Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   13/6/2008, 17:24



Quelques soient leurs destinées culturelles, les forums s’ouvrent sur de telles possibilités imaginatives qu’ils sont porteurs de l’imaginaire charnel, qu’en pensez-vous ?
Puisque la virtualité oppose l’écran de l’inconnu et une sorte de clandestinité subtile, il–y a-t-il là, pour vous, un désordre intrigant face aux autres membres ? Ou en revanche, honnêtement, vous n’y avez jamais songé ? Même si d’emblée, ce n’est pas le projet enfoui ou inconscient des participants, et encore moins celui des initiateurs de certaines adresses comme celle-ci, trouvez-vous que c’est le lieu d’une émotion particulière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs que sur le Net ? Là où femmes et hommes se croisent, se comparent, s’apprécient ou moins, se provoquent, s’interpellent, se jaugent, se jugent, s’observent sans pouvoir se toucher, mais en pouvant s’atteindre.

Sont-ce des aspects que vous n’ignoriez pas, ils vous intéressent, pourquoi ? Ou à vos yeux, en toute loyauté et sans démagogie, ni dissimulation, un site littéraire des langages et des idées remuera seulement de la Littérature, du langage et des idées. Ou bien alors les sites personnels, les Blogs, les Forums sont-ils comme je le pense, pour en avoir utilisé et en exploiter encore les multiples arcanes, une nouvelle forme non avouée de ce qu’on appela, la masturbation intellectuelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les forums...   13/6/2008, 18:12

Une chose m'intrigue, en quoi la masturbation intellectuelle ( ou ce qu'il est convenu de nommer ainsi en lieu et place du bon vieux " parler pour ne rien dire" ) est-elle liée justement au charnel ?

N'y-a-t'il pas dans votre message une certaine confusion, volontaire ou non, malicieuse ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   13/6/2008, 18:27

M'est avis qu'il s'agit de masturbation virtuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   13/6/2008, 19:15

Même si je ne suis pas sûr de comprendre l'entièreté votre propos, je vous rejoins au moins partiellement, chère Empreinte.
Pas tellement sur l'aspect "masturbation" (que pour ma part je préfère sans adjectif) mais bien pour le "désordre intrigant" et la "clandestinité subile".

Je trouve qu'il y a quelque chose de fascinant dans le jeu de communication auquel nous prenons part sur ce forum - parce que je pense qu'il s'agit avant tout d'un jeu, comme la plupart des activités humaines, quand on y réfléchit bien.

Maintenant, vous allez peut-être me dire que jouer et se masturber, c'est du même ordre en somme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Subtilités...   13/6/2008, 21:09

Quel joli trio vous me proposez là ! Je vois avec plaisir et non sans amusement, que 3 de ces messieurs et pas des plus ennuyeux, ont répondu dans la foulée. Sur un sujet aussi, comment dirais-je ? motivant, cela ne manque pas de saveur.

Adressé à John : Avec adjectif donne du piment et du sens, et vous avez vu je pense que j'avais fait une coquille, il fallait lire "désordre intrigant" bien sûr. Mais je suis persuadée que vous avez parfaitement compris ce que j'ai voulu exprimer.

Spécialement à Jean-Pierre Poccioni : Il y a de la malice mais pas de vraie confusion, tout au plus un léger flou artistique. L'expression Masturbation intellectuelle était employée dans mon entourage autrefois par mes parents, artistes facilement caustiques et gentiments méprisants avec leurs semblables parfois. Pour effectivement qualifier le Parler pour ne rien dire, mais mais plus précisément, parler dans le vide afin de masquer une difficulté ou le refus de faire face à quelques réalités palpables de l'existence. Suis-je limpide ?...

Cher Gosayn : Mastubation virtuelle j'achète, bien qu'incomplète et plus frustante que les autres alternatives. Une simultanéité peut être envisagée
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   13/6/2008, 23:33

Empreinte des mots a écrit:
Adressé à John : Avec adjectif donne du piment et du sens, et vous avez vu je pense que j'avais fait une coquille, il fallait lire "désordre intrigant" bien sûr. Mais je suis persuadée que vous avez parfaitement compris ce que j'ai voulu exprimer.
En fait là je ne comprends plus rien, serais-je fatigué?
Vous me dites qu'il fallait lire "désordre intrigant". C'est bien ce que vous aviez écrit et que j'avais donc lu, me semble-t-il.
sais pas

Par contre, je ne suis pas sûr que vous ayez bien interprété mon "sans adjectif".
Un peu coquin, il est vrai.
affraid

Bon, John ferait mieux d'aller dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Philosophie dans le boudoir...   14/6/2008, 08:44

John a écrit:
Empreinte des mots a écrit:
Adressé à John : Avec adjectif donne du piment et du sens, et vous avez vu je pense que j'avais fait une coquille, il fallait lire "désordre intrigant" bien sûr. Mais je suis persuadée que vous avez parfaitement compris ce que j'ai voulu exprimer.
En fait là je ne comprends plus rien, serais-je fatigué?
Vous me dites qu'il fallait lire "désordre intrigant". C'est bien ce que vous aviez écrit et que j'avais donc lu, me semble-t-il.
Par contre, je ne suis pas sûr que vous ayez bien interprété mon "sans adjectif". Un peu coquin, il est vrai.Bon, John ferait mieux d'aller dormir...


Vous avez raison, j'ai eu l'impression d'avoir fait une coquille. Mais je veux être claire cher John, quant à l'expression Masturbation intellectuelle dont j'ai usé hier pour imager. Je ne veux pas me répandre sur les multiples extensions possibles et plus canailles. Pas plus que je n’ai envisagé de mettre le feu au forum en stationnant dans la trivialité. Cela ne conviendrait pas à la philosophie éditoriale. Croyez, et je le dis aussi pour les visiteurs en général, que je ne crains pas le moins du monde de poser les vrais mots sur les vraies choses, je sais les nommer crûment, simplement, ce qui n’empêche pas des tournures rusées. Parallèlement à mes travaux biographiques j'ai écris des Nouvelles lestes. Mais si je complique intentionnellement certaines réponses, d'une façon assez elliptique c'est vrai, c'est en grande partie pour préserver la déontologie ici présente. Donc, je ne répondrai pas à votre interrogation à ce sujet. N’en soyez pas froissé, pour moi ces sujets sont extrêmement sérieux et ne sont en rien du domaine du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les forumes...   14/6/2008, 11:04

J'adore l'expression " des nouvelles lestes "

Moi qu'on accuse parfois d'être un écrivain pornocrate je ressortirai à l'occasion cette charmante formule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   14/6/2008, 12:06

Empreinte des mots a écrit:
N’en soyez pas froissé, pour moi ces sujets sont extrêmement sérieux et ne sont en rien du domaine du jeu

Merci pour vos précisions, mais je m'interroge sur votre opposition entre le sérieux et le jeu.

Pour prendre un exemple extrême, la guerre est un sujet extrêmement sérieux, et pourtant n'est-ce pas aussi un grand jeu d'adultes ? (macabre et destructeur, certes, comme beaucoup d'autres jeux...)

Parfois je me demande si les choses que nous qualifions de "sérieuses" ne sont pas simplement les aspects plus subtils ou complexes de nos jeux.

Mais je sais que ce genre de considération peut facilement être taxée de philosophie (ou psychologie) de bas étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   14/6/2008, 13:10

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
J'adore l'expression " des nouvelles lestes "
Moi qu'on accuse parfois d'être un écrivain pornocrate je ressortirai à l'occasion cette charmante formule !

Merci Jean-Pierre, et qu'on vous traite de Pornocrate me chamboule. A lire vos passages installés sur le forum, je me demande quelles sortes de lunettes chaussent ceux qui vous ont baptisé ainsi. Chère langue française, d’autant que comme le dit l’un de mes bons amis, la syntaxe remonte bien plus haut que la plus haute Antiquité. L'empreinte du passé quel bonheur.

Je ne vois pas de rapport entre vos merveilleuses pages, et des gens comme Restif de la Bretonne, berger, typographe et moralisateur édité sous le manteau. Paysan citadin tourmenté du premier au cent quatre-vingt quatorzième volume par le sexe et la vertu qui proposera dans "Le Glossographe" une nouvelle réforme de l’orthographe et de la langue. Il est à noter, mais vous devez le savoir, qu’il suggéra également un retournement de situation de la prostitution recto-verso dans "Le Pornographe", ainsi que des changements de décors réformateurs pour le théâtre dans "Le Mimographe", des variantes formatrices pour l’éducation des filles dans "Les Gynographes" et des garçons dans "L’Andrographe", et autre rénovation des lois et de la société dans "Les Thesmographes", on ne saurait être plus réformographe !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Les forums...   14/6/2008, 15:39

J’ai bien écrit pornocrate, néologisme qu’on applique à celui qui fait usage de la pornographie à des fins de pouvoir et non pornographe c'est-à-dire donnant forme écrite a l’acte pornographique en récits, poèmes ou tout autre genre.
Le pornographe agit dans l’univers des livres qu’on ne lit que d’une main comme l’exprime si bien par son titre (et son livre) Jean Goulemot, le pornocrate s’intéresse à cette partie de l’exercice du pouvoir, de la domination, dont il est bien connu qu’elle est aussi blâmable pour ceux qui la contemple de loin qu’exquise pour ceux qui s’y adonnent. (Tout ce qui est mal c’est bien disait Léo Ferré qui avait une solide éducation catholique)
Quant à votre feu d’artifice Restif de la Bretonne pour éblouissant qu’il soit je n’en vois pas tout à fait les tenants et aboutissants, de même que j’ignore ce que vous désignez par mes merveilleuses pages pour aussi flatteuse que soit la louange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   14/6/2008, 17:45

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
J’ai bien écrit pornocrate, néologisme qu’on applique à celui qui fait usage de la pornographie à des fins de pouvoir et non pornographe c'est-à-dire donnant forme écrite a l’acte pornographique en récits, poèmes ou tout autre genre.
Le pornographe agit dans l’univers des livres qu’on ne lit que d’une main comme l’exprime si bien par son titre (et son livre) Jean Goulemot, le pornocrate s’intéresse à cette partie de l’exercice du pouvoir, de la domination, dont il est bien connu qu’elle est aussi blâmable pour ceux qui la contemple de loin qu’exquise pour ceux qui s’y adonnent. (Tout ce qui est mal c’est bien disait Léo Ferré qui avait une solide éducation catholique)
Quant à votre feu d’artifice Restif de la Bretonne pour éblouissant qu’il soit je n’en vois pas tout à fait les tenants et aboutissants, de même que j’ignore ce que vous désignez par mes merveilleuses pages pour aussi flatteuse que soit la louange.

D'où la folie de vouloir en faire trop, à un moment où je déborde déjà de boulot, ça c'est vraiment l'une de mes tares. Givrée je demeure. Je dois livrer ces jours-ci 20 petites biographies à la fois, pour un éditeur qui ne me laisse aucun choix de temps, ce qui fait que tout ce qui est à l'extérieur, est une charmante cohue. En vous lisant j'ai confondu Pornocrate et Pornographe et me régale de votre mise au point. Je songeais en même temps au livre de mon ami Jean Billeter Dans la chambre du pornographe, (il a passé son enfance dans la chambre même du peintre fou pornographe Louis Soutter), et dans le mouvement, j'ai pensé aux poèmes de Jipi en les voyant écrits par vous...
O de conduite, j'inverse ce qui ne devrait pas s'inverser et dans des positions peu recommandables. Ne m'en veuillez pas surtout et ne voyez dans ce drôle de tumulte que l'euphorie de l'écrit qui me distrait et de certaines jonctions qui me ravissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: les forums seraient-ils porteurs...   17/6/2008, 13:36

Puisque la virtualité oppose l'ecran de l'inconnu et une sorte de clandestinité subtile... c'est le lieu d'une émotion particulière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs... Là où femmes et hommes se croisent, se comparent, s’apprécient... s’interpellent, se jaugent, se jugent, s’observent sans pouvoir se toucher, mais en pouvant s’atteindre...

c'est exact: si ce n'etait le net je n'aurai pas même la possibilité de lire, ecrire, partager... des reflexions et même emotions d'autres personnes en particulier de l'autre sexe. c'est fort exact. et pas seulement à cause de la distance!
je ne pense pas que celà soit seulement parceque mon mari est d'une autre culture: l'espagnol de nos âges est encore très machiste! (je precise:j'ai 67 ans, mon mari 70), je pense que c'est aussi une affaire de "personne", je vois parfaitement qu'il est absolument dérouté par ma "liberalisation" due au net, mais je pense aussi que ce n'est plus une "jalousie maladive" referente au sexe comme celà aurait pu l'être autrefois...
je me "donne du plaisir" correspondant ainsi sur internet mais de là à comparer avec une "masturbation"!!!...
J'ai toujours aimé "partager", je suis assez isolée ici. (pas d'un point de vue "charnel" car je m'occupe d'un magasin d'antiquités-brocante avec beaucoup de passages ...des deux sexes!) mais d'un point de vue culturel... amical...
peut-être que si j'avais été: plus jeune, "libre", pourrait-il y avoir sous-jacent le désir de trouver "une âme-soeur"?? ce n'est pas impossible, soyons honnête jusqu'au bout, mais faire de la "passion des mots" une plate-forme de la concupiscence!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 72
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   17/6/2008, 14:35

Merci, lorsque vous utilisez un extrait de texte ne vous appartenant pas, d'actionner l'icone "Citer" à droite de votre fenêtre et en l'occurence une partie de mon texte : "[size=9]Puisque la virtualité oppose l'écran de l'inconnu et une sorte de clandestinité subtile. C'est le lieu d'une émotion particulière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Là où femmes et hommes se croisent, se comparent, s’apprécient, s’interpellent, se jaugent, se jugent, s’observent sans pouvoir se toucher, mais en pouvant s’atteindre...[/size]"

Je ne saurais que vous engager à relire mon texte dans sa globalité. Vous êtes hors sujet. Pour le cas présent il y est question de réfléchir et de se pencher sur l'imaginaire et sur l'imaginaire charnel en particulier, et non d'ouvrir une extension de courrier du coeur pour résoudre les embarras de boudoir ou les recherches pathétiques d'âmes jumelles.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   17/6/2008, 17:45

Si je puis me permettre, Empreinte, soyez prudente avec l'usage du mot "pathétique" sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les forums seraient-ils porteurs d'imaginaire charnel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guilde de l'imaginaire (accepté)
» Création d'une parade imaginaire ?
» A combien de forums photo participez-vous ?
» [Evnmt] Printemps de l'Imaginaire à Clermont-Ferrand
» Fantasyland où prend vie le monde de l'imaginaire et des contes de fées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: