnes ne savent plus ce qui a une certaine valeur... Pas tous heureusement parce que ces deux écrivains sont, à juste titre, descendus en flèche, par des personnes lucides...

Mon rôle, sans prétention aucune, malgré mes fonctions et mes diverses spécialités, est simplement de mettre l'accent sur ce qui pourrait être amélioré.

On ne recherche pas le grand Baudelaire du XXe siècle... puisqu'il y en a déjà eu !!! On évoque seulement ce qui mérite d'être découvert ou, au nom d'une certaine expérience, on se permet d'émettre des conseils.

Personnellement, je ne proposerai jamais sur le Net, des textes mauvais de même que je ne publierai jamais un mauvais roman. J'ai déjà mis à la poubelle de nombreux textes, car je suis très exigeant... Mais libre à chacun d'apprécier mes oeuvres ou non.

Épervier nous a déjà montré du meilleur...


PS : Ne me demandez pas ce qu'est la valeur ou la qualité... faut prendre le temps de découvrir tous les topics pour découvrir LES réponses !!! Jean-Pierre Poccioni a d'ailleurs déjà aussi donné de belles réflexions à ce sujet.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 19:32

Je suis content que Jipi ait exprimé son avis avec franchise car je trouve qu'il est bien plus enrichissant d'avoir un débat comme celui-ci que de se congratuler vainement entre membres.

Chacun a le droit d'avoir sa conception de la littérature, je rejoins Aphrodite sur ce point (et j'ai d'ailleurs moi-même défendu cette opinion il y a un an sur ce même forum, si je me souviens bien) mais cela ne doit pas nous empêcher de rester lucide lorsqu'il est question d'évaluer la qualité d'une oeuvre.

Epervier a raison de se détourner des règles classiques si ça l'aide à écrire des textes beaux, touchants et originaux. Mais dans le cas qui est discuté ici, je pense personnellement qu'il n'y est pas arrivé. J'ai lu ce poème deux fois et l'impression qu'il me laisse n'est pas la beauté mais plutôt une certaine maladresse.

Je vois bien l'effet qu'Epervier cherche à obtenir en juxtaposant des mots et bouts de phrases sans former des phrases réelles, mais ici ça ne fonctionne pas, la sauce ne prend pas, le lapin ne sort pas du chapeau.
Ce n'est pas facile d'expliquer pourquoi avec précision, mais cela tient en grande partie au choix des mots, au manque de fluidité, de musicalité, un peu tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 19:34

Pour moi, je reste convaincue, que la poésie n'est pas faite pour surprendre. La poésie est un art oui. Et comme tout art, il exprime les sentiments de l'artiste, que ca soit en dessin, peinture, poésie ou musique. Je ne lis pas des poèmes pour être surprise, mais découvrir des pensées. L'art c'est une passion, une expression de soi. L'artiste se découvre et fait découvrir. Une reflexion sur le monde qui nous entoure et la vie.

Il est impossible d'avoir un nouveau Baudelaire, puisque Baudelaire est unique. Chaque poète est unique. Un poète qui en imite un autre, c'est lâche et pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 19:56

Aphrodite, j'aimerais savoir quels sont pour toi les critères de qualité d'un poème? Ne me dis pas quand même que tout poème est beau et réussi par définition?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 19:56

Aphrodite,

Je partage entièrement votre opinion.
La poésie est en soi, la façon de s'exprimer.
Je ne rejète pas entièrement la prosodie
mais il faut aller au-delà de l'expression
et ne pas craindre de déroger quelque peu
d'une littérature lourde et sans vie.
On ne peut contenter tout le monde, il va sans dire.
Quand je lis un écrit, je veux ressentir de l'émotion,
de la sensibilité et si ledit écrit est impeccable dans la rime
et qu'il m'apporte aucune sensation, je regrette mais je ne
peux partager mon acceptation.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 20:12

Critères de qualité d'un poème? Est-ce qu'il faut avoir des critères maintenant pour apprécier une quelconque art?
Un poème que je juge de qualité, est un poème qui m'a touché, soit par sa beauté, son intelligence ou parce que je m'y reconnais. Je n'ai pas de "critères", c'est l'émotion que dégage l'écriture qui me fait aimer le poème ou non. C'est comme regarder un tableau, ou écouter une musique, il en va simplement de l'émotion qui l'en découle. Rien n'est evidemment parfait, dans une chanson ou une peinture, un petit défaut peut deranger, mais il n'apporte qu'un charme spécial et rend le contenu exceptionnel. Il en va bien sur, de la nature de ce défaut. Je suis très étonnée de ta question.

@ Epervier: on est sur la meme longueur d'onde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 20:38

Aphrodite, pour dire si tu "aimes ou n'aimes pas" une oeuvre d'art, il ne faut pas obligatoirement avoir des critères, c'est vrai (même si ta réponse prouve que tu as bel et bien un critère qui est l'émotion.)

Autre chose est d'évaluer la qualité d'une oeuvre - que tu l'apprécies ou non.

Ne t'arrive-t-il jamais de ne pas aimer une oeuvre tout en lui reconnaissant des qualités, et réciproquement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 20:57

Oui, on peut dire que l'émotion est une critère, meme si je n'aime pas appeler ca comme ca.

Et pour repondre a ta question, oui bien sur! J'ai l'esprit ouvert et il en faut dans l'art. Dans une oeuvre qui peut sembler détestable, il peut y avoir quand meme une idée interessante ou quelque chose d'autre qui y attire. Et dans une oeuvre sublime il peut y avoir quelque chose de dérangeant.
Une oeuvre peut egalement etre tout simplement détestable ou tout simplement sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:06

Aphrodite a écrit:
Critères de qualité d'un poème? Est-ce qu'il faut avoir des critères maintenant pour apprécier une quelconque art?
Un poème que je juge de qualité, est un poème qui m'a touché, soit par sa beauté, son intelligence ou parce que je m'y reconnais.


Et selon-vous, le poème d'Epervier possède-t-il ces qualités-là ?

Je suis d'accord avec John. Au-delà du respect ou non de certaines règles, (le débat est trop technique pour moi) la sauce ne prend pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:19

Personnellement, le sujet du poème ne m'interesse pas. Mais j'apprécie cette solidarité, cette compassion et ce sens de la justice qui s'en dégage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:32

Certes. Tout le monde sera d'ailleurs d'accord sur ce point.
Mais un thème émouvant ne suffit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:37

J'en suis bien consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:42

Gosayn,

Pour vous, un écrit est-ce seulement la rime parfaite,
la prosodie impeccable?
J'ose espérer le contraire.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:44

Oui, j'ai egalement cette impression que l'on s'interesse plus a la structure du poeme qu'au contenu en lui-meme, ce que je trouve regrettable. J'espere que je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
epervier
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Kébec
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:51

Aphrodite,

Les "bien-pensants" regardent seulement la structure d'un écrit
délaissant ,à mon grand regret, l'émotivité d'une poésie.
Je suis bien d'accord qu'il faut quand même une régularité
dans le texte et le respect de notre grammaire québécoise
ou française mais l'élément essentiel est de composer et
de donner un sens à notre écriture.

André, épervier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesblogues.com/epervier
Aphrodite

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Finlande
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 21:57

Evidemment! Une bonne structure est quand meme indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphroditalic.blogspot.com/
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Textes de epervier   11/6/2008, 22:03

@ Epervier:

Non. Et d'ailleurs, comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas un technicien de la chose.

C'est bien le contenu qui me semble perfectible, mlle Aphro. La forme, pas le thème ni la structure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes de epervier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes de epervier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues
» Une possibilité d'éditer ses textes *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: