Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Clézio, Camus, St Ex...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Le Clézio, Camus, St Ex...   10/11/2008, 08:15

J'ai lu Mondo, ainsi que La ronde et autres faits divers ; et Révolutions...
C'est curieux mais lorsque je lis Jean Marie Le Clésio, Albert Camus et Antoine de St Exupéry, ces trois auteurs là; j'ai l'impression de me trouver dans un territoire (un pays ou un lieu) qui m'est familier...
C'est comme si, astronaute et découvreur de planètes, dans chacun de ces trois mondes (pourtant différents comme peuvent l'être des mondes habités de vie) je retrouvais dans chacune des atmosphères de ces mondes, comme un "air commun" en dehors duquel l'ailleurs, presque partout dans le vaste univers, me serait un territoire étranger ou moins familier... Parce que dans cet "ailleurs", je m'y sentirais en exil, en voyageur sans bagage, ou en “caboteur” le long d'une côte...
Mais j'ai tout de même découvert récemment Gérard Mordillat (avec les vivants et les morts), qui, dans une certaine mesure, m'a "désexilé" comme Camus, Le Clésio ou St Ex...
Dans mes lectures, en règle générale, il m'est assez difficile d'entrer vraiment dans un livre ( une histoire, un récit, une aventure, un roman)... Si je ne sens pas au fond de moi-même l'existence de ce "territoire" familier, celui des écrivains dont je viens de parler...
Mais je sais aussi, que ces écrivains là ne sont pas une île, un seul et même territoire, et qu'il y a nécessité de prendre pied sur ces rivages le long desquels on ne fait habituellement que caboter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le Clézio, Camus, ST Ex...   17/11/2008, 08:11

Certes, trois auteurs de talent mais si divers à la fois dans la grandeur de ce talent ( Tout de même Camus plane loin au-dessus des autres !) et dans le style tant littéraire qu'intellectuel.

Surprise aussi de lire Yugcib, si souvent rétif aux valeurs traditionnelles pour ne pas dire conventionnelles, mettre en avant Saint Exupéry chantre de la virilité triomphante et de l'héroïsme sacrificiel. Je dois dire que les récits pathétiques sur fond d'aéropostale m'ont toujours fait pensé à des odes guerrières....

Bien sûr, il y a le fameux petit garçon blond dont la force poétique reste intacte et qui est un petit miracle de la création littéraire.

Bref ces auteurs là quand on attendait Vialatte, Malaquais ou même Jean Genet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Le Clézio, Camus, St Ex...   26/11/2008, 08:24

... Dans mes lectures de romans de Saint Exupéry, j'avais perçu parfois cette virilité et cet héroïsme exprimés... Mais cela ne m'a pas trop gêné dans la mesure où cela ne me semblait pas être le caractère vraiment dominant de l'oeuvre...
De tous ses ouvrages, c'est "Citadelle" que j'ai le plus apprécié...
Plus encore que le légendaire Petit Prince...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Le Clézio, Camus, St Ex...   8/12/2008, 19:31

... J'ai écouté ce lundi 8 décembre 2008 sur France Culture à midi, le discours de Jean Marie Le Clézio pour le prix Nobel de littérature... Discours dont j'ai téléchargé le texte intégral.
Sur ce que Jean Marie Le Clézio dit être l'essentiel, et exprimé comme il l'a exprimé... Je ne vois pas comment il serait possible ( et concevable) d'argumenter "contre" ou de "démolir" la pensée de Jean Marie le Clézio...
Que l'on puisse "nuancer", développer, éclaircir ou préciser certains points, oui... Mais nous sommes bien là dans une dimension de pensée et de réflexion "hors du commun" (et dans laquelle cependant les femmes et les hommes de ce monde en majorité se retrouvent)...
... Je dis cela parce que je sais (et nous savons tous) qu'il y a de par le monde tout ce qui s'oppose à cette dimension de pensée qui est celle d'un Jean Marie Le Clézio, d'un Aimé Césaire (par exemple) et de tant d'autres...
Et qu'il ne faut jamais exclure, détruire, tuer, anéantir, isoler, enfermer, mépriser, soustraire, spolier, dénaturer, dévaloriser... Mais SE BATTRE, toujours et encore se battre, ne pas se compromettre, ne pas accepter n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Clézio, Camus, St Ex...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Clézio, Camus, St Ex...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camus et la religion (*)
» Impressions sur Camus du verseau MC
» [Camus, Albert] L'été
» [Camus, Albert] Caligula
» Camus - La chute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: