Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une personne sensible aux variations du temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   9/5/2008, 11:59

Tu nous reviendras masqué alors Jean-Pierre ??? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   9/5/2008, 16:05

Je donne partiellement raison à Jean-Pierre Poccioni.

Les gens comme moi et Gosayn, par exemple, qui ne révèlent aucune info sur eux en dehors de leur pseudo, ne sont que des vils pleutres qui se cachent pour d'obscures raisons plus ou moins (in)avouables.

Dans mon cas, j'assume. J'ai choisi le pseudo Kurdy en référence à la BD Jérémiah, ou Kurdy représente le côté sombre et un peu trash du héros. Cette couverture me permet de tenir des propos que je n'oserais peut-être pas tenir publiquement par respect des convenances. C'est lamentable, sans doute, mais je n'oblige personne à dialoguer avec moi.

Gosayn, lui, a préféré revêtir l'habit du grand sage ironico-sarcastique pourfendeur de cuistres.

D'autres par contre, comme Empreinte des Mots, Jipi, John, Yugcib, pour n'en citer que quelques-uns, nous communiquent l'adresse de sites personnels ou leur identité est clairement dévoilée. Leur pseudo n'est donc pas un masque mais un simple surnom plus ou moins ludique. Je ne vois pas ce qu'il y a de répréhensible à cela.

Les personnes citées ne sont que des exemples, je n'ai pas fait l'analyse exhaustive des membres de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   9/5/2008, 16:59

Kurdy a écrit:
Je donne partiellement raison à Jean-Pierre Poccioni.


Gosayn, lui, a préféré revêtir l'habit du grand sage ironico-sarcastique pourfendeur de cuistres.

.

C'est préférable. Dans la vie, je ne suis qu'un internaute obèse et asocial. Je passe mes journées dans le noir à boire du coca et grignoter les miettes de chips collées aux poils de ma bedaine. Mon hygiène corporelle laisse à désirer, et je rote beaucoup ( le coca).

Jouer les Saint Georges sur ce forum m'aide à avoir une meilleure image de moi-même. S'aimer, c'est important.

Vous voyez, il s'agit moins de lâcheté que de honte. J'aimerais tant être Gosayn, celui qui va, lucide, sain d'esprit, porter la bonne parole.

J'espère que ces quelques informations vous éclaireront. Je compte bientôt m'étendre sur les difficiles relations que j'entretiens avec ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kistila



Nombre de messages : 30
Localisation : espagne
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: une personne sensible...les pseudonymes   17/6/2008, 14:33

je pense avant tout qu'un pseudonyme est une identité qui se cherche. sentiment angoissant d'une inadaptation, inadaquation, au monde où il vit... si ce n'est à soi-même

en ce qui me concerne le pseudonyme kistila que j'ai commencé à utiliser à partir de 87 pour me presenter à des concours de poesie etait une forme de "resistance interieure", ce pseudonyme allait me donner "existence"

en espagne la femme mariée continue à porter son nom de jeune-fille or... forme de resistance: j'ai un nom "à rallonges" et je trouve qu'il risque de "m'etiqueter", et puis cette vie que j'ai "choisi" avec l'homme que j'ai "choisi" n'avait rien à voir avec mon milieu anterieur donc... porter mon nom de femme mariée?... mon mari est "opposé" à mon aspect "litteraire", très longtemps j'ai même ecrit en cachette... et malheureusement mes textes ne sont pas toujours à la gloire de mon "homme" alors?
forme de resistance: publier sous un pseudonyme.
pourquoi celui-là? pour diverses raisons: la plus importante etant qu'il pouvait être aussi bien suedois qu'africain, d'amerique latine que polonais etc etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   17/6/2008, 18:28

C'est quand même flippant de voir certains se torturer l'esprit pour un tel usage de pseudo, qui est quasiment la règle sur tous les forums (à moins d'être sur un petit forum convivial où tout le monde connait déjà tout le monde), et heureusement.

Franchement, sinon, combien de Jean-Pierre, de Pierre, de Paul et de Jacques... Et franchement quoi de plus ridicule que d'affirmer qu'en mettant simplement un nom ou un prénom, on connait la personne, qu'elle n'avance pas "masquée" pour autant. En quoi est-ce un gage de sincérité? Qu'une personne ne jouerait pas un rôle? Sur un forum (où personne ne se connait en réalité), quoi de plus anonyme qu'un prénom ou un nom, presque de plus impersonnel même... (raison pour laquelle les Romains se donnaient surtout des surnoms choisis) Quand on se connait pour de vrai, un prénom seulement prend essence et s'associe visuellement à celui qui le porte (et encore, est-ce là "connaître" quelqu'un? ) Mais sur un forum où nous sommes tous des anonymes, franchement, cette question frolle pour moi l'absurdité et le non-sens... même si je conçois que d'autres puissent penser différemment... En effet, même si je trouve peu pertinent l'emploi de nom sur le web, je n'aurais jamais pensé à en faire de moi-même la réflexion aux autres, parce que ça ne me dérange en rien et que ce n'est pas important en soi.

En quoi écrire "Jean-pierre" m'apporterait la moindre information? Des Jean-Pierre, j'en connais des tas en vrai, et ils sont tous différents.
Alors, d'autant plus sur un forum, en quoi sommes-nous supposés plus éclairés? scratch
Et si certains estiment que leur prénom est gage de sincérité absolu et un moyen de "révéler" leur identité dans ce qu'elle a de plus "intime" dans ce cas, pourquoi ne pas afficher aussi son numéro de sécu, qui nous identifie pour de "vrai", de façon si "personnelle", par souci de transparence et comme gage absolu de sincérité? aime

Personnellement, les nom et prénom, je n'en ai rien à faire (les a-t-on seulement choisis? Nous différencient-ils vraiment d'un autre ici? ) Ils sont une étiquette valable juste pour ceux qui nous cotoient dans la vie, et encore... Ils ne révèlent rien de nous. Sur un forum, ce que l'on est peut se traduire uniquement dans ce que l'on dit, pas dans le nom que nous y utilisons (et ce, que ce soit un pseudo ou un prénom).

Personnellement, ce que je trouve vraiment tordu, c'est de partir du postulat négatif que l'emploi d'un pseudo signifierait être un hypocrite, un terroriste masqué ou Dieu sait quoi d'autre... Je trouve assez ahurissant de prêter ainsi de mauvaises intentions aux autres... Cela ne me viendrait pas même à l'esprit... Et même si certains devaient jouer un rôle, cela ne tiendrait absolument pas au fait qu'il aurait un pseudo, cela se trouve surtout dans la vie, où les gens jouent plus souvent encore un rôle pour plein de raisons différentes, et cela avec leur vrai nom Sur un forum, le côté anonyme enlève parfois la contrainte sociale et les gens s'y révèlent sans doute au contraire plus "vrais"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une personne sensible aux variations du temps   18/6/2008, 10:23

Je trouve vraiment peu productif c'est ce genre de message rapide, où l'on devine que l'humeur remplace la réflexion et la volonté de contredire ( allez savoir pourquoi?) l'analyse. Une suite d'approximations, de hors sujets, de truismes et rien d'autre.
Un peu de sérieux que diable, les écrits restent et l'on n'est pas au café du commerce !

Au passage merci pour le très élégant " tordu" qui à lui seul signe l'esprit du message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   18/6/2008, 15:46

Dites donc, cher Jean-Pierre, vous êtes le seul ici à asséner dogmatiquement chacun de vos avis comme des vérités sans aucun vrai souci d'argumentation et qui passez votre temps à vous montrer sur différents topics assez imbu de vous-même, toujours un brin ironique, méprisant et condescendant vis à vis des autres... et vous trouvez le moyen, quand, un peu lassé de votre attitude, on finit par vous en faire la remarque, de feindre de croire que ce sont les autres qui se montrent "agressifs" ou avec une "volonté de contredire", alors que c'est ce que vous faites ici assez systématiquement et sans raison.

C'est étonnant de constaté chez des littéraires de voir des esprits aussi cloisonnés, dogmatiques et possédant si peu d'humilité. N'y voyez nul mouvement d'humeur. Pourquoi en aurais-je? Que suis-je pour vous et qui êtes-vous pour moi? Rien qui mérite de s'échauffer. D'autant plus que le côté étriqué de vos réflexions motivent peu à perdre du temps ici et que je pense venir beaucoup moins, voire plus du tout, car quel échange est possible ici? Il se limite souvent à avoir le droit d'émettre les mêmes opinions que vous si on veut éviter votre "cassage" (j'ai souvent lu ça de droite et de gauche, et ça ne m'a absolument pas motivé à poster à la suite, vu les réflexions encaissées par les autres ou le ton toujours très suffisant avec lequel vous vous exprimez , mais comme je me doute vous réussirez par une pirouette à essayer de retourner la situation en prétendant bien sûr que c'est moi qui ferais preuve de suffisance d'oser vous en faire la remarque, à vous, le grandissime Jean-Pierre Poccini... Soit. Mais je le fais seulement parce que fatigué et aussi pour expliquer la raison de mon départ. Juste parce que lire quelqu'un, ce n'est pas juste lire de "belles phrases" et un "style", et je vous concède sans peine que le votre doit être perfection irréprochable...mais c'est aussi la rencontre d'une personnalité qui en émane. Et je dois dire que cette froideur hautaine qui transparaît me laisse complètement de marbre. Vous prétendiez que certains ici avançaient masqués et vous lançaient des bombes... A croire que vous multipliez vos "ennemis"... et cela visiblement sans jamais vous remettre en question sur votre attitude. C'est plus facile. J'ignore ce que les autres vous reprochent mais je me doute que ce sont des réflexions du même acabit. La vérité c'est que vous prenez seulement l'explosion des bombes que vous avez vous-même allumées. Depuis des années que je côtoie des forums, c'est bien la première fois que je rencontre ce genre d'état d'esprit et que je me suis senti poussé à en faire la remarque. Je me doute que ça ne changera rien à votre personnalité mais peut-être ferez vous davantage attention - ou pas- à ce côté toujours si antipathique qui émane de presque tous vos commentaires... Que vous vous en preniez à un moment la réflexion, c'est un simple retour des choses. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   18/6/2008, 17:31

Allan a écrit:
Dites donc, cher Jean-Pierre, vous êtes le seul ici à asséner dogmatiquement chacun de vos avis comme des vérités sans aucun vrai souci d'argumentation et qui passez votre temps à vous montrer sur différents topics assez imbu de vous-même, toujours un brin ironique, méprisant et condescendant vis à vis des autres... et vous trouvez le moyen, quand, un peu lassé de votre attitude, on finit par vous en faire la remarque, de feindre de croire que ce sont les autres qui se montrent "agressifs" ou avec une "volonté de contredire", alors que c'est ce que vous faites ici assez systématiquement et sans raison.



Ah je suis désolé, mais moi aussi je fais ça. Je ne vois pas pourquoi J-P P garderait tout pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   18/6/2008, 22:50

Je ne vois pas le rapport. Wink Qui a dit qu'il fallait tout garder pour soi? Quel serait l'intérêt d'un forum sinon? Mais il y a la façon de le faire, c'est tout. Et il faut que ce soit un minimum motivé... Quel mobile peut pousser quelqu'un à imputer aux autres de mauvaises intentions ou de se moquer de façon sarcastique? De décréter que son avis est de toute façon indiscutablement le bon et qu'il n'a pas même à être justifié? De se permettre un tell ironie vis à vis par exemple du simple pseudo "d'empreinte des mots" puis de s'attaquer ironiquement -et surtout sans raison- à tous ces gens "masqués" qui ont la "lâcheté" de porter un pseudo... :lol: et cela comme d'habitude sans aucun sens de la nuance dans ses propos? De ne pas même répondre aux arguments apportés (aussi maladroits soient-ils dans leur formulation) en les éludant simplement avec mépris? A quoi bon discuter? Ce n'est peut-être pas un café comme il dit, j'écris effectivement souvent très vite -et parfois malheureusement sans me relire- mais avec une certaine spontanéité (d'autant plus que j'ai souvent bien peu de temps) mais l'avantage d'un café littéraire, c'est que ça se veut un lieu de convivialité et d'ouverture d'esprit, pas l'endroit où on se prend pour une sorte d'intelligentsia, en ce montrant imbuvable et prétentieux.

Je n'ai jamais vraiment constaté un tel état d'esprit en ce qui vous concerne Gosayn, et même quand vous exprimez un avis contraire vous me semblez avoir le bon sens d'argumenter un minimum et, mieux encore, de tenir compte des contre arguments des autres et d'y répondre au moins. Du moins dans mes souvenirs je ne crois pas vous avoir lu vous comportant en tel rustre. Et si je vous avais lu vous comporter systématiquement de la sorte, j'aurais fini un jour par vous en faire évidemment aussi la réflexion Wink

Je sais que d'autres n'osent plus trop s'exprimer sur ce forum, parce que finalement, à quoi bon? Je trouve bien peu d'intérêt aux échanges ici à cause de ce constat un peu navrant, ce qui explique que j'ai si peu posté. J'ai surtout lu, observé, apprécié la personnalité de certains surtout via des échanges mps plus conviviaux et où j'ai bien senti que cette ambiance ne pesait pas qu'à moi) , mais j'ai été surtout consterné par l'absence presque totale de sens de la nuance chez d'autres (eh oui, on peut parfois avoir des avis personnels tranchés sur certains points tout en sachant écouter l'autre, éviter le dogmatisme et ce ton condescendant si fréquent dans lequel certains semblent se gargariser de leur propres idées, manifestement de façon si naturelle qu'elles ne semblent pas en avoir pleine conscience.)

Bref... postant peu, mon départ ne sera donc pas une perte pour le forum, pas plus qu'il ne constituerait une perte pour moi non plus, finalement. Je n'ai évidemment rien contre la majorité des membres (et merci à tous ceux qui m'ont demandé de ne pas partir à cause d'une personne), chacun a le droit d'être comme il est, c'est juste que pour moi ça ne passe pas... et que de manière générale j'y trouve assez peu le plaisir de l'échange que je rencontre si souvent ailleurs, avec de gens ayant pourtant toutes sortes de personnalités et d'opinions différentes sur de nombreux sujets mais exprimées sans que cela ne tourne systématiquement à ce petit ton péremptoire ou à l'ironie méprisante. J'exprime (de façon encore très certainement maladroite) ce petit "ras le bol" ou plutôt ce petit sentiment de malaise récurrent, sans amertume aucune croyez-le, mais en espérant juste que certains puissent éventuellement tenir au moins compte d'une ou deux remarques en passant, sait-on jamais :respect:



MESSAGE ÉDITÉ PAR JIPI : suppression d'insultes ou d'attaques personnelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une personne sensible aux variations du temps   19/6/2008, 08:11

Voilà bien l'illustration des limites de l'anonymat:

Une personne confortablement installée derrière son pseudo vide sa bile, m'insulte publiquement ( Merci au nom des mes parents, amis, élèves, lecteurs, éditeurs)

Que répondre ?

RIEN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2370
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   19/6/2008, 09:22

Il est pour moi fort délicat d'intervenir dans cette altercation entre deux membres que j'apprécie.

D'un côté je peux comprendre Allan. Communiquer avec Jean-Pierre Poccioni est un exercice qui n'est pas toujours facile. Mais c'est précisément cela que j'apprécie chez lui : ce refus systématique de la facilité.

C'est vrai - et je l'ai dit ailleurs avec un peu d'amertume, mais au fond j'avais tort de m'en plaindre - que Passion des mots est un forum assez exigeant, où je ne poste pas n'importe quoi parce que je sais que je serai lu par des personnes intelligentes et à l'esprit critique développé.

Mais n'est-ce pas une chance ?

Maintenant pour revenir au sujet initial, je crois que l'usage d'un pseudo ou de son vrai nom dans un forum est une question bien plus complexe que tout ce qui a été dit. Les raisons qui poussent les uns et les autres à utiliser un pseudo sont très variées. Elles peuvent être perverses mais pas nécessairement.

Par ailleurs, le pseudo étant largement majoritaire dans les forums, je ne peux m'empêcher de penser que, parmi ceux qui utilisent leur vrai nom, certains le font uniquement parce qu'ils visent la notoriété (attention Jean-Pierre, je n'ai pas dit que c'était ton cas !)

Une chose est sûre : si vous utilisez votre nom complet, tout ce que vous écrivez dans les forums est susceptible d'être retrouvé via les moteurs de recherche. Je crois quand même que cela modifie la donne.

Jean-Pierre Poccioni, qui est écrivain mais aussi enseignant, prend des risques en communiquant à visage ouvert sur ce forum. Je trouve sa liberté de ton (qui peut ne pas plaire, j'en conviens) d'autant plus remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une personne sensible aux variations du temps   19/6/2008, 09:34

Rien à ajouter ni à retrancher à cette analyse !

Si tout de même: merci John, même s'il n'est pas toujours facile de converser avec moi !

Mais on s'habitue...si ! si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   19/6/2008, 11:02

Je m'y suis habitué et je trouve que Jean-Pierre Poccioni progresse aussi dans ce domaine !!! Nous avons tous nos petites forces et faiblesses.
Même s'il n'est pas (ou ne fut pas) toujours facile de communiquer avec l'une ou l'autre personne, cette difficulté ne justifie pas certains noms d'animaux insultants que j'édite à chaque fois bien entendu ! Nous sommes adultes...

Plus à votre écoute plus tard, car aujourd'hui journée difficile.

Je tiens à vous deux, à votre force personnelle et différente qui nous éclaire.

Je dois avouer que Jean-Pierre Poccioni m'apporte beaucoup, car il est grand sur le plan intellectuel. Malgré ses remarques parfois ironiques, sa présence illumine la culture du forum de la lumière de son esprit. On en a grandement besoin si l'on ne veut pas découvrir seulement les nombreux messages insipides que j'ai pu découvrir dans de nombreux forums encore plus insipides et que j'ai quittés.

Quant à vous Allan, vous apportez d'autres facettes de vous-même dont votre humanité, mais mesurez l'usage de vos mots afin de ne pas virer dans une forme d'agression outrancière non conforme à l'esprit du forum.

Vous pouvez vous comprendre tous les deux...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Une personne sensible aux variations du temps   19/6/2008, 12:10

Je voudrais revenir sur un aspect de la critique d'Allan qui pour être peu aimable n'en n'était pas obligatoirement un tissu d'âneries dépourvue de tout intérêt.( Là, je fais un énorme effort pour donner raison à Jipi de m'avoir, foutu pédagogue qu'il est, obligé à reconsidérer ma fougue dévastatrice...)

Je veux donc évoquer l'absence d'argumentation dont je serais coutumier. J'assènerais des dictats sans les soutenir! Certes, chacun peut juger du bien fondé ou non du reproche mais en même temps un problème est posé qui est celui de la rapidité d'un forum et de la disponibilité de chacun pour icelui. ( Merdre, comme disait un insolent célèbre, Allan va trouver icelui bien trop pédant, donc je le retire... moralement)

Qui est décidé à construire chaque intervention comme une dissertation préparée, composée, lue et relue ?

Qui a tant de temps libre qu'il puisse en disperser ( je n'ai pas dit en perdre ) pour rédiger de telles thèses ?

Je pense ici à John qui pose, dans un autre sujet, une question très pertinente sur la démonstration du manque de talent de certains auteurs alimentaires. La réponse est simple : c'est facile à démontrer MAIS LONG !

Alors on dit ce qu'on pense, on communique le fruit d'une réflexion qui restera antérieure et personnelle et l'on ajoute quelques arguments rapidement présentés, je le concède et l'explique ci-dessus.


Il arrive cependant que certains s'attardent, consacrent du temps. C'est dimanche ou bien ils ont une jambe dans le plâtre ou pianotent en douce en écoutant une conférence sur la probabilité des baisses de rendement des actions des sociétés contruisant des machines à coudre...

Les autres, moi, vous, vont un peu vite et radicalisent leur pensée. Est-ce une raison pour crier au scandale ?

Allez ! Bonne journée je vais me faire ôter mon plâtre et la conférence se termine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allan
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   19/6/2008, 17:04

En tout cas, content de lire enfin une réponse tenant au moins compte de certains éléments soulevés, seul moyen d'éviter ce dialogue de sourds que je regrettais. Wink

Je reviendrais éventuellement sur certaines des réponses apportées par vous et par Jipi dès que j'en aurais l'occasion, sachant que nous courons tous un peu après le temps et avons tous des préoccupations quotidiennes sans doute bien plus urgentes et réclamant heureusement (ou malheureusement selon le cas) plus d'intérêt de notre part.

Citation :
Je voudrais revenir sur un aspect de la critique d'Allan qui pour être peu aimable n'en n'était pas obligatoirement un tissu d'âneries dépourvue de tout intérêt[i]


Euh... pourtant mon pseudo, c'est "Ah! L'âne!" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5890
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   19/6/2008, 18:34

Très drôle Allan ! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une personne sensible aux variations du temps...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une personne sensible aux variations du temps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Conjugaison - Les pièges des temps composés
» le temps precis....
» Figé dans le temps
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: