Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le phénomène blog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   19/6/2008, 23:13

J'ai dit qu'un site ou un blog pris dans son ensemble et à lui seul, ne peut constituer une oeuvre littéraire ou artistique... S'il n'y a pas de son auteur, des livres ou des oeuvres de lui, présentes ailleurs que sur la Toile...
Il y a cependant à mon sens, dans le « phénomène blog » en expansion vertigineuse et foisonnante ; une dimension si je puis dire, sans commune mesure avec la dimension classique et traditionnelle qui est celle de l'univers littéraire ou artistique tel qu'il existe avant la venue du Net, des forums et des blogs... Une dimension vraiment différente et incomparable.
L'auteur d'un site ou d'un blog qui ne publie ou ne présente pas d'oeuvres autrement que sur la Toile, entre forcément dans un univers de diffusion et de communication en général assez limité, et dont la principale caractéristique est la virtualité. Un univers certes accessible à tous, parce qu'il n'exige que peu de moyens matériels, logistiques, financiers ou autres ; mais qui demande tout de même beaucoup d'investissement personnel en créativité, travail de fond et de forme, patience et imagination... Et si possible, du talent.
Il y a et il y aura toujours dans la dimension classique et traditionnelle de l'oeuvre littéraire ou artistique, la même reconnaissance (parfois amplement médiatisée) de leurs auteurs par le public et dans les milieux intellectuels.
L'on ne peut pas dire qu'il en soit de même avec le « phénomène blog ». A dire vrai, ce n'est absolument pas comparable. Mais sans doute complémentaire dans la mesure où l'auteur d'un blog publie aussi des oeuvres ailleurs que sur la Toile.
Ce qui est surprenant et nouveau avec le « phénomène blog », c'est le paradoxe qu'il y a entre la démesure du « moi », de l'expression personnelle et de l'intime où tout se dit, s'écrit, se confie, s'expose ; et la démesure d'un espace collectif où l'on se rencontre, où tout se crée, s'imagine, se conçoit et se communique...
Il y a dans cette démesure du « moi », de l'expression personnelle et de l'intime, quelque chose qui dérange, qui peut devenir indécent même...
Mais il y a dans la démesure de l'espace collectif, comme une porte d'un nombre indéfini de battants qui s'ouvre d'un seul coup sur une immense salle dont on ne discerne pas les murs qui en seraient les limites, et où se forment des groupes de gens... Mais la « salle » est virtuelle, et les gens sont virtuels aussi. Et il y a, il y aura toujours, la « salle du monde », contiguë et tout aussi vaste, bien réelle celle là...
Et si dans cette nouvelle et surprenante, parfois déconcertante dimension du « phénomène blog »... Et par elle, s'ouvrait une « seconde porte » entre deux salles où tout se ressemble en fait, mais où rien n'est comparable?
Passerait-on de l'une à l'autre ou de l'autre à l'une avec la conscience d'être autant dans l'une que dans l'autre ?
N'oublions pas que dans la « salle du monde » l'on y entre avec non seulement les « bagages » que l'on porte en soi, mais aussi avec de « vraies valises »...
Il y a dans le « phénomène blog » de l'imagination, de la diversité ( cuisine, jardin, broderie, couture, mode, peinture sur tissu... des choses tout à fait étonnantes et particulières), de la créativité, de l'intelligence...
Et il faut à mon sens cesser de s'étendre, d'insister de manière répétitive sur la médiocrité envahissante du « phénomène blog » (qui existe certes mais on le sait, point final).
L'un des premiers devoirs de tout être humain se réclamant de « valeurs fondamentales » humanistes, intellectuelles et d'amour ; c'est celui de ne jamais rejeter ou condamner ou juger un autre être humain parce qu'il « n'est pas du niveau auquel on aspire » ou « de ce monde en lequel on a été soi même éduqué »... Agir ainsi et fonder sa vie sur ce « principe » là, c'est comme si l'on reprochait à un rat d'être un rat!
Il n'y a, je crois, qu'une seule voie possible : la communication avec les « moyens du bord ». Et dans cette communication, le questionnement est peut-être l'un de ces « moyens du bord »...
Le questionnement ne se fait pas uniquement par les mots : les êtres humains parlent et écrivent des milliers de langues. Il est possible de questionner avec son regard, avec son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   20/6/2008, 07:03

"L'un des premiers devoirs de tout être humain se réclamant de « valeurs fondamentales » humanistes, intellectuelles et d'amour ; c'est celui de ne jamais rejeter ou condamner ou juger un autre être humain parce qu'il « n'est pas du niveau auquel on aspire » ou « de ce monde en lequel on a été soi même éduqué »... Agir ainsi et fonder sa vie sur ce « principe » là, c'est comme si l'on reprochait à un rat d'être un rat! "

Terrible phrase ! Il ne s'agit pas de reprocher à un rat d'être rat parce qu'on sait qu'il ne peut LUI s'élever à une autre forme de vivant !

Mais on peut imaginer que les humains qui stagnent dans la médiocrité soient élevés par d'autres qui n'ont aucun intérêt propre à ce que cette médiocrité perdure. Vous savez le fameux "cerveau disponible" !

Je vois se profiler la fameuse relativité culturelle : après tout chacun sa culture c'est-ce pas ? La droite la plus conservatrice ne parle pas autrement et laisse volontiers les jeunes des quartiers entre tags, raps et bd.

Eux, vont écouter Mozart et lisent Joyce en souriant doucement à c emonde parfait où chacun reste à sa place ...même les rats !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 10:36

"J'ai dit qu'un site ou un blog pris dans son ensemble et à lui seul, ne peut constituer une ŒUVRE littéraire ou artistique."

Reste à définir ce qu'est une Œuvre, et par quel décret...Puis ce qu'est le "littéraire", et enfin ce qui mérite le titre d'"artistique"...Trois questions pour le prix d'une; à laquelle personne n'est obligé de répondre autrement que par devers soi... A moins que ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   5/7/2008, 13:37

Vous avez oublié : Reste à définir ce que veux dire définir.

Ainsi plus personne ne dit rien, tout le monde a raison, tout est vrai et son contraire et les coupeurs d'intellectuels en quatre ont gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 14:14

Bonjour ! Smile

Pour ce qui est du verbe "définir" votre remarque est pertinente et je compte sur vous pour m'en enseigner le sens.

Je devine à votre ton que vous endossez le rôle d'intellectuel, et que par conséquent "les n'importe qui qui disent n'importe quoi" ne sont pas dans cette situation si enviable, puisqu'elle autorise de juger, sans l'être soi-même, semble t-il. Smile
Je vous prie de m'excuser si ma tranquille et débonnaire assertion a quelque peu ébranlé le piédestal sur lequel vous vous perchâtes. Pourtant, j'ai lu des blogs exceptionnels et pourtant parfaitement désintéressés, grâce auxquels de nombreux lecteurs ont pu franchir des pas inespérés dans leur propres créativité sans que la moindre critique amère ne soir venu entacher leurs émouvants efforts pour accéder au seuil de ce à quoi vous semblez être parvenu et d'où vous laissez tomber sur la laborieuse humanité le regard sévère de celui qui, perché en chaire, n'a plus rien à prouver, quant à son excellence, sa proéminence et son indiscutable compétence Smile
Œuvres de la pensée, Œuvre de la tendresse, Œuvres utiles à l'épanouissement d'autrui et soucieuses d'étayer le plus infime élan vers une conscience plus élargie, elles valaient d'autant plus que non seulement leur beauté, leur utilité excédaient largement ce que l'on trouve en magasin, mais se trouvaient en plus données sans aucun copyright, car tel idéaliste semble placer plus haut le fait de SERVIR grâce à leur art plutôt que de SE FAIRE SERVIR par lui...Ou en son nom.

"Ces n'importe qui qui racontent n'importe quoi", que sont-ils, sinon un témoignage vivant d'une réalité encore démocratique qu'une élite
répugne à censurer, sachant trop bien, depuis le temps, ce qu'il en coûte de supposer savoir plus et mieux qu'autrui...
Imaginons un instant que le critère de discernement devienne l'humilité. Qu'elle ne serait pas notre surprise de voir tout de go tant de prélats et de prêcheurs "du pensée légitime, du dire exact et du juste écrire" rejoindre les ruelles, les trottoirs et les impasses obscures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   5/7/2008, 15:17

Dans le collège où j'enseigne, INTELLECTUEL aussi est une injure. Surtout chez les petits gars qui deviendrons à le première occasion des Lacombes Lucien.

Vous soulignez le mot démocratie, pourtant il me semble bien que ce sont les dictatures qui pratiquent l'élimination la plus radicale des intellectuels. La plupart du temps au nom de l'égalité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 15:37

Re-bonjour...

Ah bon ? Mais je n'ai pas l'intention d'éliminer un intellectuel quand j'incite à faire un blog qui peut aider à le devenir... Smile
"Intellectuel" et cultivé sont-ils des synonymes ? La question se pose...
Il faut tout de même être cohérent: nos sociétés enseignent un rapport totalement matérialiste au monde et l'école est devenu le lieu où l'on fait croire aux enfants que le seul monde possible est celui dans lequel ils vivent. Partant de là, pourquoi s'étonner que les appétits les plus primaires dominent leurs comportements ?
Enseigner la légalité (ou la morale)sans avoir un mot à dire sur le vrai, par exemple c'est idiot ! car toute morale doit rendre compte que la vérité dont elle s'estime issue si elle ne veut pas passer pour banalement arbitraire...
Dire que la violence c'est mal tout en donnant l'exemple contraire, en armant ostensiblement la police, c'est courir le risque de tomber sur un gamin qui vous dira: "vous voyez bien que la violence ça marche..."
L'art est communication. Puis plus, il est dire; plus encore, il est SE dire. Si les éléments utiles à la capacité de se dire sont remplacés par des leçons apprises, il n'y a pas à s'étonner que les enfants soient très démunis intellectuellement: on leur a appris à être adaptés à ce système, et non à être... tout court...Bien peu développeront une curiosité suffisante pour y aller voir pas eux-mêmes, sinon sous le coup d'une nécessité disons métaphysique.
Je ne vous reproche pas d'apprécier les intellectuels (parmi lesquels je compte les artisans...) mais bien plutôt le ton péremptoire et cassant que vous utilisez et qui est précisément celui qui les fait se déjuger aux yeux de leurs contradicteurs.
Il ne s'agit pas de croire penser plus et mieux, mais plus encore d'être crédible dans ce rôle. Crédible ? C'est à dire respectueux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 15:49

Imaginez une seconde que l'argent gaspillé en armement et en infrastructures somptuaires soit utilisé pour la culture... Et avez-vous l'impression que le système aille dans ce sens ? Tout est fait pour abrutir les gens, A commencer par le commerce qui est l'abrutisseur universel.
Pour moi, un enfant est victime à 100%. Il n'est responsable ni du passé, ni de son milieu, ni des lois qui gouvernent sa famille, son pays et ses finances... il n'est responsable de rien. On a les caïds qu'on mérite. L'illettré se moque du lettré; l'ivrogne hait le sobre, le pauvre hait le riche. Il y a là un déterminisme à l'oeuvre. Mais l'infime pourcentage d'illettrés qui se cultivent, d'ivrognes qui deviennent sobres et de pauvres capables de comprendre des riches, c'est ce pourcentage là qui fait durer l'espoir.
Celui qui n'est pas l'objet de son milieu, celui-là mérite les honneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   5/7/2008, 15:56

Vous avez dit "péremptoire " ? A mon sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:01

Re re bonjour...


"J'ai dit qu'un site ou un blog pris dans son ensemble et à lui seul, ne peut constituer une oeuvre littéraire ou artistique... "

Au sujet de ce ton, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:13

Cher Monsieur,

La citation que vous faites n'est pas de moi !

Avant de donner des leçons de morale il faut soi-même écouter les autres , tenter de les comprendre et donc ne pas les confondre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:15

Macaire est peut-être une Madame... !!! Toujours les confusions !!!

Le phénomène blog ? Je n'y crois plus trop ! Pour des raisons ergonomiques déjà longuement évoquées dans un autre article (pas encore vu LE blog idéal). Devenu très dissuasif à mes yeux.
Quand une connaissance me dit qu'elle a un site, je m'y précipite.
Quand une connaissance me parle de son blog, j'ai nettement moins envie de me précipiter... peut-être parce que les dérives qualitatives des blogs sont très nombreuses et parce qu'aujourd'hui chacun veut s'étaler sur le Net pour des raisons pas toujours louables... enfin je cherche !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:21

Tout à fait de ton avis, Jipi.

D'ailleurs, on peut reprocher à M. ( ou Mme) Macaire de parler de blogs exceptionnels....sans en donner la référence, ce qui revient à ne rien dire.

Une nuance cependant. Le génie humain étant ce qu'il est, qui dit qu'Internet ne trouvera pas un jour son Joyce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il est important de lire ce blog depuis le commencement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 16:40

Cher Jipi.

Je relève le terme "croire" ("Je n'y crois plus trop") que vous utilisez dans votre remarque. d'abord, je ne cherche pas à contredire, à contro/verser, mais bel et bien à con/verser.
Quel contenu donnez vous à ce votre terme "Croire" ?
C'est très important de situer votre déception apparente. Soit que vous n'ayez trouvé de quoi y être cru, soit que vous n'y ayez trouvé de quoi croire. Mais croire en qui et en quoi ?
Parfois moi de même, je n'y ai pas cru (je n'ai pas cru qu'un inspiré m'inspirerais) parfois j'y ai cru (un inspiré a rempli son rôle, en m'inspirant).
Est-ce à dire que vous n'y trouvez pas d'inspiration, ou que vous peinez à y inspirer autrui ?
Que mettez-vous dans ce mot "croire" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:08

Lorsque je dis que je n'y crois plus, c'est parce que j'avais un espoir en lui au départ... Je déteste son ergonomie : je viens d'aller voir votre blog uniquement sur le plan de son aspect extérieur. Je vais prendre le temps de découvrir dans votre blog l'un ou l'autre texte. Je constate cet amoncellement que je critique si souvent : les articles s'entassent les uns sur les autres avec aucun espoir de voir un jour remonter l'un ou l'autre article. Je suis d'ailleurs très étonné que personne n'ait encore pensé à cet aspect technique qui me semble essentiel. Aucune structure alléchante qui donne envie d'aller plus loin. Attention : je ne parle pas du contenu de votre blog que je ne connais pas encore. Rien que cet aspect me semble rébarbatif (même dans un ce forum ou un autre forum vous pouvez faire remonter un sujet qui revit réellement grâce à vous... je vous en prie... découvrez : il y a des perles dans Passion des Mots ! Dans un site bien fait vous avez une structure : des rubriques claires et chaque rubrique contient une série d'articles qui, dans les sites très professionnels, peuvent être remontés par un simple clic de son administrateur). J'aime faire revivre les choses ou découcrir une belle structure ou tout au moins savoir que si je réponds à un ancien article dans un blog, il sera lu un jour... mais ce n'est pas réellement le cas, car les articles deviennent des cadavres qui s'entassent dans un placard et rares sont les personnes qui vont prendre le temps de découvrir le fond de l'armoire. Regardez votre blog : j'utilise ce qu'on appelle l'ascenseur pour aller découvrir vraiment très loin un article lointain...

En outre l'idéologie bloggienne me semble assez douteuse. Le blog, s'il avait été bien conçu sur le plan technique, est un outil qui permettait à chacun (vous voyez... j'utilise d'ajà l'imparfait !!!) de créer facilement son propre site. Que constate-t-on ? Les gens se sont précipités sur ces blogs pour faire étalage de leurs nombreux problèmes personnels ou de leur vie personnelle. D'où la prolifération de blogs très pauvres sur le plan qualitatif. L'idéal aurait été de concevoir des blogs bien pensés techniquement dans le but de créer des sites de qualité et ce quel que soit le sujet abordé. Pas vraiment le cas... on est tombé dans le consumérisme le plus absolu et dans un contenu souvent insignifiant.

Et lorsque le contenu est de qualité il ne donne pas envie d'être découvert...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:09

Ce blog n'est pas le mien ! C'est celui d'un ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:11

Peu importe Macaire... ma réflexion est valable pour ce blog ou pour de nombreux blogs !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:20

C'est donc un problème pratique...
faire tomber de l'eau sur un livre aussi, c'est malcommode, mais qu'importe.
Le fait est: vous ne pouvez exiger la qualité. Tant de gens sont seuls. Ils ne prétendent pas à l'art, à la création, juste à un regard, à un commentaire amical. Combien de fois j'ai attaqué une journée B.A. En me disant: cherchons le plus insignifiant, celui avec des fées qui clignote et des chatons qui dorment, et laissons un commentaire qui provoque un sourire ! Et voilà tout ! Bien sûr que j'aimerais qu'il y ait des Varna (cf plus haut) partout, mais Varna est totalement surdoué, de qui pourrais-je exiger un tel talent ?
Parfois, je n'ai pas trouvé des mots, mais des CŒURS...Echange 1 CŒUR contre 1000 textes "pros".
Moi, je ne "crois" pas au vocabulaire. Je "crois" aux DIRES. A l'instant où le milieu, la culture, la technique sont transcendés par l'éclat génial fut-il involontaire d'une sincérité qui éclate en dépassant toute forme de conformisme, surtout celui qui se veut anti-conformiste.
Je travaille à la restauration du règne du coeur... (Flon-flons...) : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:26

En art on DOIT exiger de la qualité... pour éviter le consumérisme le plus débile dans lequel est tombée la société d'aujourd'hui ! Rien à voir avec le coeur... Le coeur est aussi essentiel pour moi, mais je refuse la confusion entre le coeur et la qualité. Car, au nom du coeur, que d'oeuvres médiocres dans tous les domaines...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Macaire
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   5/7/2008, 17:32

Tous les blogs ne prétendent pas à l'art. Et puis il faut bien passer par une (longue) période de noviciat que des personnes plus expérimentées pourraient confondre avec de la médiocrité...Qui n'a pas commencé par des pâtés Combien de ces niaiseries cachent au fond un talent naissant ? Je ne suis pas partisan (pour ma part) de distribuer des bons ou mauvais points. D'abord parce que j'ai rencontré mon supérieur, ce qui incline à l'humilité, et que parfois la plus inintéressante médiocrité peut un jour être transfigurée par un évènement qui révèlera des qualités étouffées par la banalité des jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamirene

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Le phénomène blog   16/7/2008, 17:37

Je rejoins Macaire, certains blogs sont à eux seuls des oeuvres d'art, j'en lis chaque jour qui feraient pâlir plus d'un érudit. Chacun dans sa spécificité, bien sûr. J'ai commencé par tenir un blog chez psychologies, ces blogs sont avant tout des journaux intimes, rendus publics. L'auteur a besoin de se sentir lu, compris, soutenu.
Ensuite je suis passée sur d'autres serveurs et là j'ai découvert de vrai bijoux. Il y a des blogs qui nous font voyager, d'autres consacrés à la peinture, à la cuisine, aux chats même... Il y en a tellement que l'on trouve à coup sûr ce que l'on recherche. Mes préférés sont dédiés à la poésie. Celà n'engage bien sûr que moi, un autre lecteur aurait toute liberté de les trouver insignifiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le phénomène blog   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le phénomène blog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blog de Nat pat
» Blog bon cosplay/mauvais cosplay
» Mon blog et mon album
» Blog d'un pasticheur
» mon blog sur la danse classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: