Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   21/5/2008, 11:37

Empreinte des mots a écrit:
La personne ne peut se dissocier de ce qu'elle exprime (...)

Sur quelles connaissances en psychologie fondez-vous cette affirmation qui a l'air sensée, comme ça, au premier coup d'oeil, mais qui est pourtant extrêmement discutable dès qu'on s'y arrête un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   23/5/2008, 17:43

Nous avons donc poursuivi cette discussion, empreinte des mots et moi, en privé, afin d'éclaircir sereinement ces points de désaccord.
Après vérification, il apparait que Empreinte des mots est dans le vrai : ces groupes spéciaux étaient composés de SS et non pas de militaires de l'armée régulière.
Les crimes imputables à l'armée régulière s'effectuent dans un cadre moins officiel. Leurs groupes étaient formés selon les besoins.
Cet aspect-là, le massacre des Juifs, tsiganes et populations civiles des pays de l'Est (Ukraine et Serbie, en particulier), par des membres de l'armée régulière est moins connu du grand public en raison d'un enjeu de mémoire très important. Il s'agit d'un sujet tabou, au même titre que la torture pratiquée en Algérie par l'armée française.
L'ouvrage de Littel, pour en revenir aux sources, est tout à fait intéressant et peut servir de référence, comme le souligne Empreinte des mots, mais l'on ne doit pas oublier qu'il n'est que le portrait d'une unité, d'un parcours et, à ce titre il demeure, non pas erroné, mais incomplet, "en grandes lignes" et ne saurait être considéré comme représentatif de toute la politique d'extermination menée dans les pays de l'Est, dans la mesure où il occulte la part prise par l'armée régulière.
Pour le reste, l'on conviendra qu'un peloton d'exécution en uniforme noir à tête de mort, ou en uniforme vert, parvient au même résultat. Gosayn est un pinailleur.

Dans une perspective plus générale, l'outil roman, pas seulement celui dont il est question ici, peut être considéré comme un document dans la mesure où l'auteur fait intervenir des personnages qui ont la possibilité de s'exprimer plus librement que des témoins réels. Les romans de Zola, par exemple sont tout à fait intéressants pour qui veut connaitre la société de la fin du 19eme sans avoir à se plonger dans des ouvrages universitaires.


Ce petit texte est un très court résumé de nos échanges. Il a été rédigé d'un commun accord, et visé par les deux intéressés avant publication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   26/5/2008, 16:26

Passionnant ! Voici le premier "forum" où les débats se déroulent en privé et où on ne poste que le résultat consensuel des discussions !

Génial ! Je suis sûr que ça va attirer plein de nouveaux membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 73
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Fertilités...   26/5/2008, 20:01

J'en suis beaucoup moins sure que vous, mais peu importe.

Et je dois reconnaître que le dialogue fertile et de qualité, avec Gosayn est, en très, très grande partie, à la source de mon envie de stationner un peu plus ici, malgré tout.
Les beaux textes de Jipi y ont contribué aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   26/5/2008, 21:02

Au vu de votre participation, que la discussion, et pas le débat, soit privée ou pas, Kurdy, cela n'aurait rien changé vous concernant et vous aurait privé d'un bon mot!

L'on attend encore un message de votre part, quel qu'il soit, ne consistant pas à s'en prendre aux membres du forum ainsi qu'à leurs interventions.

Passionnez nous, que diable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   26/5/2008, 21:12

Personnellement ces échanges privés entre Empreinte des Mots et Gosayn ne me dérangent pas du tout ! Que du contraire, car ils débouchent sur des synthèses enrichissantes. Je ne suis pas certain que les étapes intermédiaires aient intéressé grand monde. Il faut aussi reconnaître que les échanges que l'on peut lire et les synthèses proposées sont très intéressantes et me permettent de découvrir de nouvelles choses...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Constance d'Epannes
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 73
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Cabinet de curiosités...   27/5/2008, 00:03

Et de plus, il n’est pas compliqué de passionner les autres, même lorsqu’on n’a pas la connaissance pour galvaniser sa pensée. Il suffit de mettre son petit moteur de recherche intérieur en émoi et de cliquer sur le mot Curiosité. C’est fou ce qu’on peut y trouver. Et si on fait la même chose en cliquant réellement sur sa souris d’ordinateur, simplement sur Wikipédia par exemple. Au mot Passion que va-t-on trouver en tout premier lieu, dans le premier paragraphe comme réponse, avant de penser à Socrate, avant de parcourir Aristote, Spinoza ou les Stoïciens ?

Et bien justement, on trouvera le contraire de ce que la rumeur collective croit savoir ou à tendance à trop enfouir. Comme elle a tendance à se cacher pudiquement lorsqu’il est question d’aborder ce qui concerne la mort.
Sur le mot Passion, est écrit là, quelques phrases très simples, mais portant l’essence de la nature humaine, et que tout le monde peut consulter, méditer et vivre..:
Passion : vient du latin patior signifiant souffrir, éprouver, endurer, autrement dit, un ensemble d’états dans lesquels un individu est passif, par opposition aux états dont il est lui-même la cause.

Je mets ma main à couper, que Gosayn ne perd pas de vue la notion de souffrance s’il vous évoque l’idée de Passion. Alors il a vraiment raison, passionnez-nous, et donc, en souffrant vous-même, faites-nous souffrir, mais souffrir bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   27/5/2008, 17:14

Je suis curieux de tout et c'est pourquoi je fréquente ce forum où je peux lire des interventions sur des sujets divers que je n'aurais pas l'occasion d'aborder en d'autres lieux.

Même cette discussion entre Empreintes des Mots et Gosayn m'intéressait, d'où ma frustration d'être privé d'une partie du débat. Mais rassurez-vous, je m'en remettrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pionnier des vrais biographes privés habite New York …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» Shooting privé
» Soirée Privée APAS le 30 mai 2009
» Toy Story Playland: Soirée privée Club Actionnaires (3 septembre 2010)
» Ou habite HARRY???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: