Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   23/5/2008, 20:30

Après les frères Dardenne, mes compatriotes, qui ont obtenu deux fois la Palme d'Or à Cannes, Bouli Lanners, autre compatriote, a été applaudi pendant dix minutes avec « Eldorado »... standing ovation durant dix minutes comme disent les anglais !
Un fait très rare...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   26/5/2008, 22:46

Ce film de mon compatriote Bouli Lanners a donc obtenu plusieurs prix, mais la Palme d'Or revient cette fois à un réalisateur français LAURENT CANTET pour ENTRE LES MURS... La France n'avait plus obtenu la Palme d'Or depuis plus de vingt ans.

« Entre les murs, cinquième long métrage de Laurent Cantet, plonge dans le quotidien d'une classe de collège parisien où un jeune professeur de français s'efforce d'enseigner à ses élèves une langue différente de la "tchatche".
Festival de joutes oratoires, tour à tour drôle, grave et émouvant, il montre l'école "non pas telle qu'elle devrait être mais telle qu'elle est au quotidien", a expliqué Cantet » (L'Écho)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   10/6/2012, 23:04

Jipi a écrit:
(...) mais la Palme d'Or revient cette fois à un réalisateur français LAURENT CANTET pour ENTRE LES MURS... La France n'avait plus obtenu la Palme d'Or depuis plus de vingt ans.

« Entre les murs, cinquième long métrage de Laurent Cantet, plonge dans le quotidien d'une classe de collège parisien où un jeune professeur de français s'efforce d'enseigner à ses élèves une langue différente de la "tchatche".
Festival de joutes oratoires, tour à tour drôle, grave et émouvant, il montre l'école "non pas telle qu'elle devrait être mais telle qu'elle est au quotidien", a expliqué Cantet » (L'Écho)
J'ai vu ce soir ENTRE LES MURS et j'aimerais savoir dans quelle mesure ce film reflète une réalité plus ou moins fidèle à ce qui se passe dans les écoles publiques en France. Quelqu'un a-t-il un avis sur cette question ?

La patience du prof de français que l'on suit tout au long de ce film me parait aussi exemplaire que peu crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 00:53

Beaucoup d'enseignants qui ont lu le roman et/ou vu le film l'ont aimé pour son vérisme. "C'est tout à fait cela" s'écriait-on souvent.

Sauf que ce n'est "cela" dans certaines classes de certains établissements. Mais comme ces établissements et ces classes sont exactement l'image que les médias ( pas tous mais presque) et toute une frange de population veut fixer comme règle générale l'erreur de généralisation s'installe.

On observe le même phénomène en ce qui concerne les "quartiers sensibles"

Cela dit certaines réalités existent et qu'elles ne soient pas générales ne dispense pas de les observer et de réfléchir à leur sens et à leurs implications.

Quant au comportement de certains enseignants, c'est la même chose: on observe des attitudes extrêmes ( extrêmement positives, négatives, intelligentes, pathologiques etc. ) et une image "reçue", celle d'un type dans une situation type, c'est-à-dire une réalité...fausse !

Notons que la télévision fonctionne à 95 % sue cette façon stéréotypée de percevoir le monde. On l'observe à partir d'exemples, d'échantillons, dont on veut oublier qu'on les a dûment sélectionnés. C'est la sociologie réduite à l'anecdote.

Un bon roman, un bon film, part d'un micro phénomène et y détecte une parcelle d'universel. Un mauvais roman, un mauvais film, confond les deux plans, pire "sélectionne" le détail en fonction de l'image recherchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 16:50

Un mauvais film alors, pour toi ?

Moi je l'ai trouvé extrêmement intéressant à plusieurs niveaux, tout en étant évidemment bien conscient du fait qu'il ne reflète qu'une réalité et pas la réalité. Une réalité qui en l'occurrence est assez proche d'une expérience que j'ai moi-même connue dans une école belge pendant quelques mois.

Ce qui m'a plu dans ce film, c'est d'une part le jeu des acteurs (ces élèves sont plus vrais que nature, c'est étonnant) et d'autre part l'analyse qui est faite de la relation prof-élève. J'ai l'impression que le film touche quand même à une parcelle d'universalité dans la mesure où il montre que les rapports ont changé, que l'autorité de l'adulte n'est plus une donnée évidente, entre autres. Pas le temps de me lancer dans une longue analyse mais hier en visionnant le film beaucoup de réflexions me sont venues à l'esprit. Les différentes scènes auxquelles on assiste ne sont évidemment pas anodines, chacune illustre un aspect bien précis.

Une chose qui m'a fort étonné, c'est cette scène de "conseil de classe" (c'est comme ça qu'on appelle ça en Belgique) où les profs discutent des élèves... en présence de deux délégués de classe! Est-ce une obligation légale en France ? En Belgique je ne pense pas que ça existe, sauf peut-être dans certaines écoles qui appliquent des pédagogies spéciales. J'avoue que je trouve ça complètement absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois...   11/6/2012, 19:15

Un film ni mauvais ni bon mais pour moi sans art, sans ce supplément d'âme qui fait une oeuvre d'art. C'est un bon produit commercial qui a bien fait son office. Qu'il puisse plaire pourquoi pas ? Qu'il soit un élément d'étude sociologique, c'est plus problématique.


PS: En france il existe des délégués de classe qui sont des élèves élus par leurs camarades. Ces délégués assistent de droit aux conseils de classe mais n'y ont pas de voix. Ils peuvent poser des questions et rapportent les débats à leurs camarades. Quand le cas d'un élève impose que le conseil ait connaissance et discute d'aspects intimes de la vie d'un élève, c'est fait en l'absence des délégués.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 19:22

J'avais écris cela à sa sortie en octobre 2008...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suis allé voir ce film à reculons pour plusieurs raisons. D'abord parce que les critiques ont été dithyrambiques dans l'ensemble de la presse alors que personne ne l'avait vu, tous n'étant pas à Cannes. Ensuite parce que Begaudeau commence sérieusement à me fatiguer avec les leçons qu'il distille dans les Cahiers, sur RTL, sur canal plus ou France 4, dans Le Monde... Si l'Educ Nat, c'était si bien pourquoi l'avoir quittée ? Pour pouvoir acheter les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ? ;-) les médias cela gagne certainement plus qu'un prof...

Au final, c'est presque lui qui me sauve le film même si le propos démago me gêne au plus haut point. On a lu partout que les enfants étaient formidables, que la façon de travailler de Cantet était unique (Quid de Doillon qui fait cela depuis des lustres - pour mémoire Le jeune Werther ou Petits frères), j'avoue avoir été légèrement déçu car c'est loin d'être homogène. Alors bien sûr ils sont mieux que les adultes car aucun n'est crédible dans la salle des profs ou au conseil de classe. De même, si quelqu'un pouvait m'expliquer en quoi la mise en scène est admirable, je suis preneur, car vraiment je n'y vois rien d'extraordinaire, de la DV qui s'impose toujours davantage et quelques gros plans pour insister sur l'enfermement ? (l'école vu comme une nasse pour ne pas dire une prison, très original... allez visiter de vraies prisons !), sur la violence intérieure faite à ce prof ? Alors bien sûr, ce film de fiction permet peut être de peindre mieux la réalité et donc de montrer à quel point aujourd'hui le boulot de prof est devenu impossible entre perte des repères des élèves, perte d'autorité (même dans les savoirs) du prof, hétérogénéité absolue dans les classes, problème d'éducation parentale (de non éducation devrait-on dire), de primauté des mâles dans certaines cultures, précarité et misère sociale, pseudo liberté de choix du fait de la suppression de la carte scolaire ou pseudo égalité des chances. Mais l'école de Begaudeau, j'avoue être sceptique ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) parce que ce type de méthode ou non méthode plutôt marche certes mais à très courts termes et le boomerang revient très vite. Et le blah blah, le "partir du savoir des élèves" il n'y a rien de plus facile et soulignons le, cela ne demande guère de boulot...Alors bien sûr je me retrouve dans la critique qu'il fait dans les interviews de la future réforme du lycée qui va appauvrir encore plus notre école ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

Mais revenons au film. Oui, c'est une fiction basée sur des faits réels et c'est cela le plus troublant. Certains de mes élèves ont vu le film et la réaction a été de dire que ce prof était nul, qu'il se faisait marcher dessus sans rien dire... De plus on ne voit guère les élèves en attitude de travail, toujours la gouaille et les bouilles bien sympathiques, mais toujours dans la joute verbale qui existe belle et bien mais qui ne résume pas ce qu'est au final une salle de classe... Enfin quand j'entends qu'il faut accepter l'anticonformisme de ce prof, cela me laisse là encore perplexe car je ne vois point d'anticonformisme dans ce prof joué par begaudeau (qui au passage même si l'on nous serine que c'est une fiction est bien begaudeau lui même...), simplement un moyen plus ou moins facile de survivre dans une école elle aussi en crise mais à qui on n'apporte aucune aide (à quand un plan Polson ?). Un film donc a voir mais bien pour voir une *représentation* du réel et en aucun cas la réalité.

Pour poursuivre la réflexion :

Lu dans le courrier des lecteurs de Télérama : "Les deux films, Entre les murs et la Belle personne, même si l'un se passe en ZEP et l'autre dans les beaux quartiers, exposent et transmettent la même pensée aujourd'hui couramment répandue : les profs sont des gens minables, un peu débiles (mais tourmentés...), en plein dépression et crise de vocation. Ils sont face à des élèves toniques, rigolos ou charmants, à l'égo surdimensionné, qui sont là non pas pour apprendre ou échanger, mais bien pour mater, séduire lesdits profs, c'est à dire les écraser de leur supériorité évidente. Qui peut encore parler de transmission du savoir ? Personne n'en a envie. L'inversion des valeurs, c'est très tendance."

Alors bien sûr, mieux vaut Entre les murs plutôt que les films rances et label qualité franchouille tels que Faubourg 26 ou les Ch'tis, que les biopics à prix Bonux comme Piaf ou Coluche ou pire encore l'abjecte Mesrine qui n'en doutons pas va détrôner dans nos banlieues le saint patron Tony Montana...


Edit du jeudi 9 octobre :

J'allume ma télé hier soir et que vois-je dans Mots de Minuit, Begaudeau aux côtés de J.Doillon, R.Guediguian et M.Oncelot... toujours dans une posture facile dans son discours au final très sarkozien bien qu'il s'en défende et soit de l'autre bord, sur la culture, la littérature et le rôle du prof...

Sans parler de cela par la suite :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Plus fort que Beckett, non pas le clarinettiste Sidney, mais le philosophe dramaturge Samuel...

On comprend mieux l'empathie du bon François pour la tchache des élèves qu'il ne côtoie plus d'ailleurs depuis bien longtemps, il s'exprime comme eux...Troublant effet de miroir avec sa posture dans Entre les murs... Rendez-nous Guy Debord !!! Qu'on aille chercher Vladimir et Estragon pour mettre entre 4 murs le saint François cathodique, merci Assouline de dénoncer l'hypocrisie du monsieur qui vient jouer les caliméro...

Marre d'entendre que begaudille est un précurseur... S'il n'avait pas ses entrées dans les médias, son bouquin aurait fini comme des centaines d'autres sur le même sujet, sur une étagère...

Il y a plus de 10 ans il me semble sortait le livre de Corinne Bouchard, La vie des charançon n'est pas toujours monotone...

En 96 sortait un bouquin dont entre les murs semble être un plagiat, au moins dans l'idée, si ce n'est dans l'absence de style, puisque tout piqué aux élèves... Boris Seguin et Fredéric Teillard ont écrit Les céfrans parlent aux français, relatant une expérience pédagogique, de la classe jusque chez Bernard Pivot, avec courts métrage à la clé, diffusés en leur temps sur Canal plus... et en prime en fin d'ouvrage un dico du sabir de nos élèves, une chronique hilarante à la première personne d'un prof de français en situation et qui fait bosser ses élèves ! ...

Tiens, je retrouve un autre bouquin, de 97, Profs & Cie par Alain Colomb prof de français ayant traduit les lettres à Lucilius de Sénèque... dans ce livre, on trouvera tout ce qu'ordinairement on tait...

Mara Goyet a fait cela plus récemment il me semble...

Et pour finir, et revenir à la littérature et au style, lisez donc de Christophe Duffossé, l'heure de la sortie...

Tout le monde est d'accord sur le fait que ce film est une fiction... mais ce qui est gênant c'est ce qu'il montre de l'école et qui a valeur de généralisation à cause du succès et des médias... Très bien que l'on voit la difficulté quotidienne de notre boulot mais cela ne montre que cela... et justement pas de boulot... de la tchatche en permanence, de la discussion de bistrot, du bout de gras que l'on triture dans tous les sens... Alors vouloir montrer les joutes verbales, ce meta langage parfois, pourquoi pas, mais Kechiche l'a bien mieux réussi dans l'Esquive.
La question qui me parait essentielle c'est qu'est ce que retire le grand public de ce film ? Je ne suis pas sûr que cela soit encore en notre faveur, comme les jugements à l'emporte pièce que bcp de parents font puisqu'ayant tous été à l'école... Bref, l'œuvre provoque des débats et donc mérite de ce fait notre attention... Mais c'est vrai que l'autre soir Be-godot s'est ridiculisé face à Assouline...

Edit de ce jour, je trouve amusant que le débat sur la suppression des notes et de la souffrance à l'école resurgisse...
Sans art... pourquoi toujours aussi catégorique... idem pour le "produit commercial"... Que dire du Lauzier, Le plus beau métier du monde à ce compte là...
Non, c'est méconnaître Cantet et à la limite je ne suis pas là pour dire ce qui est art ou pas, plus si cela m'a plu ou pas.
Quant aux délégués, j'ai toujours trouvé cela totalement factice, surtout quand on voit comment ils sont élus parfois. Chaque élève devrait être présent quand on évoque son cas, cela lèverait bien des ambiguïtés du fait de comptes rendus de camarades erronés...


Dernière édition par Guimauve le 11/6/2012, 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 19:28

Se trouverait-il que Guimauve et moi puissions avoir une vision proche ?

Ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 20:16

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Un film ni mauvais ni bon mais pour moi sans art, sans ce supplément d'âme qui fait une oeuvre d'art. C'est un bon produit commercial qui a bien fait son office.
Dire ça d'un film qui a reçu autant d'excellentes critiques même des plus difficiles (y compris Télérama!), faut oser. J'admire ton indépendance d'esprit. Et celle de Guimauve au passage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sans déconner, si ça c'est un "produit commercial", alors je n'y entends plus rien en marketing.

Je crains que votre jugement ne soit biaisé par quelque a priori sur la personne de Begaudeau, que dieu merci je ne connaissais pas avant d'avoir vu ce film (sinon je ne l'aurais probablement même pas regardé...)

Et une Palme d'Or à Cannes, ça n'aurait donc aucune valeur ? C'est comme le Goncourt alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 20:52

Les critiques comme je l'ai déjà expliqué ne sont pas mon guide. Je les lis après et seules les confrontations type 'casque et l'enclume' m'intéressent ;-)
Encore une fois je n'ai pas écrit que c'était un mauvais film, simplement je ne me suis pas reconnu là dedans même si certaines situations sont assez réalistes. Comme beaucoup de 'petits' films qui jouissent de la palme et surtout de l'oreille de Frémaux, tout s'est très vite enflammé médiatiquement... jusqu'à l’exhibition des mômes jusqu'à la nausée, façon visite de Thoiry. La palme, tout dépend du jury... Cette année là il y avait tant d'autres films, le Garrone, le Dardenne, le Steve McQueen, le Pierre Schöller mais en regardant le palmarès et le jury, c'est là qu'on voit que Cannes tourne en rond et que la Berlinale ou la Mostra sont plus intéressants ces 10 dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 22:18

C'est un film qui a été tourné dans le mouvement du succès du livre et sur la même veine lucrative. Ensuite il a bénéficié d'un consensus comme notre système critique sait fort bien les orchestrer.

Quant à la Palme d'or elle n'est pas d'or tous les ans, c'est tout.

Cela dit j'ai parlé d'un bon film commercial. Un jugement qui n'engage que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   11/6/2012, 23:21

Plus de 2 ans entre le film et le livre...
Tout est commercial, mêmes vos livres, je suppose que vous les écrivez pour qu'ils soient lus, donc vendus ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 02:15

Une question à François: Une situation comparable à celle qui est évoquée dans le film, que celle-ci soit réaliste ou pas, te semble donc impossible en Belgique ?

Car il me semble qu'au départ c'était plus la situation décrite que le film lui-même qui soulevait ta question. Je n'ai évoqué la nature du film ( plus que sa qualité ) que pour souligner un paradoxe connu: Fiction ou documentaire, faut-il choisir ?


PS : Guimauve, que savez-vous de mes motivations d'auteur? Que savez-vous de l'auteur que je suis ? Rien, n'est-ce pas. Alors pourquoi cette remarque sinon pour provoquer ? ( en vain car je ne consacrerai plus un atome d'énergie à ces querelles)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 08:46

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Une question à François: Une situation comparable à celle qui est évoquée dans le film, que celle-ci soit réaliste ou pas, te semble donc impossible en Belgique ?
Non puisque j'ai dit plus haut que ce qui se passe dans ce film me rappelait une expérience d'enseignement que j'ai moi-même connue. C'était dans une école d'enseignement dit "technique", considérée comme une bonne (sic) école. L'attitude des élèves était très semblable à ce qui est montré dans le film, mais pas celle des profs.

La seule chose qui n'est peut-être pas possible en Belgique (et encore, je n'en suis pas plus sûr que cela), c'est le fait que des élèves participent au conseil de classe. Je trouve d'ailleurs cela complètement démago et surtout très dangereux. Quel message fait-on passer aux élèves en leur permettant de "contrôler" ce qui se dit entre enseignants ? Après ça qu'on ne s'étonne pas de la façon dont ils se comportent avec les profs. Qui a inventé cette règle chez vous ? C'est ancien ?

NB : Pour être précis, en Belgique aussi il existe des délégués élus dans la plupart des écoles et ils participent à des réunions également mais à ma connaissance pas à des conseils de classe où on parle des résultats ou du comportement des élèves.

Et c'est vrai que ma question initiale portait plus sur le contenu du film que sur sa qualité. Simplement je suis un peu étonné du jugement assez sévère (même s'il reste modéré) que Guimauve et toi portez sur ce film. Moi je suis sorti de ce film avec plein de questions sur le fond et franchement épaté par la forme. C'est la première fois que je vois un film où les élèves n'ont pas l'air de jouer un rôle, on a vraiment la sensation d'être dans une vraie classe et rien que ça c'est déjà un tour de force cinématographique, je trouve.

C'est aussi un film qui pose des bonnes questions sans imposer - il me semble - des réponses doctrinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 09:02

Il est souvent difficile de poser solidement des opinions par des textes courts et écrits parfois à la volée. Tu constates d'ailleurs que Guimauve ne semble pas trouver que je pense comme lui.

En réalité je répète que je ne trouve pas le film mauvais au sens banal mais ambiguë par sa position de fiction réaliste, le choc de ces deux mots disant exactement ce que je voulais exprimer.

Tu considères que le film donne à réfléchir, je considère qu'il impose une vision et un angle précis. Peut-être fait-il les deux ou bien n'est-ce qu'un effet de nos façons individuelles de l'avoir perçu?



L'institution des délégués de classe est un héritage de mai 1968 ce qui ne devrait pas te surprendre. Ce qui est plus insolite c'est sa pérennité !

Pour ce qui me concerne, je trouve que c'est une idée intéressante mais mal appliquée et surtout fâcheusement étendue à des élèves trop jeunes ( jusqu'en sixième soit 11ans !)

Cela dit c'est un autre débat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 16:43

Bonjour à tous,

Je n'ai pas vu ENTRE LES MURS et ce film ne me motive pas du tout.

Plusieurs amis cinéphiles et professeurs l'ont vu et m'ont tous dit la même chose : on oublie que le cinéma est un art or ce film est tout sauf de l'art disent-ils. Voilà qui me suffit à ne pas me précipiter à le découvrir...

Vaste débat : personnellement je pense que le rôle d'une oeuvre est de dépasser le cadre du simple témoignage ou engagement.

J'aime qu'une oeuvre quelle qu'elle soit soit transcendée par une vision artistique.

Je pense que ce film a été plébiscité d'une manière outrancière par la presse, mais comme je ne l'ai pas vu...

Je sélectionne de plus en plus mes choix.

Plus tard peut-être, mais d'autres oeuvres plus importantes m'attendent !

Certains prix sont sans grande valeur en effet François : il y a tellement de coulisses que nous ne connaissons pas... En littérature, c'est aussi bien connu.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 19:20

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Une question à François: Une situation comparable à celle qui est évoquée dans le film, que celle-ci soit réaliste ou pas, te semble donc impossible en Belgique ?

Car il me semble qu'au départ c'était plus la situation décrite que le film lui-même qui soulevait ta question. Je n'ai évoqué la nature du film ( plus que sa qualité ) que pour souligner un paradoxe connu: Fiction ou documentaire, faut-il choisir ?


PS : Guimauve, que savez-vous de mes motivations d'auteur? Que savez-vous de l'auteur que je suis ? Rien, n'est-ce pas. Alors pourquoi cette remarque sinon pour provoquer ? ( en vain car je ne consacrerai plus un atome d'énergie à ces querelles)


Mais ne voyez pas de la provocation partout. Ma remarque vous déplaît ? tant pis.
Vous conchiez le commercial mais dites moi ce qui n'est pas commercial aujourd'hui ?
Vous portez aux nues l'art ? mais c'est quoi l'art ?
Bref, on ne va pas bien loin.

Sinon, pour revenir au film, je ne vois pas comment on pourrait le qualifier de documentaire. De fiction documentaire à la limite... Et encore pour évoquer un autre film qui a fait couler aussi beaucoup d'encre en son temps, Etre et avoir est-il un documentaire ? non, du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 19:28

Citation :
La seule chose qui n'est peut-être pas possible en Belgique (et encore, je n'en suis pas plus sûr que cela), c'est le fait que des élèves participent au conseil de classe. Je trouve d'ailleurs cela complètement démago et surtout très dangereux. Quel message fait-on passer aux élèves en leur permettant de "contrôler" ce qui se dit entre enseignants ? Après ça qu'on ne s'étonne pas de la façon dont ils se comportent avec les profs. Qui a inventé cette règle chez vous ? C'est ancien ?

Je ne vois vraiment pas de démagogie ici quand le conseil de classe est bien mené. Les élèves ne contrôlent rien du tout. (Ils sont aussi membres élus au CA des établissements...)
D'ailleurs en collège, moins au lycée car faute de temps, les élections des délégués de classes sont un temps fort de la citoyenneté naissante. Certains bahuts font venir des isoloirs des mairies...

Mais bon, perso, j'irais bcp plus loin, les conseils de classe sont rigoureusement inutiles.

Citation :
NB : Pour être précis, en Belgique aussi il existe des délégués élus dans la plupart des écoles et ils participent à des réunions également mais à ma connaissance pas à des conseils de classe où on parle des résultats ou du comportement des élèves.

C'est pour cela que je prône un conseil en deux parties pour qu'il soit utile, une partie avec la présence de l'élève quand on discute son cas (et vous verriez moins la lâcheté de certains profs... ou plus... cela dépend ;-)) et une partie sans élèves.

Citation :
Et c'est vrai que ma question initiale portait plus sur le contenu du film que sur sa qualité. Simplement je suis un peu étonné du jugement assez sévère (même s'il reste modéré) que Guimauve et toi portez sur ce film. Moi je suis sorti de ce film avec plein de questions sur le fond et franchement épaté par la forme. C'est la première fois que je vois un film où les élèves n'ont pas l'air de jouer un rôle, on a vraiment la sensation d'être dans une vraie classe et rien que ça c'est déjà un tour de force cinématographique, je trouve.

Pour moi justement ce n'est pas nouveau. Il suffit de voir les films de Doillon...

Citation :
C'est aussi un film qui pose des bonnes questions sans imposer - il me semble - des réponses doctrinaires.

Mouais, c'est quand même le monde de Oui-Oui et de Martine sous couvert de-la-banlieue-c'est-morose-et-c'est-dure...

Sinon, avez-vous vu La journée de la jupe, un téléfilm (sic ! :-)) qui a été ensuite diffusé dans les salles de cinéma... le retour d'Adjani.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 19:34


Citation :
Vaste débat : personnellement je pense que le rôle d'une oeuvre est de dépasser le cadre du simple témoignage ou engagement.

On va peut être voir cela avec le nouveau Depardon...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
J'aime qu'une oeuvre quelle qu'elle soit soit transcendée par une vision artistique.

Sinon ce n'est pas une oeuvre non ? ;-)

Citation :
Je pense que ce film a été plébiscité d'une manière outrancière par la presse, mais comme je ne l'ai pas vu...

Je sélectionne de plus en plus mes choix.

Comme quoi les étoiles peuvent se tromper ;-)

Citation :
Plus tard peut-être, mais d'autres oeuvres plus importantes m'attendent !

Certains prix sont sans grande valeur en effet François : il y a tellement de coulisses que nous ne connaissons pas... En littérature, c'est aussi bien connu.

Un complot ;-) comme diraient mes élèves, ce sont les Illuminati, c'est fou ce que cela a comme succès auprès des jeunes, j'ignore pourquoi d'ailleurs ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2392
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 20:41

Guimauve a écrit:
Sinon, avez-vous vu La journée de la jupe, un téléfilm (sic ! :-)) qui a été ensuite diffusé dans les salles de cinéma... le retour d'Adjani.
Oui j'ai vu ce film et je l'ai trouvé beaucoup plus joué, plus théâtral que cinématographique à vrai dire, et le théâtre filmé c'est pas trop mon truc. Adjani est insupportable dans ce film (comme dans beaucoup d'autres d'ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 70
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 21:13

Effectivement un téléfilm avec toutes les tares du genre ou presque et je suis d'accord avec François, Adjani qui parvient à être encore plus mauvaise actrice que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 21:14

Guimauve a écrit:

Citation :
Vaste débat : personnellement je pense que le rôle d'une oeuvre est de dépasser le cadre du simple témoignage ou engagement.

On va peut être voir cela avec le nouveau Depardon...

DEPARDON EST GRAND;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
J'aime qu'une oeuvre quelle qu'elle soit soit transcendée par une vision artistique.

Sinon ce n'est pas une oeuvre non ? ;-)

NON

Citation :
Je pense que ce film a été plébiscité d'une manière outrancière par la presse, mais comme je ne l'ai pas vu...

Je sélectionne de plus en plus mes choix.

Comme quoi les étoiles peuvent se tromper ;-)

OUI MAIS RAREMENT

Citation :
Plus tard peut-être, mais d'autres oeuvres plus importantes m'attendent !

Certains prix sont sans grande valeur en effet François : il y a tellement de coulisses que nous ne connaissons pas... En littérature, c'est aussi bien connu.

Un complot ;-) comme diraient mes élèves, ce sont les Illuminati, c'est fou ce que cela a comme succès auprès des jeunes, j'ignore pourquoi d'ailleurs ;-)

SI VOUS POUVIEZ PARLER DE CE QUE VOUS CONNAISSEZ EN PROFONDEUR ?
VOUS CONNAISSEZ L'HISTOIRE DE TOUS LES PRIX LITTÉRAIRES ?

JE VOUS ÉVITERAI SON HISTOIRE, CAR VOUS TROUVEREZ ENCORE À REDIRE : CELA DEVIENT UN JEU MALADIF.







_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5909
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 21:23

Jean-Pierre Poccioni a écrit:



PS : Guimauve, que savez-vous de mes motivations d'auteur? Que savez-vous de l'auteur que je suis ? Rien, n'est-ce pas. Alors pourquoi cette remarque sinon pour provoquer ? ( en vain car je ne consacrerai plus un atome d'énergie à ces querelles)



Bien dit ! On va encore dire que je flatte Jean-Pierre Poccioni !!!

Je ne fais que promouvoir l'intelligence d'une analyse psychologique aussi abrupte que véridique !!!

Et je conspue l'arrogance perpétuelle.

Jean-Pierre : on ne répond pas à la provocation des provocateurs-nés dont la douceur est aussi vaste que l'intérêt tellement profond pour autrui !!! Je reviens et je suis déjà fatigué de tant d'envergure et d'altruisme réel !!!




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 21:52

François a écrit:
Guimauve a écrit:
Sinon, avez-vous vu La journée de la jupe, un téléfilm (sic ! :-)) qui a été ensuite diffusé dans les salles de cinéma... le retour d'Adjani.
Oui j'ai vu ce film et je l'ai trouvé beaucoup plus joué, plus théâtral que cinématographique à vrai dire, et le théâtre filmé c'est pas trop mon truc. Adjani est insupportable dans ce film (comme dans beaucoup d'autres d'ailleurs.)

Pas du tout d'accord, théâtral forcément, c'est un huis clos et quand d’ailleurs on en sort, il y a les mêmes scories, les mêmes clichés sur les lâchetés professorales...
Même si Adjani est pénible, ce film de fiction est bien mieux documenté que Entre les murs, bien plus crédible. Je ne parle pas des qualités cinématographiques du film puisqu'il me semble ce n'était pas le point de départ de la discussion.

Citation :
Effectivement un téléfilm avec toutes les tares du genre ou presque et je suis d'accord avec François, Adjani qui parvient à être encore plus mauvaise actrice que d'habitude.

Vous êtes quand même assez contradictoire, vous encensez à juste titre Bergman dont les derniers films étaient pour la télévision.
Ce qui m'agace (pas plus, je vous rassure ;-)), c'est le côté catégorique...
Tiens, cela me fait penser à cette collection initiée par Arte dans les 90', tous les garçons et les filles : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Que de cinéastes intéressants, que d'oeuvres intéressantes.
Aux Etats Unis, les réalisateurs choisissent de travailler pour la télévision, la plupart du temps des chaines du cable type HBO car les budget sont confortables et ils ont plus de libertés par rapport aux studios. W.Allen fait le choix de tourner en Europe alors qu'il ne quittait pas Manhattan juste pour des questions de financement de ses films, je suis sûr qu'il finira par tourner à Lyon ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   12/6/2012, 22:01

[quote="Jipi"]
Jean-Pierre Poccioni a écrit:



PS : Guimauve, que savez-vous de mes motivations d'auteur? Que savez-vous de l'auteur que je suis ? Rien, n'est-ce pas. Alors pourquoi cette remarque sinon pour provoquer ? ( en vain car je ne consacrerai plus un atome d'énergie à ces querelles)


Ok, alors dans ce cas pourquoi avoir un éditeur si vous ne voulez pas vendre ( = commerce, non ?) vos livres ?
Il n'y a aucune provocation là dedans, juste que je trouve votre vision manichéenne, l'art face au commercial. Oui, je trouve cela facile. Et tiens pour revenir à Woody que vous appréciez tant, je l'ai déjà dit, pourquoi croyez-vous qu'il vient tourner en Europe ? Car c'est là qu'est son public et surtout son financement. Mais il fait de l'art lui ;-) enfin du lard aussi et grassement. Mais c'est justement un sujet passionnant, même si ce n'était pas celui du départ. Comment on peut partir de rien, enfermé dans sa chambre, à créer, écrire pour soi, enregistrer pour soi, être un artiste dans toute sa noblesse et soudain avoir du succès et continuer à faire de l'art. Tiens François on pourrait prendre pour exemple Muse ;-) Je connais des quantités d'artistes qui se transforment, alors oui JP, là vous pourrez m'avancer l'argument des motivations et peut être côté littérature du choix de l'éditeur ou côté musique du choix du label plus ou moins indépendant. Bref, l'art et le commerce sont comme les serpents du caducée...


Citation :
Bien dit ! On va encore dire que je flatte Jean-Pierre Poccioni !!!

Je ne fais que promouvoir l'intelligence d'une analyse psychologique aussi abrupte que véridique !!!

Et je conspue l'arrogance perpétuelle.

Jean-Pierre : on ne répond pas à la provocation des provocateurs-nés dont la douceur est aussi vaste que l'intérêt tellement profond pour autrui !!! Je reviens et je suis déjà fatigué de tant d'envergure et d'altruisme réel !!!

Cher Jipi, c'est moi l'arrogant ? ;-) je ne fais pas la promotion de mes oeuvres il me semble mais je sais citer sur internet sans utiliser les horribles majuscules ;-)
C'est fou, on ne peut pas discuter sereinement d'un sujet sans qu'il n'y ait une pique.
Tiens, je vais mettre quelques fruits sur votre pique pour m'en faire une brochette, c'est très bon et frais l'été ;- )
Bisouilles



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une fois les belges à l'honneur à Cannes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ligue de Cannes recherche entraineur !
» Tableau d'Honneur 1914-191-19
» [INFO] Opérateurs et forfaits belges ?
» L’amore au chant d’honneur
» 3 eme Expo de Modélisme à Cannes le 08,09 et 10 février 08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Quel cinéma !-
Sauter vers: