Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Piraterie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Piraterie...   19/7/2008, 23:03

Macaire a dit : "un centon est une œuvre littéraire constituée d'éléments repris à une ou plusieurs autres, et réarrangés de manière à former un texte différent. Le terme est d'origine latine (cento) et désigne à l'origine une pièce d'étoffe faite de morceaux rapiécés".

« Quand votre démon est à l'œuvre, ne pensez pas consciemment. Laissez-vous porter, attendez et obéissez », écrira Rudyard Kipling, en faisant allusion à son vécu d'auteur.

Oui, et il parlait du démon créatif fécondant son propre travail.
Sans doute Kipling et les moissons d’écrivains qui nous donnèrent à lire, à penser et à comprendre le monde le long des siècles, jusqu’à rentrer dans l’inconscient collectif de l’Humanité, n’ont imaginé, qu’un jour, on parasiterait leurs textes à ce point.
Tronqués, violés, mutilés, c’est l’homme qu’on pille, non plus seulement l’auteur. Comme j’aimerais avoir eu la possibilité d’interroger ceux qui furent victimes de tels parasitages. Je rejoins donc le malaise de Jipi quant à cette forme de soi disant "Oeuvre Littéraire" qui, toute codifiée qu’elle soit, pour moi, n’est qu’une obscure et dangereuse farce.
D’autant fumeux le badinage, qu’on n’y rencontre même pas le génie créatif, alors que Macaire sait joliment trousser la langue. Il y a bizarrerie et incohérence, pour le jeu probablement. Macaire est un farceur.

Diversement reconstruit le handicap est mal appareillé, sans l’accord du patient lui-même et s’ignorait malade. Sans organes ni matières, ni humeurs, les phrases recomposées de la sorte, décomposées plutôt, me font l’effet d’une dépouille livrées à je ne sait quel faux médecin légiste.
Etrange destinée que ces oeuvres qui, naguère, connurent les ivresses, les névralgies, les enthousiasmes, les blessures, les doutes de la création et l’exaltation, et l’effervescence, et la solitude, puis éprouvèrent la rencontre de leur public.

Je suis donc férocement contre ce projet, mais n’oublie pas cependant, que ce qui fait aussi le sel de l’inventivité, est également la résultante de la trace léguée par les autres. L’association infinie et persistante, entre les idées d’autrui transmises, interprétées et parfois, empruntées. Mais surtout pas jusqu’à en faire d’étranges objets de désolation et de piraterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 17:26

Les mots ne sont qu'un moyen, le dit est la fin.
A les confondre on deviendrait facilement sectaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 17:31

J'ai découvert la fleur qui parle - Louis Amade
Vers un clocher de vieille pierre à pointe grise - Marcel Béalu
Je la caresse avec mes yeux tourmentés - Anne-Marie de Backer
Même la rose voyez-vous
avait appris à mentir -Alain Bousquet

Ça c'est pour le férocement. Very Happy

Corps fervents qui s'immolent, tourbillons brasillants,
suspension à l'apogée du feu,
éclats de pétales, éclats d'une grande-rose lapidée.

Nuit de conciliations entre étoiles et amants
de langueurs nacrées, salées, suées,
dissolutions transies, apothéoses d'orbes et de volutes.

Je pars en fumée, Belle,
divaguant entre deux eaux du ciel
dans un silence d'épais velours,
âme filante parmi des pléiades; égaré.

Et ça, c'est pour la beauté du geste si on peut dire...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 17:38

Etrange destinée que ces oeuvres...

Et que faites-vous ici d'autre que de parler en leur nom ? Very Happy
Si ça se trouve, les auteurs auraient aimé... Personne n'est obligé de les idolâtrer au point de les confire dans un marbre scolaire et stérilisant...Que je sache, ce n'est pas l'arche d'alliance quand même !
Vous me faites rire...Votre combat n'est décidément pas le mien, je ne cherche moi que la beauté du dit. les méthodes, c'est pour les ingénieurs de verbe, des conservateurs de bocaux, des distributeurs de bonnets d'âne.
Quoi, qui est le propriétaire du langage susdit , sinon un éditeur qui n'a jamais écrit un seul mot ?
Le Verbe, Lui, généreux, s'est fait chair et à donné jusqu'à son âme (car "l'âme est dans le sang") alors nos coreligionnaires peuvent bien se fendre d'une phraselette par-ci par là sans appeler aussitôt les Torquemada de la pâte à papier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 18:49

[i]Macaire a écrit:
Corps fervents qui s'immolent, tourbillons brasillants,
suspension à l'apogée du feu,
éclats de pétales, éclats d'une grande-rose lapidée.

Nuit de conciliations entre étoiles et amants
de langueurs nacrées, salées, suées,
dissolutions transies, apothéoses d'orbes et de volutes.

Je pars en fumée, Belle,
divaguant entre deux eaux du ciel
dans un silence d'épais velours,
âme filante parmi des pléiades; égaré.

Et ça, c'est pour la beauté du geste si on peut dire...[/i]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[size=18]Si je comprends bien, la dernière partie est de votre cru. Le sens du beau est ici. C'est là qu'est votre place, que n'allez-vous pénétrer la trame des autres, alors que vous avez la matière pour inscrire la votre ?

Nous avons un semblable combat, ne croyez pas. Précisément, la beauté du trait, pour le trait, me renverse.

Vous me repéchez un peu à la volée, tourneboulée par le manque de réactivité ambiant, ici, jusqu'à avoir supprimé un écrit leste, je viens juste de demander à Jipi de d'effacer ma présence sur le forum. Peut-être je ne serais plus là dans les heures prochaines.

J'espère tout de même que je ne vous ai pas blessé, ce n'est pas mon genre, ni mon propos.

Honnêtement, je ne suis pas sure d'avoir parlé au nom des autres, je me suis mise à leur place et en m'interrogeant. Et vous, seriez-vous heureux d'un parasitage de vos écrits ?
M'est arrivé à plusieurs reprises de trouver des fragments de mes textes autre part (je ne parle pas de ce forum, mais dans le cadre éditorial). Là vous me direz qu'il s'agit de la résultante de la trace léguée par les autres que j'avais évoqué dans mon message. Pour ce qui me concerne, ce fut jusqu'à l'un de mes papiers signé naguère par une plume en vue. Nous avons transigé à l'amiable. C'est très étrange comme impression, un mélange bizzare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 18:55

Alors voilà: dans la mesure où nul n'est le créateur de son propre être, je vois mal sur quelle vérité on peut faire reposer un droit d'auteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Etre...   22/7/2008, 20:27

Macaire a écrit:
Alors voilà: dans la mesure où nul n'est le créateur de son propre être, je vois mal sur quelle vérité on peut faire reposer un droit d'auteur...

Il y a énormément à dire sur une phrase comme celle-ci. D'évidence nul n'est le créateur de son propre être, cependant nous sommes l'inventeur de notre devenir.

Artisan de sa destinée en ce sens dès ses premiers pas sur terre, l'humain devient le grand artichecte de lui-même. Un boulot dément, injuste, ingrat et solitaire, et passionnant puisqu'il mêle douleur et plaisir, comme vous ne l'ignorez pas. Qu'il revendique le Droit de reconnaissance de ses efforts démesurés, de ses élans, de ses capacités inventives, de ses talents, me semble un légitime salaire pour l'auteur incompris que nous sommes tous pour la plupart.
Alors, si, de plus, cet auteur là, se pique de tracer des choses sur des feuilles, des écrans, des toiles, si les mots l'appellent, sa revendication, n'en sera que plus viscérale. Faire reconnaitre sa vérité profonde et non celle d'un autre, deviendra une affaire de survie.

Mais vous n'avez pas répondu à ma question vous concernant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Piraterie   22/7/2008, 20:37

Je suis contre le piratage et le parasitage dans n’importe quelle forme d’art.
À mon avis un artiste doit rester lui-même avec sa propre personnalité pour exprimer son Art, c’est cela qui donne sa qualité de son travaille...
Malheureusement, on entend pas mal de parasitage ou piratage qui esquinte les originaux.
Respectons également les droits d’autres qui appartiennent a l’Artiste qui l’a créé.
Quelle Artiste aimerait qu’un autre se fasse connaitre ou se fasse de l’argent sur le dos des travaux originaux.
En plus c’est risquer de jouer à ce jeu, un jour ou l’autre un Artiste peut vous réclamer ses droits d’auteurs en toute légalité. Rolling Eyes
Et je lui donnerai entièrement raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   22/7/2008, 21:31

Celui qui danse pour de l'argent a les pieds vils.
Ça m'est déjà arrivé. J'écris pour que l'idée demeure, la fin des mots est la com-munication, voire la communion, pas la thésaurisation. Ainsi quand l'idée vit, le but est atteint, et si elle est bloquée, elle était vaine. Nous sommes tous solidaires, et l'important est "avons-nous vécu un dire ?" ou avons-nous défendu une forteresse baptisée
EGO ?
J'ai répondu en citant: "le verbe s'est fait chair."
C'est en tout cas là ma base de départ; mon inspiration quoi... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 10:33

Le matin venu éclaire mon corps peint de feuilles, je m'exhume dans la lumière, l'aurore me perpétue.
La frondaison incendiée par-delà les tisons d'or, palais parfumé de miel où floconnent des papillons, iles de rayons allongés parmi les fleurs, m'invite.
Matin à chanter, matin de signes, matin de marche magnifiée qui m'entraine dans les pigments du soleil.
Saupoudré de pollen je sinue vers mon val éclatant de fontaines.
Oblat du levant, Oblat transmué de perceptions reviviscentes élevé à l'allacrité par un sang fraichi de menthe, mon cœur en chair d'orange plus adouci que lait déchiffre comme des rites esméraldins les énigmes vernales.
Le mica tremble d'éclairs et la nuée remue un magma fantasque.
On ne sait que ce qu'on perçoit.
Je perçois au zénith du monde la vastitude d'un delta qui ordonne la valse des temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 10:51

mireille.j a écrit:
Je suis contre le piratage et le parasitage dans n’importe quelle forme d’art.
À mon avis un artiste doit rester lui-même avec sa propre personnalité pour exprimer son Art, c’est cela qui donne sa qualité de son travaille...
Malheureusement, on entend pas mal de parasitage ou piratage qui esquinte les originaux.
Respectons également les droits d’autres qui appartiennent a l’Artiste qui l’a créé.
Quelle Artiste aimerait qu’un autre se fasse connaitre ou se fasse de l’argent sur le dos des travaux originaux.
En plus c’est risquer de jouer à ce jeu, un jour ou l’autre un Artiste peut vous réclamer ses droits d’auteurs en toute légalité. :roll:
Et je lui donnerai entièrement raison...



Je ne suis pas pour le parasitage, mais loin d'être aussi radicale, très loin de là. Votre vision est fragmentaire, voire élémentaire, la création artistique et les racines de la qualité de l'artiste sont beaucoup plus complexe, énigmatiques, équivoques qui sait.
L'artiste n'est pas l'unique chef d'orchestre de sa partition, là où tout est un recommencement perpetuel qui se désaltère aussi, à la source des autres et du monde. Et dans les métamorphoses, dans les fulgurances, il se nourrira des découvertes, des innovations, de la réflexion, de la création d'autrui qui font école, bien évidement.
Porté par l'inconscient et l'inconscient collectif, tout est question de comment, il va comprendre, sentir, traîter. et transmettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 11:43

C'est toute une conception de l'homme qui est ici en jeu.
Pour moi, nous ne sommes pas un bloc fini auto-généré et clos sur lui-même. Il y a une porosité évidente et différente pour chaque personne, qu'il est tout simplement impossible d'évaluer ou de juger. C'est une vision orientée philosophiquement économiquement et politiquement qui pose l'homme comme un singleton original et comme monade inaliénable. Et cette vision est celle effroyablement simplificatrice du commerce. Rien de plus.
L'individualisme à outrance détruit plus qu'il ne construit. Quel mot avez-vous utilisé qui soit réellement vôtre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 12:27

Macaire a écrit:
C'est toute une conception de l'homme qui est ici en jeu.
Pour moi, nous ne sommes pas un bloc fini auto-généré et clos sur lui-même. Il y a une porosité évidente et différente pour chaque personne, qu'il est tout simplement impossible d'évaluer ou de juger. C'est une vision orientée philosophiquement économiquement et politiquement qui pose l'homme comme un singleton original et comme monade inaliénable. Et cette vision est celle effroyablement simplificatrice du commerce. Rien de plus.
L'individualisme à outrance détruit plus qu'il ne construit. Quel mot avez-vous utilisé qui soit réellement vôtre ?

Je ne peux que partager ce que vous dites sur la porosité et sur la singularité de chacun de nous.
Aucun des mots que j'utilise n'est le mien, c'est la géographie de la phrase qui va faire la différence. La langue française est d'une telle beauté, on peut y vagabonder à l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Piraterie   23/7/2008, 14:34

Bien sûr, Empreinte des mots, l’Art est bien plus complexe qui ça.
Ce qui j’appelle, piratage et parasitage, correspond pour moi à du copiage, sans nommer l’auteur ou l’Artiste...
Dans tous les forme d’Art, les outils de création sont à porter des Artistes, a eux d’en faire leur Art personnels toutes en ayant le droit d’être inspirer par le vue et le vécu.
Mais ce qui fait leurs personnalité, est leurs façons de s’exprimer en mots, couleurs courbes notes musicales et…
En écriture, je suis contre les copiages transformer qui appartiennent a d’autres auteurs, trop faciles.
La Chine avait acheté pour très chère "Les Tounesols" de Vincent VAN GOGH.
Plus tard ils se sont posé la question, si c’était un vrai ou un faux, quoi qu’elle fût signée de son nom.
Du faux, du copiage, du piratage…… ???? Brrk.. !!!
Alors que ce grand Maitre vivait dans la misère.
Ayant un grand respect pour les grands Artistes, qui donnent les outils de l’inspiration en main, que se soit dans n’importe quelle forme d’Art…

L’œuvre se crée en travaillant, pas en pira-parasitant…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 14:48

"les grands Artistes"... Sur la base de quelle vérité définit-on un "GRAND Artiste" ?
La cachette préférée du mal, c'est le bien. Au nom d'un bien "l'Artiste", le "Grand" quels maux ne se permet-on pas...Combien de maux sont-ils justifiés par les grands ceci cela...Au point qu'une marque a déposé le mot "Esprit"... Very Happy
Vient un moment où certains tirent plus de bien du mal qu'ils font au nom du bien que le bien que certains tirent de ce qu'on prétend mal.
Je ne crois pas pour ma part à l'Artiste Majuscule, et encore moins au "Grand"-celui-qui-a-le-droit...
Je crois que nous n'avons pas tant besoin de grands artistes que de paroles VRAIES données à tou(te)s...Sans doute Van Gogh est-il mort dans la misère, mais non par la faute de copieurs, mais bien par celle des galeries qui aujourd'hui revendiquent des "droits" sur son œuvre, qu'elles ont été incapables de reconnaitre pour telle en son temps...
Que de bien leur ont valu son mal n'est-ce pas ?
Au nom du bien on pille, viole et tue ( à commencer par l'inspiration étouffée d'armures procédurières...)
Que ferait-on de pire au nom du mal ?
Very Happy
On adore le mal, à condition que ce soit pour le VRAI ! le BIEN ! le GRAND...Le bien est l'uniforme dont de revêt le mal OFFICIEL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Piraterie   23/7/2008, 15:30

Je définis « UN GRAND ARTISTE » par la qualité de son travail, ainsi sa qualité d’inspiration et de création.
Oui Macaire, les galeristes mais également les faussaires se font de l’argent sur le dos des Artistes vivants ou décédés, et se croient quelquefois tout permis.
Désolé, mais pour moi il y a des GRANDS ARTISTES et puis il y a les, (comme je les nomme), « Les vendeurs de tapis », ou du déjà-vu.
Il faut pouvoir faire la différence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 15:31

Et bien faites -là, je vous écoute. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Piraterie   23/7/2008, 16:01

Je ne suis pas Artiste Macaire, mais épouse, veuve d’un Artiste Peintre-Graphiste autodidacte.
Je me retrouve dans le monde de l’Art en côtoyant des Artistes musiciens et peintres.
Ce qui me permet d’avoir un œil critique dans ce domaine.
Les œuvres de mon époux sont très appréciées par beaucoup de personnes, et mon but est de continuer à le mettre en valeur avec tous le respect de ses dernières volontés Artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 16:11

J'entends bien. Cependant j'imagine que sous le régime soviétique les artistes adoubés par le parti aussi étaient médaillées du titre de "grands artistes".
Je m'interroge vraiment sur ce que ces mots sous-entendent.
Pour vous éviter d'être tourmentée par mes questions, voici ma réponse:
La qualité d'une œuvre dépend par exemple de l'intensité de l'investissement de l'artiste dans son projet... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Piraterie   23/7/2008, 17:02

Les Artistes médaillées sous le régime soviétique, étaient ceux qui étaient en accord avec le régime, le travail, la politique, la propagande, le symbole communiste… ,et leurs œuvres appartenaient aux institutions soviétiques ne pouvant pas sortir de là. Ils n'appartenaient pas au marché de l’Art.
Peindre la tête de Lénine, et vous étiez surement médaillé…
Les peintres n’avaient pas beaucoup de droit sur leurs propres inspirations.
Beaucoup d’Artistes surement de grande qualité n’étaient malheureusement pas acceptés et montrées, et peut être même emprisonnés suite à leur liberté de création et d’expression que ce régime n’appréciait pas.
On ne s’exprimait pas comme on voulait en Russie.
Beaucoup d’Artistes musiciens d’ailleurs y étaient refusés de faire leur concert.
Une chance que les choses ont changé…. suit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 20:11

Macaire a écrit:
J'entends bien. Cependant j'imagine que sous le régime soviétique les artistes adoubés par le parti aussi étaient médaillées du titre de "grands artistes".

Je ne vois pas pourquoi la caution du politburo ôterait un quelconque talent à ces artistes.
Je possède pour ma part une collection d'œuvres littéraires et graphiques signées avec l'aval du troisième reich, et je les trouve tout à fait admirables.

Vous n'allez tout de même pas mettre à l'index ces individus sous prétexte qu'ils n'aient pas trouvé les bons mécènes!
Les régimes politiques, même compressifs, savent reconnaitre le beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 20:33

Macaire a écrit:
Je crois que nous n'avons pas tant besoin de grands artistes que de paroles VRAIES données à tou(te)s...

Pouvez-vous me donner un exemple de "parole vraie", pour que je sache si je suis d'accord avec vous ?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 20:39

"Je suis le chemin, la vérité et la vie". Jn 14; 6
:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 20:45

PS:
"Le but est de faire connaitre la musique par des musiciens et non des musiciens par la musique."
Dietrich-Fischer Dieskau

Pas mal comme illustration de mon propos...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mireille.j
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 60
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Piraterie...   23/7/2008, 21:28

Oh oui Gosayn, que les fascistes and company reconnaissait les bons Artistes, même qu’on les obligeait à créer pour eux contre leur gré.
Dommage pour d’autres qu’on a brûlé leurs livres.
Même en Amérique Charlie Chaplin étais expulsé parce qu’il fessait des films sur la réalité de l’Amérique, la facette de la pauvreté…
Maintenant ils se disent fièrement qu’il était Américain.
Moi je suis pour la liberté de l’Artiste dans sa création.

Hé Macaire, je ne partage pas votre avis...

Une chouette musique peut faire connaitre le musicien et le musicien peut nous faire découvrir sa chouette musique….. Cool

Et l’on suit son chemin, sa vérité et sa vie…Chacun son parcours… !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maxdelik.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piraterie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piraterie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: