Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aimé Césaire nous a quittés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Aimé Césaire nous a quittés...   17/4/2008, 18:45

Un des plus grands écrivains actuels... Une grande perte pour la littérature... un homme engagé... Un anti-colonialiste notoire et lucide.

Mon hommage sera de vous offrir ce beau texte... du moins un extrait (extrait de mon anthologie créée pour mes étudiants et qui s'appelle Passion des Mots !):

Aimé Césaire (1913-2008) : Je retrouverais

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas

l’homme-famine, l’homme-insulte, l’homme-torture on pouvait à n’importe quel moment le saisir le rouer de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir de compte à rendre à personne sans avoir d’excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot

mais est-ce qu’on tue le Remords, beau comme la face de stupeur d’une dame anglaise qui trouverait dans sa soupière un crâne de Hottentot ?

Je retrouverais le secret des grandes communications et des grandes combustions. Je dirais orage. Je dirais fleuve. Je dirais tornade. Je dirais feuille. Je dirais arbre. Je serais mouillé de toutes les pluies, humecté de toutes les rosées. Je roulerais comme du sang frénétique sur le courant lent de l’oeil des mots en chevaux fous en enfants frais en caillots en couvre-feu en vestiges de temple en pierres précieuses assez loin pour décourager les mineurs. Qui ne me comprendrait pas ne comprendrait pas davantage le rugissement du tigre.

Et vous fantômes montez bleus de chimie d’une forêt de bêtes traquées de machines tordues d’un jujubier de chairs pourries d’un panier d’huîtres d’yeux d’un lacis de lanières découpées dans le beau sisal d’une peau d’homme j’aurais des mots assez vastes pour vous contenir
et toi terre tendue terre saoule [...]
terre sauvage montée des resserres de la mer avec dans la bouche une touffe de cécropies terre dont je ne puis comparer la face houleuse qu’à la forêt vierge et folle que je souhaiterais pouvoir en guise de visage montrer aux yeux indéchiffreurs des hommes

Il me suffirait d’une gorgée de ton lait jiculi pour qu’en toi je découvre toujours à même distance de mirage – mille fois plus natale et dorée d’un soleil que n’entame nul prisme – la terre où tout est libre et fraternel, ma terre.

Partir. Mon cœur bruissait de générosités emphatiques. Partir... j ‘arriverais lisse et jeune dans ce pays mien et je dirais à ce pays dont le limon entre dans la composition de ma chair : « J’ai longtemps erré et je reviens vers la hideur désertée de vos plaies. »

Je viendrais à ce pays mien et je lui dirais :
« Embrassez-moi sans crainte... Et si je ne sais que parler, c’est pour vous que je parlerai. »
Et je lui dirais encore :
« Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche, ma voix, la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du désespoir. »

Et venant je me dirais à moi-même :
« Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l’attitude stérile du spectateur, car la vie n’est pas un spectacle, car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse... »

Aimé CÉSAIRE, Cahier d’un retour au pays natal, 1939.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   17/4/2008, 19:15

Merci à toi, Jipi, d'avoir posté ce texte très fort qui me fait découvrir Aimé Césaire, dont je n'avais encore rien lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   18/4/2008, 00:15

Merci aussi à toi John ! Je te conseille vraiment d'approfondir sa connaissance, car c'est un écrivain immense...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   18/4/2008, 00:50

Son "Discours sur le colonialisme" est une mine de diamants, ou d'uranium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Aimé Césaire nous a quittés...   18/4/2008, 06:23

Comme Jipi je pense que Césaire est un de nos plus grand poètes et que Le Cahier d'un retour au pays natal peut être posé sur les rayons d'une bibliothèque à côté d'Une saison en enfer.

N'oublions pas non plus l'homme de théâtre qui nous a donné cette extraordiaire Tragédie du roi Christophe.

Allez, bonne route poète, tu es immortel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   18/4/2008, 21:29

Vrai, Jean-Pierre, une grande pièce que cette Tragédie du Roi Christophe !

Son Discours sur le colonialisme... en effet Gosayn ! Faudrait que je le redécouvre !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   19/4/2008, 09:13

Houlala! Depuis que je fréquente ce forum, ma liste de "livres à lire absolument" s'agrandit sans cesse.

Vu la faible allure à laquelle je lis, j'en ai déjà pour jusqu'à ma pension!

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Aimé Césaire nous a quittés...   19/4/2008, 10:25

Seule solution John: lire plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5899
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   19/4/2008, 11:12

Ah ! Jean-Pierre, si tu pouvais me donner une recette pour lire plus vite tout en lisant en profondeur. Je parlais récemment de la vitesse de lecture propre à chaque individu et je leur expliquais que j'étais un lecteur assez lent. Qualité, mais défaut également... Je ne parle pas de ces fameuses lectures superficielles en diagonale dont on a beaucoup parlé... Bref je crois que je resterai l'escargot de la lecture !!! :lol:

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2378
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   19/4/2008, 12:27

Chiche que je suis encore plus lent que toi?

:champion:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Aimé Césaire   19/4/2008, 13:17

Que l'on s'entende bien sur le terme de « négritude », déjà...
La négritude est un terme qui désigne, identifie, authentifie une culture, un peuple ou un ensemble de peuples de cette culture... Une culture dont les racines sont essentiellement et originellement Africaines.
Dans les pages de la revue « Le journal de l'étudiant Noir », Aimé Césaire définit la négritude en tant que projet culturel. Il dit « Au delà d'une vision partisane et raciale du monde, doit s'affirmer un humanisme actif et concret à destination de tous les opprimés de la planète ». Le projet culturel s'est construit en réaction à l'oppression culturelle du système colonial Français. Ce projet vise à rejeter le projet Français d'assimilation culturelle ainsi que la dévalorisation de l'Afrique et de sa culture.
D'autre part voici ce que dit Léopold Senghor dans son recueil Champs d'ombre (1945) : « L'émotion noire s'oppose à la raison hellene »...
Aux temps néolithiques les peuples qui vivaient au delà de l'actuel Sahara, ce désert qui n'en était pas tout à fait un à l'origine, dans leurs diverses pérégrinations, ont été en contact avec d'autres peuples vivant eux, tout au long des côtes de l'Afrique du Nord de l'Atlantique au Nil en Egypte...
Il y eut bien avant l'arrivée des Européens en Afrique, c'est- à- dire avant le 16ème siècle, de grands empires et de grandes civilisations, notamment l'empire du Mali avec pour principal centre culturel et économique Tombouctou... [ voir Racines, de Huxley]
Ensuite, à partir du 17ème siècle avec la pratique de l'esclavage (et du système économique qui en a découlé) et cela trois siècles durant jusqu'au 19ème, quinze millions d'africains ont été enlevés de leurs pays où ils vivaient en Afrique, puis transplantés sur le continent américain... D'autre part dès l'antiquité égyptienne, romaine ; dès la venue des peuples d'Arabie et de l'avancée de l'Islam autour du bassin méditerranéen ainsi qu'à l'intérieur de l'Afrique à partir du 7ème siècle, et ensuite du 16ème siècle à nos jours, d'autres millions d'africains ont été enlevés de leurs pays d'origine et transplantés, en Océanie, Asie, Moyen orient (pratique de l'esclavage)...
Je ne pense pas qu'il y ait eu de par le monde sur un autre continent que l'Afrique et en autant de temps écoulé, une telle « hémorragie » de peuples. Ce qui est comparable toutefois à une hémorragie de peuples au sens où des peuples disparaissent d'un lieu géographique, c'est le génocide à grande échelle d'un peuple, un génocide perpétré par un autre peuple, par une nation, par une civilisation colonisatrice... Or le plus grand génocide de toute l'histoire de l'humanité, en dizaines de millions d'êtres humains sur plusieurs siècles, c'est le génocide des peuples d'Amérique par les peuples venus du continent européen (ou plus exactement par les gens de pouvoir, de politique et d'économie, qui ont dirigé et mené ces peuples venus d'Europe)...
Aimé Césaire et Léopold Senghor sont assurément les deux plus grands poètes et écrivains (et intellectuels) de toute l'histoire des peuples de la « négritude »...
J'ai observé ainsi que tout un chacun d'ailleurs, que lorsque disparaît un homme d'une telle envergure par son « humanitude », sa culture et toutes les actions qu'il a menées ;
alors la Terre entière rend hommage à cet homme dans un immense mouvement de reconnaissance et de recueillement. Il n'en demeure pas moins que de son vivant, chaque action entreprise par cet homme, si elle ne fut pas chaque fois amplement médiatisée, a bien eu une réalité, un certain nombre de retombées...
Il se trouve que la disparition d'Aimé Césaire survient dans un contexte mondial et économique des plus difficiles et des plus incertains : il y aura sans doute une prise de conscience plus aigüe des peuples de la Terre notamment des peuples les plus défavorisés, et peut-être plus « porteuse » en actions déterminantes... qui ne pourront plus être ignorées ou passées sous silence par la force...
Une partie des plus grandes fortunes mobilières et immobilières de ce monde a pour origine l'hémorragie par l'esclavage durant de nombreux siècles des peuples du continent Africain d'une part, et le génocide à grande échelle des peuples d'Amérique d'autre part...
Mais par les actions qu'Aimé Césaire et Léopold Senghor ont menées leur vie durant, par leur culture, par la poésie et la littérature, par le regard qu'ils ont porté tous deux sur le monde et les gens ; on voit bien que l'on ne peut, inexorablement et naturellement, qu'avancer et évoluer... Et cela quoi qu'il se soit passé jadis, quoi qu'il risque de se passer dans l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimé Césaire nous a quittés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimé Césaire nous a quittés...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ils nous ont quitté
» LCI salue la mort de Aimé Césaire en passant la nécro d'YSL !!!
» Aimé Césaire
» Mercredi 6 avril 2011 3 06 /04 /Avr /2011 13:35 Aimé Césaire entre symboliquement au Panthéon
» Aimé Césaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: