Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelques trucs de Tanies...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies...   21/10/2008, 22:48

Bon, si j'ai bien compris, un seul sujet par membre... Alors, comme je suis nouvelle, voici quelques "trucs", pour achever de me présenter...


CHUTE LIBRE
(Euh... vers 1995 ?)

Je sortirai
Lorsqu'il fera bon dehors
Seule et vibrante
Alors je connaîtrai ma liberté

Concentration
J'aime ces frêles oiseaux
Aux larges ailes
J'irai plus droit qu'eux dans ma chute blanche

Au coin d'un jour
Je savourerai l'ampleur
Du temps vivant
Je suis maîtresse de mille questions

Je les tairai
Tant que la vie me liera
De ses méandres
Fleuve-passion Reflux intarissable

Mythe à rebours
Pégase démystifié
A corps béant
Insoutenable pesanteur de l'être



LA PIE
(Novembre 2007)

Une pie sur un toit
Trois heures sans moi
Quand les feuilles peu à peu se répandent
Et balaient les derniers rayons d'un soleil
Indigent
Mélancolie des haies qui s'affinent
Peu à peu la bruine sur les tours embrumées
Et toujours ce silence
Dans mon coeur qui se fane
Bouquets s'épuisant dans l'indifférence de l'instant
Juste le temps
D'un dernier désir prisonnier des frimas qui éclatent
On panse la peur
Sous le charme du délitement du monde
Il n'y a plus de peur
Juste quelques froissements d'étoffe
Une écharpe qui se noue
On pourrait se prendre
Au jeu de l'air du temps
Cloisons feutrées résistant à l'appel de la solitude
Je sème
Des mots vidés de sens
Pour me pénétrer de ta joie
Plutôt mourir que de laisser partir à la dérive
Cette foi en quelque chose
Qui illumine et nourrit
Trois fois rien
Une page
Un sentiment de ne pas laisser passer
Quelque chose
Une atmosphère un instant
Un tournant
Dans la vie des choses
D'une pie
D'un toit
D'un moi


DIALOGUE AVEC UNE INTEGRALE
(Tout nouveau...)

Lignes errantes sur horizons indéfinis
Quand l'esprit en vacance abandonne ses œillères
Et se met à rêver, triste et mélancolique,
A l'origine du monde,
Une intégrale passe, longue et divergente
Affirmant sereine la précellence de l'infini
Divergences explosives des physiques particulaires
Longueur fractale des côtes Bretonnes
Absurde efficacité des mathématiques qui parviennent à mettre un nombre
Sur la quantité d'atomes dans l'univers
Pouvant le comparer sans problème au nombre total de grains de sable de tous les océans du monde
(Un nombre ridicule, étant donné que chaque grain de sable contient grosso modo tant d'atomes, et que bien des atomes contribuent à des tâches plus nobles que de participer à l'élaboration d'un grain de sable)
Eh oui, dis-je à la belle intégrale
Tout finit par converger : les lignes de chemin de fer comme les calculs des physiciens
De Big Bang en Big Crunch
Ton infini n'est qu'un mirage masquant le bord du monde
Zénon se heurte aux barrières topologiques
La flèche ne peut sortir car il n'y a plus de sortie
Tout est confiné, l'univers entier a beau enfler comme une baudruche
Il reste parfaitement délimité
Mais l'esprit, me dit-elle soudain, alors qu'elle se segmentait peu à peu...
L'esprit, lui, n'est-il pas infini ?
Ne parle donc pas de ce que tu ne connais pas, lui répliquai-je, narquoise
(Allons donc, une intégrale qui se pique d'esprit, a-t-on jamais vu ça ?)
N'a tu donc pas encore compris que le propre de l'esprit était précisément de rendre fini l'infini ?
Classement spécieux des sentiments, des idées, des couleurs et des textures
L'esprit classe et répertorie, casse et dépoésifie
Voit en toute chose un nombre ou un nom - a-t-on déjà vu une chose sans nom, depuis que l'homme rode sur Terre ?
Une chose sans nom n'existe pas, par définition même
En tout point où l'esprit se pose, apparaît au moins une couleur, ou une forme, une classification quelconque
Quelqu'un l'a dit, il y a bien longtemps : notre monde est celui du Verbe, et sans Verbe, il n'y a plus de monde
Allons donc, protesta l'intégrale d'une petite voix
Et la poésie ?
Ah la poésie, fis-je, rêveuse...
La poésie, c'est le voile que l'esprit pose sur les mots pour leur rendre leur souplesse
Le poète est un aveugle volontaire qui préfère découvrir des correspondances invisibles plutôt que de se laisser mener, comme les autres, par les acceptions premières.


Voilà...

Sinon, j'écris en prose aussi... Et mon premier livre vient de sortir.
Un truc qui ne plaira pas à beaucoup, car pas un roman, quelque chose que je traîne depuis dix ans au bas mot, et que j'ai retouché au fil du temps, des Ecrits entre les Carnets du Sous-sol (espoir, espoir !) et, m'a-t-on dit, le Pavillon des Enfants Fous...
En voici un extrait, sinon, pour plus de détails, c'est là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chaque être humain a, au plus profond de ses entrailles, un rat souterrain qui gémit, grince des dents, mord même, parfois.
Ainsi, le moindre personnage peut devenir important, pour peu qu'il vous traite comme un chien.
L'alternance est cruciale. On vous aime, on vous oublie, on vous aide, on vous méprise - l'état de dépendance est le plus idyllique et le plus infernal qui soit. On se jure de ne plus rappeler, l'instant d'après on rappelle - personne ne répond, l'engrenage s'enclenche, on se maudit pour sa faiblesse, on maudit l'autre pour sa dureté ou son indifférence... Puis tout à coup cet autre revient à la surface, avec toute sa bonne volonté, il n'avait simplement pas le temps, il était surchargé de responsabilités et d'activités – alors on se prend à désirer un emploi du temps de ministre juste pour voir ce que ça fait, et, surtout, pour ne plus jamais avoir le temps d'attendre ni de penser. Parfois, j'aimerais vivre comme un œuf au milieu des œufs, en oubliant ma propre différence, celle pourtant qui est plus précieuse que tout, celle que je regretterais d'emblée si l'on m'accordait enfin la grâce d'être désirée. Mais les fats que je courtise n'ont pas l'intelligence de tomber dans mes pièges : me prenant pour une autre, ils finissent par se casser la gueule tous seuls.

Fab, tu n'es pas de cette engeance - Fab, t'ai-je déjà dit à quel point je t'aimais - Fab, mon enfant, mon frère...

C'est ce temps - le temps de l'ennui, de la débauche, le temps de réfléchir sur le temps, qui est la cause de tout. Du pire comme du meilleur. Là encore, si l'on n'en meurt pas, on en sort sans doute renforcé. Le tout est donc de ne pas en mourir. L'insecte grince au fond de son trou, mais parfois la chrysalide se déchire, et il en sort quelque chose qui rompt le carcan du monde - un Dostoïevski ou une bombe. En attendant, je n'en finis pas de grincer, le monde est un vaste dépotoir où même les tours yankees ne tiennent plus debout - et chacun fait mine de pleurer alors que l'on exulte, finalement, au fond de soi - quoi, un film grandeur nature, enfin un peu de mouvement, d'action, un petit brin d'apocalypse pour nous aérer un peu, nous qui sommes si loin, si à l'abri… Jouissance devant la catastrophe : notre « on » apprécie sans doute la destruction au moins autant que la construction. Tout, pourvu que le monde bouge, que l'on soit ébranlé, positivement ou négativement - rien n'est pire que le fixe, l'établi, le sûr et certain, le démontré, l'achevé. La nature veut du quantique, du flou, du chaos – et pourtant, on nous répond économie, home sweet home, mondialisation-uniformisation.

Notre monde vomit le rationnel par tous ses pores.

Fane se sent lasse. Trop lasse. Je la vois errer au loin, sans mobile, juste pour errer un peu. Curieux, ce besoin de bouger, de marcher, lorsque tout semble bancal à force d'être justifié - plus une marge d'erreur possible, c'est la meilleure façon pour que les choses cassent, je dis choses mais les êtres aussi peuvent se casser, en mille débris de verre comme ces tours trop ambitieuses, indifférentes déesses hiératiques et insolentes. La poutre dans l'œil des américains s'appelle désormais boeing, et ça fait mal.

Moi, je m'en fous, j'ai mon pôle. Mon centre. Mon horizon indéfini mais intangible. Fab, mon niveau à bulles.


J'imagine que, retiré de son contexte, cet extrait ne vous dira pas grand chose, mais bon...

En attendant vos avis éclairés sur tout cela !

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   22/10/2008, 16:26

J'ai lu Tanies... de très beaux passages, mais aussi des faiblesses sur le plan de l'écriture. Quelques vers atteints par la qualité, puis une chute vers les clichés ou les passages moins surprenants sur le plan du langage. Très oscillant en fait. Merci pour ce partage de vos textes. Mes excuses pour ma franchise, mais je crois qu'elle est préférable à l'encensement perpétuel que l'on trouve dans de nombreux forums. Il y a une force dans certains passages et d'autres méritent d'être retravaillés, car l'écriture de qualité demande, vous le savez bien, un grand travail. Plus tard, quand je serai plus disponible, je vous en dirai davantage.

PS : Cette franchise fait parfois fuir des membres qui préfèrent la congratulation perpétuelle, mais elle est une des caractéristiques de Passion des Mots !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   22/10/2008, 21:09

D'après ce que j'ai lu - c'est-à-dire pas tout car vous nous livrez un peu beaucoup à la fois, je trouve ; j'aurais préféré découvir un poème à la fois, c'est plus digeste - je suis assez d'accord avec Jipi. Quelques vers élégants et percutants, d'autres moins convaincants.

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   22/10/2008, 21:50

D'accord avec John pour un poème à la fois...

Bien mieux de donner des textes courts petit à petit. N'est-ce pas mon cher Yugcib ?!!! Je dois avouer que Yugcib s'est amélioré !!! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   22/10/2008, 22:26

Citation :
Mes excuses pour ma franchise, mais je crois qu'elle est préférable à l'encensement perpétuel que l'on trouve dans de nombreux forums.

Et pourquoi croyez-vous que je me sois inscrite à ce forum ? :lol:

Citation :
Quelques vers élégants et percutants, d'autres moins convaincants.
Citation :
Quelques vers atteints par la qualité, puis une chute vers les clichés ou les passages moins surprenants sur le plan du langage. Très oscillant en fait.

Je serais ravie de savoir lesquels... Je ne crains absolument pas la critique, bien au contraire, c'est elle qui me fait avancer. Et je sais que sans travail, on n'obtient rien de bon. Simplement, il est parfois difficile de se juger soi-même, et c'est bien pour cela que je vous soumets mes textes.
Les forums auxquels je participe activement - et sur lesquels je reste !- sont précisément ceux où la critique est non seulement possible, mais recherchée.
Simplement, pour moi, une vraie critique est un peu plus complète qu'un simple "je n'aime pas", ou "j'aime" : s'il vous était possible de détailler un peu, cela me serait fort utile...
Je comprends que, étant nouvelle sur ce forum, vous ayez souhaité me ménager, mais à présent, vous pouvez vous lâcher. pirat

Je vous avouerai que j'écris mes poèmes sans trop réfléchir et plutôt dans l'inspiration du moment, et ne les retravaille pas beaucoup.
Pour Chute Libre, le début était sorti d'un coup, j'ai eu beaucoup plus de difficultés sur la fin - et, en fait, elle ne me convient toujours pas.
Dialogue avec une Intégrale, c'est un petit délire personnel qui est certainement bancal sur bien des points mais qui m'a beaucoup amusée.
La Pie, c'est encore quelque chose qui est sorti sans prévenir, et que je n'ai pas beaucoup retravaillé.

Quant à l'extrait... il est toujours difficile d'apprécier un texte sorti de son contexte, et je me rends compte que j'y ai laissé quelques coquilles corrigées sur le tard - et donc encore présentes sur mon site, arghhh. ("tous seuls"...)

Citation :
vous nous livrez un peu beaucoup à la fois, je trouve

Oui, j'ai toujours eu du mal à doser... Marrant, mes élèves me disent la même chose. :lol:

Ceci dit, vous pouvez lire le post en plusieurs fois, c'est l'avantage de l'écrit sur l'oral... hurle scratch nan silent

Mais, promis, la prochaine fois, j'essaierai de me modérer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   23/10/2008, 12:54

Relire un post morceau par morceau pour le commenter, excusez-moi mais je trouve cela trop fastidieux. Comme tout le monde, je ne peux consacrer qu'une part très limitée de mon temps à ce forum et donc je ne réagis - sauf exception - qu'aux messages assez courts, pour autant qu'ils m'intéressent.

Je vous suggère plutôt ceci : repostez vos poème un par un, en nous laissant bien le temps d'y réagir (c'est-à-dire au moins quelques jours voire 1 semaine) avant de poster le suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   23/10/2008, 13:50

:lol:

CHUTE LIBRE
(Euh... vers 1995 ?)

Je sortirai
Lorsqu'il fera bon dehors
Seule et vibrante
Alors je connaîtrai ma liberté

Concentration
J'aime ces frêles oiseaux
Aux larges ailes
J'irai plus droit qu'eux dans ma chute blanche

Au coin d'un jour
Je savourerai l'ampleur
Du temps vivant
Je suis maîtresse de mille questions

Je les tairai
Tant que la vie me liera
De ses méandres
Fleuve-passion Reflux intarissable

Mythe à rebours
Pégase démystifié
A corps béant
Insoutenable pesanteur de l'être
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   27/10/2008, 19:27

Vache ça, y'a personne qui répond... Allez, je me lance.

Avant toute chose, il faut que vous sachiez que, contrairement à d'autres membres de ce forum, je suis plutôt adepte des vers en rimes et comptant un nombre de pieds fixe, parce que je trouve que cela facilite la lecture et que cela apporte de la musicalité à l'écriture. Je n'en dédaigne pas pour autant l'écriture en vers libres mais je la trouve NETTEMENT plus difficile à manier.

Chez beaucoup de poètes en herbe, l'absence de régularité dans le nombre de pieds, quand elle n'est pas remplacée par un autre rythme des mots ou des sons, devient vite lourdeur ou maladresse. Souvent elle me "casse" littéralement la lecture.

Je ne suis pas non plus fanatique des phrases qui n'en sont pas. Des mots juxtaposés sans liens syntaxiques, je trouve ça de l'écriture facile. Certains me disent : "mais non, tu n'as rien compris, c'est au lecteur de créer les liens". Mwouais... pas convaincu !

Malgré tous ces a priori, votre poème ne m'a pas déplu. Certes, je me serais bien passé du "Concentration", du "Fleuve-passion Reflux intarissable" et de la toute dernière ligne, pour les raisons citées plus haut.

Mais j'ai aimé, sans trop savoir pourquoi du reste (mystère de l'art!), le ton général de ce poème, la posture du "je" et plus particulièrement ces deux phrases:

J'irai plus droit qu'eux dans ma chute blanche

Je suis maîtresse de mille questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   2/11/2008, 22:16

Eh bien, merci pour cette réponse !

Je n'écris que rarement des poèmes sous forme "classique" ; en voici un un peu plus "rimé" que j'ai écrit il y a fort longtemps, juste pour voir :


Je suis l’éveilleur moderne le sonneur de l’hiver
Par les villes étincelantes l’ultime héraut
Je chante le métal tremblant les sanglants berceaux

Dormeur, médite, tu ne vivras plus longtemps sur Terre

Le monstre d’acier geint on lui peint sur le ventre
Des slogans d’Apocalypse et ils te font peur
Des croix se dressent à ta porte un Christ en leur centre

Ô enfant à l’insondable torpeur

On construit pour toi une bâtisse agréable
On te dit : Aie la foi Aime tu n’es plus seul
On se sacrifie pour toi, pour ta vie coupable

Pour que mouton du troupeau tu te sentes un peu moins veul

Alors tu es heureux tu sers tu pries
Tu te fonds dans l’indiscible
Abreuvé assouvi assagi assoupi
Tu oublies l’angoisse terrible

Tu ne te poses plus de question
Ah qu’il n’y ait plus jamais de question

Dormeur prends garde à l’innommable prends garde à toi
Par les villes ruisselantes de son pas pressant
Il flaire nos fragiles berceaux se pourléchant
ô enfant à l’insondable torpeur prends garde à toi

Le tigre trotte dans la ville et il a faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies   3/11/2008, 09:04

Une remarque en passant :

Il est tout à fait normal qu’une personne qui écrit souhaite avoir des réactions de lecteurs. Par contre il me semble dangereux de vouloir dépasser le j’aime/je n’aime pas que vous trouvez indigent !
Vous confondez deux postures : celle du lecteur et celle du directeur littéraire.
Le lecteur c’est tout le monde et personne, il (elle) pense ce qu’il veut et l’auteur pense ce qu’il veut de ce que le lecteur pense…!
Le directeur littéraire est investi d’un capital confiance de la part de l’auteur et il est inimaginable que ce capital de confiance soit placé au hasard des rencontres, d’autant qu’Internet vous prive de toutes informations sur votre interlocuteur ! Un directeur littéraire digne de ce nom est un professionnel, un point c’est tout ! Confiez-vous vos dents à un ami sous prétexte que votre dentiste n’est pas disponible ?
Vous allez sans doute vous dire et me répondre que vous êtes libre de retenir ou rejeter les remarques qui vous sont faites. En êtes-vous certaine ? Ne craignez-vous pas que tel avis, telle réticence, vous influence de façon souterraine, vicieuse et pire durable ?
Vous pouvez aussi me rétorquer que les véritables directions littéraires sont cachées au fond des maisons d’éditions (hélas de moins en moins) et qu’il est difficile de trouver la relation qui pourrait en tenir lieu. Certes, mais est-ce une raison pour se risquer dans ces dialogues dont il est peu probable que vous en sortiez grandie (littérairement)

Alors ?
Faites donc la somme des j’aime/ j’aime pas. On nomme cela l’empirisme et bien des chemins furent trouvés grâce à cette méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   4/11/2008, 08:58

Citation :
Confiez-vous vos dents à un ami sous prétexte que votre dentiste n’est pas disponible ?

Euh, non, mais je ne vois pas trop le rapport, là...
Je me suis inscrite à différents forums avant tout pour pouvoir participer à des discussions qui m'apportent quelque chose.
Je ne suis pas en train de chercher un quelconque "directeur littéraire", juste des avis, et de simples "j'aime ou j'aime pas" sont certes intéressants, mais tout de même assez frustrants.
Pour l'instant, et ce dans l'ensemble des discussions auxquelles j'ai pu participer ici, le seul qui ait fait l'effort d'aller plus loin est John.

Citation :
est-ce une raison pour se risquer dans ces dialogues dont il est peu probable que vous en sortiez grandie (littérairement)
Si c'est une opinion partagée par la plupart des membres de ce forum, je crois comprendre pourquoi il est si difficile de discuter ici...

Qu'est-ce donc qu'un forum, sinon un endroit où l'on prend le "risque" de dialoguer ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies   4/11/2008, 09:13

A vous lire, il me semble bien, hélas, que vous n'avez rien compris à mon message.

Ou bien que vous n'avez pas souhaité comprendre.

Ce n'est pas bien grave...

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   4/11/2008, 20:49

Je pense avoir compris ton message, Jean-Pierre, mais je comprends tout autant la réponse de Tanies qui se demande - comme je me le suis demandé après t'avoir lu - à quoi sert un forum "littéraire" si ce n'est pas justement pour échanger des avis qui certes ne sont pas ceux de directeurs littéraires, mais entendent néanmoins dépasser le simple j'aime/j'aime pas.

Moi-même quand je poste une chanson sur ce site ou ailleurs, c'est d'abord pour récolter des simples avis et, c'est vrai, la première chose qui m'intéresse est de voir si les "j'aime" sont plus nombreux que les "j'aime pas". Donc jusque là, je te suis entièrement.

Mais j'apprécie également qu'on me dise - comme Tanies, je pense - POURQUOI on a aimé ou pas.

Oh, ne vas pas croire que je sois réellement prêt à corriger quelque chose sur base de telle ou telle opinion ! Si c'était là mon but, je ferais appel à un professionnel. Non, si je demande des avis motivés à des relatifs inconnus et non professionnels en la matière, c'est tout simplement par curiosité !

Ne me dis pas que tu échappes à ce gros défaut qui est aussi la plus grande des qualités ?

Cela étant dit, tu as raison de rappeler que les avis plus ou moins littéraires que nous émettons ici doivent être pris pour ce qu'ils sont, et pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies   5/11/2008, 07:13

Bon, il semble que je n'ai pas été clair.

Au départ le goût, de tel ou telle, le " J'aime ou pas " et pourquoi pas la tentative d'explication, les raisons que l'on donne.

Un auteur enregistre cette réaction et après tout qu'est-ce qu'un succès sinon une somme ( importante) de "J'aime"


Tout autre chose est d'entrer dans la mécanique, de détecter les éventuels défauts et qualités. C'est là qu'il faut être prudent et savoir qui parle. J'ai déjà entendu dire que Proust écrivait mal par des gens qui avaient été frappés et désorientés par la phrase longue et complexe. J'ai entendu dire que Kundera n'était pas clair par des gens qui manquaient de l'expérience d'une lecture à structure floue.

Mais attention ! Je refuse énergiquement qu'on me sorte le fameux caractère relatif du goût dont on sait à quel point c'est la roue de secours des incultes !

Il existe de grands lecteurs, des personnes qui ont une vision très large de la littérature tant classique que contemporaine, qui de plus connaissent bien leur langue et ses difficultés et qui sont bien mieux armés pour analyser un texte. Si de plus ils ont une relation de confiance avec l'auteur ils peuvent jouer le rôle de conseiller littéraire ( officiel ou pas)

Mais confier à des inconnus son texte et en attendre une analyse constructive relève soit de la candeur ( forme élégante de la sottise) soit d'une totale inexpérience.

J'irai plus loin, il n'y a aucune continuité entre les mécanismes du goût et les mécanisme de la création. A tel point que j'ai rencontré des lecteurs qui avaient aimé mes livres pour des aspects qui m'avaient complètement échappé ! ( et inversement!)

Dernier point et je m'adresse aux éventuels esprits forts: Naïf qui dit pouvoir séparer le bon grain de l'ivraie des remarques et critiques !

Les plus sages n'écoutent rien, les autres s'accommodent avec fatalisme et souhaite que leur fibre créatrice reste la plus forte, ce qui n'est le cas que chez les plus puissants des créateurs. D'où mon conseil à Tanies qui ne m'a pas semblé en faire à priori partie mais présente au contraire tous les signes d'une débutante bien hésitante.

Mon conseil est tombé à l'eau preuve pour moi qu'il était utile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   5/11/2008, 19:49

En fait, tu es en train de nous dire que tous ces sites où les gens postent leurs créations pour recevoir des avis critiques ne servent à rien ou, pire encore, sont nuisibles.

Tu n'as peut-être pas tort mais quel rôle acceptes-tu alors de donner à un site comme "Passion des Mots" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   5/11/2008, 20:04

Mais dites-moi, c'est que l'on discute bien, ici ! cheers

Citation :
Mon conseil est tombé à l'eau preuve pour moi qu'il était utile !
C'est une façon de voir bien optimiste... :respect:

Citation :
Mais confier à des inconnus son texte et en attendre une analyse constructive relève soit de la candeur ( forme élégante de la sottise) soit d'une totale inexpérience.
Citation :
D'où mon conseil à Tanies qui ne m'a pas semblé en faire à priori partie mais présente au contraire tous les signes d'une débutante bien hésitante.

Effectivement, je l'avoue ! Oui, je suis candide et débutante, candide car débutante...
Mais je ne désespère pas, j'ai déjà trouvé un certain nombre d'avis, positifs ou négatifs, qui m'aident à progresser, car je suis candide au point de croire que certaines critiques extérieures peuvent m'apporter quelque chose...
D'ailleurs, vous aussi, vous m'apportez quelque chose : vous m'aidez à réfléchir sur ce que je fais, sur les raisons pour lesquelles je participe à différents forums...
Cela fait deux ans que je me suis décidée à publier mes premiers écrits, et un an que je suis sur internet. Je n'ai pas beaucoup de contacts dans le monde littéraire, car je viens d'un tout autre milieu, plus à l'aise avec des équations qu'avec des phrases, alors je cherche des avis là où je peux...

Mais n'ayez pas peur, je suis solide - et je prends effectivement les avis pour ce qu'ils sont, John.


Oups, interception de message !
Hi, John, c'est un peu ce que je pensais, mais je n'osais le dire... voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies   5/11/2008, 23:10

Bon ! Encore une fois je me suis laissé aller à sortir du politiquement correct qui est la règle absolue de presque tous les forums.

Mille excuses

Je me retire sur la pointe des pieds....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 17:28

Jouer les grands incompris parce qu'une de vos thèses est remise en question est un procédé que vous avez déjà utilisé précédemment sur ce forum et que je trouve indigne d'un homme de votre intelligence, Mr Poccioni, permettez-moi de vous le dire sans vouloir vous agresser le moins du monde.

Et puis franchement, je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de non politiquement correct dans votre point de vue. Vous avez tout simplement émis un avis intelligent et motivé, mais discutable, comme tout avis du reste.

Cette discussion commençait justement à m'intéresser - car si j'interviens peu sur ce forum, j'y lis beaucoup.

Je regrette donc vous quittiez la scène au moment où l'on vous pose une question pertinente (cf. le dernier message de Sir John).

Je trouve également la réaction de Tanies fort sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Quelques trucs de Tanies   6/11/2008, 18:35

Voilà exactement ce que je redoutais : le catalogue des griefs, le décompte des mes égarements sans nul doute insupportables ! ( c'est comme les inondations ou les sauterelles : périodique )


Seulement voilà, maintenant c'est moi qui ne supporte plus cette impression d'être attendu au tournant. C'est une attitude que je ne trouve pas du tout sympathique même quand elle est assortie de considérations sur mon intelligence ( que savez-vous de mon intelligence ? )


D'autant que l'idée que je défendais est d'une évidence telle qu'elle confine au banal. Sa seule tare est d'être antithétique de l'esprit forum qui érige toute communication ( aussi vaine et creuse soit-elle ) en divinité contemporaine. Autrui est grand et Internet est son prophète !

Amen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 18:50

Ben, et ma question alors ?

Je ne sais pas si Kurdy t'attend au tournant mais moi pas en tout cas. Il ne faut pas voir d'intentions cachées dans chaque question que je pose.

Dans le cas présent, je suis plutôt convaincu par tes propos mais j'aimerais savoir les conséquences que tu en tires.

Donc, je répète - et si quelqu'un d'autre veut répondre, qu'il ne se gêne pas : compte tenu de ce que Jean-Pierre a rappelé, quel rôle peut-on raisonnablement confier à un site comme celui-ci sur le plan littéraire ?

Et si tout le monde refuse de répondre, alors je pose une autre question: que venons-nous faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 19:07

Le plus pénible, quand on n'a pas été compris (ce qui n'a rien à voir avec le fait "de jouer les incompris", je fais la nuance) est de devoir se répéter; encore et encore, reformuler toute une argumentation...
On en revient au problème du format forum. Les interventions sont vite lues, et parfois (souvent?) interprétées.

Concernant votre texte en prose, Tanies, j'aime bien, mais vous devriez y ajouter du sexe et des poursuites de voitures, avec des explosions, et aussi un terrible secret de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 19:14

Désolé, John, je n'avais pas lu votre post.

Moi, je ne viens ici que pour rabrouer J-P Poccioni.

Nan, sans dec', sans attendre beaucoup sur un plan littéraire, poster des textes, je pense, peut être un coup de sonde. En tous les cas, je postais les miens par curiosité. Comment cela sera-t-il accueillit hors du cadre pas toujours objectif (ou franc) de l'entourage.
Je viens aussi pour lire des textes amateurs, mais je dois avouer que c'est souvent pour me faire une idée de la différence entre amlateurs et professionnels. Elle est flagrante.

Enfin, je viens pour piquer des idées aux autres. Je pille la aplupart des textes postés ici.

hin hin hin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 19:28

J'aimerais ajouter que c'est un forum littéraire qui peut se targuer d'avoir quelques écrivains parmi ses membres. C'est rare et c'est avec attention que je lis leurs interventions. Je dis ceci sans flagornerie aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanies

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 20:59

Hi, hi ! Désolée, Gosayn, mais je suis plus Dostoïevski que Ian Fleming...

Mais faites attention, ne me piquez pas mes textes, je me protège, hin, hin, hin.

(oui, bon, je sais... Je suis encore dans la catégorie "amateur"+"débutant" donc peu de choses à piquer de toute manière... Mais bon, qui sait, dans dix ans, on en reparlera peut-être ? pirat )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tanie.servhome.org/
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   6/11/2008, 21:07

Gosayn a écrit:
J'aimerais ajouter que c'est un forum littéraire qui peut se targuer d'avoir quelques écrivains parmi ses membres. C'est rare et c'est avec attention que je lis leurs interventions. Je dis ceci sans flagornerie aucune.

Merci Gosayn ! Pas eu le temps de lire toutes les interventions. Je reviens d'Ardèche où j'ai eu le plaisir de participer à la formation de jeunes étudiants futurs animateurs, voire professeurs pour néerlandophones voulant apprendre le français ! Tout un merveilleux programme créé par un ami il y a plus de vingt ans.

Quand tout le monde se mettra à écrire, la littérature disparaîtra...
Une littérature de qualité existe, une littérature médiocre également...
Un ouvrage n'est pas nécessairement bon parce qu'il est aimé... le goût et la qualité ne peuvent être confondus, mais on a déjà tellement parlé de tout cela.

Passion des Mots est un forum à vocation culturelle (la littérature est un de ses aspects). Chacun y est le bienvenu en tant que dépositaire d'un texte personnel également, mais l'offre d'un texte aux membres de Passion des Mots ne sera pas nécessairement l'occasion de se voir encensé. De nombreux forums littéraires se résument à des commentaires extatiques face aux textes déposés. Finalement, cette extase collective est sans intérêt. Peut-être que Passion des Mots encourage la qualité plutôt que la quantité. Je préfère la présence de dix membres assez réguliers et sincères (mais respectueux) qu'un flot de membres dépositaires de textes sans grand intérêt sur le plan littéraire.

On vient sur Passion des Mots pour partager une passion d'ordre culturel. Je suis heureux quand j'apprends grâce à vous, grâce à vos découvertes.
Je suis heureux quand je découvre un texte de qualité que je l'aime ou non. Des textes de qualité sont bien présents, mais rares. Peut-être que cette rareté de la qualité nous pousse à toujours vouloir produire ou découvrir des extensions de cette qualité pour ne pas se laisser envahir par la culture de consommation, bien trop présente. Quand un membre me fait découvrir un roman, un film, une exposition de qualité, un musicien, un de ses textes de qualité... je suis euphorique et c'est vers ce partage de nos passions que nous devrions toujours tendre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques trucs de Tanies...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques trucs de Tanies...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Android] Quelques trucs et astuces
» Quelques trucs random
» Quelques trucs et astuces pour alléger votre écrit
» Je lis le mode d'emploi pour vous / Quelques trucs en plus...
» MAC OS X 5.2 et quelques trucs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: