Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'auto-édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: L'auto-édition   9/12/2005, 09:47

Bonjour,

Nous pourrions parler ici de l'auto-édition. En effet, beaucoup d'auteurs, devant les désagréments de certains éditeurs, s'auto-éditent eux-même.

Quels sont les avantages et les invoncénients ?
Comment s'y prendre ? etc ...
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   9/12/2005, 14:56

Voilà Pietra un excellent topic ! L'auto-édition... elle existe, car malheureusement de nombreux écrivains n'ont pas la chance de se faire éditer à compte d'éditeur. Personnellement j'ai publié deux ouvrages chez le même éditeur (Dejaie) qui, malheureusement, a arrêté ce travail d'éditeur qui, il faut bien le dire, est périlleux... surtout pour des ouvrages de poésie ! Le premier fut publié à compte d'éditeur et le second à moitié à compte d'auteur et d'éditeur...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par le 11/12/2005, 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   10/12/2005, 08:18

Bonjour,

Jipi a écrit: "L'auto-édition... elle existe, car malheureusement de nombreux écrivains n'ont pas la chance de se faire éditer à compte d'auteur."

J'imagine qu'il voulait dire à compte d'éditeur !

Quant à la chance de se faire éditer à compte d'EDITEUR, il serait bon de savoir ce qui peut l'aider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   11/12/2005, 10:31

Merci Jean-Pierre pour la correction ! Ce qui prouve que vous êtes un bon lecteur !!! :lol:

J'ai corrigé ! La question que vous posez mérite une vaste réflexion !

Quant on pense que même des auteurs de talent ne sont pas reconnus !

Vous connaissez sans doute l'histoire de la foire de Bruxelles de l'année passée que l'on se refile pour la blague, mais c'est véridique. Une adolescente avait, avec la complicité d'un journaliste renommé, envoyé un extrait des Chants de Maldoror signé par elle... manuscrit refusé par la plupart des éditeurs (ils n'avaient même pas reconnu l'auteur !) sauf par Gallimard qui a reconnu la supercherie !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   11/12/2005, 12:59

Cher Jipi,

En la matière, ô combien vaste, il est tout de même quelques « langues de bois » qu’il convient de dénoncer…

Tout d’abord cette fameuse anecdote du manuscrit célèbre et incontestable (parfois La Recherche, parfois La Peste) mais que ce soit Proust ou Camus, quelle est la morale de l’histoire ?

Deux sont possibles et qui parfois se mêlent :

- Les éditeurs sont nuls et ne reconnaissent pas le talent.
- Les éditeurs ne lisent pas les manuscrits.

La première version est peu sérieuse. Les éditeurs et directeurs littéraires sont dans leur immense majorité des gens cultivés et de fins lecteurs.

La seconde demande à être nuancée.

Il arrive, dans certaines maisons d’édition, jusqu’à dix manuscrits par jour, envoyés par la poste, sans recommandation ni filtrage préalable. Une lecture approfondie de ces manuscrits impliquerait qu’un lecteur cultivé et doté d’un goût certain se consacre à la tâche d’explorer ces envois. Combien seraient lus ainsi par une personne et par jour ? Deux ou trois représentent déjà un bel effort de concentration ! Donc deux ou trois de ces personnes à plein temps !

Alors, que fait-on en réalité ? On charge des vacataires, pigistes divers et variés, de défricher rapidement les envois poste. Ils le font par coups de sonde, quelques lignes, un début, une page ici ou là et rejettent ou sélectionnent.
C’est seulement à l’issue de cette première sélection qu’un lecteur qui n’est bien souvent pas encore le directeur littéraire ou l’éditeur, va lire in extenso. Si son verdict est positif, le manuscrit ira rejoindre le flot principal, celui des textes qui ont été préalablement filtrés, et pour lesquels une personne s’est engagée.

Avant de hurler « Voilà ! Le piston. » Imaginez qu’une personne vous lise, aime votre texte et vous dise : « Je connais un éditeur qui peut être intéressé, envoyez-lui votre manuscrit de ma part »
Est-ce si condamnable ? Est-ce nuisible ?

Je sais, imaginer que VOTRE CHEF D’ŒUVRE soit ainsi traité est une horreur, mais que proposez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   11/12/2005, 14:10

Merci Jean-Pierre pour ces précisions bien utiles afin d'éviter les clichés habituels à propos du monde de l'édition

J'ai eu, en fait, l'occasion de discuter avec plusieurs grands éditeurs français. Je pense sincèrement que cette anecdote des Chants de Maldoror est révélatrice. Elle révèle l'incompétence des personnes désignées par les éditeurs pour sélectionner des manuscrits. Un grand éditeur m'a avoué que les personnes choisies, pour la première sélection, étaient des étudiants ayant fait des études littéraires. Malgré tout le respect que j'ai pour ces étudiants, il me semble que ces étudiants n'ont pas la compétence suffisante pour juger d'une certaine qualité ?

On est entré de la société commerciale et donc de l'ère du tout doit aller vite. Un éditeur de Hubert Nyssen (ce grand écrivain belge devenu ce grand éditeur en France) que j'ai rencontré reconnaissait que le monde de l'édition n'échappait pas à cette folie...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 12:01

Bonjour,

Je vous annonce mon nouveau statut d'auteur-éditeur.
Vous pouvez visiter mon blog consacré à l'auto-édition
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amicalement,
Pietra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 14:08

Bien qu'ayant travaillé pendant 10 ans dans une librairie et ayant été en contact avec beaucoup d'éditeurs bien placés sur le marché. J'ai opté sans me poser de questions pour l'auto édition ou auto éditeur.

J'ai repoussé les maison d'éditions tradi, parce que leurs choix se portent sur des livres qui doivent être commerciaux avant tout. Que s'ils acceptent votre manuscrit, ils vont vouloir y apporter leur touche personnelle, que si vous avez vos illustrations ou seulement votre couverture ça ne leur conviendra pas, ils ont déjà sous la main des gens à faire travailler...

Et le plus important les droits d'auteurs sont réglés une fois par an et à hauteur de 7% à 8% du prix de l'ouvrage dans les meilleurs des cas!

J'ai rejeté l'édition à compte d'auteur pour tout ce qu'elle pose comme problèmes.

Par ailleurs, je n'ai pas choisi l'imprimerie Jouve, car dans le cadre de la librairie j'ai eu l'occasion de travailler avec eux, leurs délais sont un peu longs et ils sont plus chers que Numilog!

Numilog fait de l'édition à compte d'auteur et de l'imprimerie seule, c'est à vous de choisir. L'avantage pour des gens comme nous, c'est qu'ils proposent, tout comme Jouve, des petits tirages (100 exemplaires en général) mais ils peuvent également faire du 20 exemplaires.

C'est de l'impression numérique façon offset, du travail de grande qualité et il sont très professionels par rapport au travail du livre (mise en page et conseils).

Le délai 1 mois! Je dois faire éditer mon receuil de nouvelles prochainement par leurs soins.

Le plus dur pour les auteurs auto édité reste la distribution. Il faut bien se dire que près du 1/5 ème des livres serviront à la publicité, donc envoyé gracieusement. Mais là encore, c'est comme pour les maisons d'éditions, il faut cibler les envois afin que ce ne soit pas en pure perte.

Un truc sympa pas forcément rentable, les signatures dans les cafés, cela se fait de plus en plus. S'armer d'un cran à toutes épreuves et oser aller proposer votre idée aux patrons de bars. Vous vendrez peu d'exemplaires, mais l'avantage ça vous fera connaître par beaucoup de gens. Choisir des cafés plutôt "branchés" comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 17:20

Dur sujet qui ne me tente pas du tout ! brrrr je trouve qu'écrire me prends du temps et m'auto éditer serait comme dire : personne ne veut de moi , m'en fiche je vais le faire moi-même. c'est une opinion tout à fait personnelle, que personne ne le prenne au premier degrè surtout sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 17:32

marie chevalier a écrit:
Dur sujet qui ne me tente pas du tout ! brrrr je trouve qu'écrire me prends du temps et m'auto éditer serait comme dire : personne ne veut de moi , m'en fiche je vais le faire moi-même. c'est une opinion tout à fait personnelle, que personne ne le prenne au premier degrè surtout sunny


Je comprends ton point de vue Marie ! Et je la partage en très grande partie... un débat infini me semble-t-il, car le problème est aussi le refus de l'éditeur et ce refus n'est pas toujours lié à une absence de qualités ! Loin de là...

Je ne crois pas, Mireille, que tous les éditeurs n'acceptent que du commercial. Regarde Callinira, une de nos membres, qui se fait éditer dans une des plus prestigieuses maisons d'édition (Les éditions de Minuit).
La spécificité de cette maison est la recherche d'un ton nouveau mais de grande qualité. Je parlerai un jour de cette maison pour laquelle j'éprouve une grande admiration. En plus ce n'est pas du tout commercial, mais alors là pas du tout !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 18:44

Merci Mireille,

Je vais me renseigner sur l'imprimerie dont tu parles.

En tout les cas, je ne vois pas trop les choses comme Marie, de mon point de vue, naturellement Very Happy car plutôt que de passer encore par mon ancienne maison d'édition, je préfère de loin me débrouiller seule.

Je te comprends tout de même Marie car si mon premier livre n'avait pas été chez mon ancien éditeur (excusez les répétitions mais je ne veux pas la nommer) j'aurais pensé comme toi.

En fait, je pense que j'avais besoin que l'on me donne une chance car j'ai beaucoup douté avant d'envoyer un manuscrit à la publication.

Donc, l'auto-édition ne me fait pas peur car le travail en lui-même me plaît autant que d'écrire. Une chance non !! cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 18:45

Certes, tous ne cherchent pas le commercial!
Certes on peut se dire, "personne ne veut de moi"

Mais on peut aussi être tenté par la liberté et le libre arbitre! C'est mon cas. Les normes m'exapèrent très souvent Very Happy

Puis j'ai fait le calcul faire photocopier le manuscrit en X exemplaires et l'envoyer à X éditeurs, me revenait quasi au cher que de m'auto éditer. L'avantage c'est que j'ai trouvé une maison avec des tarifs abordables et que je vais pouvoir maintenant écrire des biographies pour des gens inconnus...

Dans le monde de la musique aussi, beaucoup aujourd'hui optent pour l'auto édition.

L'avantage c'est d'être son propre patron. Les normes de "bonnes écritures ou d'écriture de qualité" c'est moi qui les fixe. J'ai un caractère épouvantable lorsqu'il s'agit de ce que j'ai écrit.

D'ailleurs je pense que l'écriture est de l'art et l'art ne peut s'affirmer dans des barrières. Où alors il devient un exercice technique c'est tout! Mais la créativité et la spontanéité en sont absentes. ce qui est dommage...

Ceci est mon point de vue, totalement personnel. J'ai pas envie de me sentir une auteure "salariée" c'est ma vision de l'édition classique après mes 10 ans dans le livre, au contact de beaucoup d'auteurs et d'éditeurs!

Ceci dit si demain un éditeur me contacte pour me proposer de rewritter des livres d'autres auteurs je le ferai sans états d'âmes, juste pour mettre du beurre dans mes épinars :lol: :lol: :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 18:55

Pietra mon problème est que je n'ai pas douté, manque de modestie ???

Je ne pense pas, seulement il ne faut pas connaître les coulisses de certains métiers...
La librairie où je travaillais était aussi éditeur, et j'avais en charge souvent de faire les premières lectures et de passer au comité de lecture, puis quand financièrement tout a basculé, je devais retourner les manuscrits aux auteurs avec la jolie formule : "Nous vous remercions pour votre confiance, cependant actuellement nous n'éditons plus. Nous vous souhaitons bonne chance pour l'aboutissement de votre projet et nous vous retournons votre manuscrit."
Mais aujourd'hui combien de maison d'édition retourne les manuscrits ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 19:18

En effet, Mireille,

Je vois les choses un peu comme toi.
Je pense que l'auto-édition est une grande liberté, avant tout et pas de contrainte.
Pour en revenir à mon ex-éditeur, j'ai stressé pendant des mois et ça je ne le veux plus.
Je suis bien contente de faire tout de A à Z.

A bientôt et bonne continuation dans tes projets.
Pietra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 19:39

Et, Toi le sujet de ton prochain livre c'est quoi ?

roman, poèmes, ouvrage technique ?

En tout cas bonne chance à toi aussi, et nous restons en contacte de toute façon! Sur mon SPIP et mon forum je signale les nouvelles parutions en auto éditions.

Je suis également abonnée à une liste de diffusion de gens qui écrivent au cas où cela te dit
La liste de Sandrine Bettinelli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   15/1/2006, 19:54

Mon deuxième bouquin est un roman, genre dramatique.
c'est "Conséquences d'un été"

J'ai déjà terminé la couverture et mon mari a créé un logo avec mes initiales.

Je te remercie pour tes infos, naturellement on reste en contact.

Je vais voir ton site.

A bientôt
Pietra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 10:38

Mireille,

Je viens de relire vos interventions. Je me trompe peut-être, mais je ne peux m'empêcher de déceler derrière vos lignes une certaine amertume, une vague acrimonie. Mais, je le répète, je me trompe peut-être...

PS : lorsque vous parlez de "rewriter" les romans, voulez-vous dire que vous en améliorez l'expression, que vous en corrigez les fautes de langue ?

Cordialement.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 14:49

callinira a écrit:
Mireille,

Je viens de relire vos interventions. Je me trompe peut-être, mais je ne peux m'empêcher de déceler derrière vos lignes une certaine amertume, une vague acrimonie. Mais, je le répète, je me trompe peut-être...

PS : lorsque vous parlez de "rewriter" les romans, voulez-vous dire que vous en améliorez l'expression, que vous en corrigez les fautes de langue ?

Cordialement.

C.

Acrimonie, non :lol:
les éditeurs emploient des nègres pour remettre en forme certains textes.
Les correcteurs c'est autre chose, c'est un métier à part entière dans l'édition. Quant à moi, ayant décidé de vivre de ce que je suis capable d'écrire, ce serait juste un travail de pigiste, un peu moins libre cependant, puisqu'il me faudrait conserver le caractère de ce qui est écrit, tout en le rédigeant à la convenance de la maison d'édition.

est-ce plus clair ? Smile

Jules Verne le pauvre devait se soumettre aux exigences de son éditeur, déjà à cette époque.
Donc, ce qu'il faut tout même savoir c'est qu'un éditeur met toujours le nez dans ce que vous avez écrit, il est très rare qu'un texte soit accepté tel qu'il est soumis par l'auteur!
même Houellebecq est passé par là! Sauf que c'est lui qui a réécrit les passages gênants l'éditeur.
Mais tout cela fait que ce n'est plus réeelement un gage d'être un bon auteur quand on passe par une maison d'édition, c'est même plus ou moins discréditant quelque part.

Dans mon entourage, j'ai une amie qui bosse pour une maison d'édition, parfois elle co-écrit, mais souvent elle réécrit le texte sans que son nom soit cité. Parfois les choses se passent mal entre l'éditeur et l'auteur officiel!
L'éditeur peut aller jusqu'à écrire à l'auteur : "Vous n'écrivez pas en bon français, alors soit vous suivez les conseils de Melle ...... soit nous rompons le contrat !"
C'est d'une élégance! :twisted: la femme en question a été vexée... Car au fond l'éditeur n'avait besoin que de son savoir pour écrire un livre sur un sujet donné...

Donc, en réalité ce qui sort des maisons d'éditions n'est que le reflet du créateur, attention! pas tout le temps. Il y a des excceptions, mais elles sont plus rares que les auteurs qui décident de s'auto éditer et de se confronter au jugement du public plutôt à celui d'une maison d'édition officielle.

Je fais confiance aux goûts des lecteurs car ce sont eux en priorité qui nous lisent et/ou achètent nos livres. Il est temps de déformater l'esprit des gens :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 17:01

Mireille a écrit:
ce n'est plus réeelement un gage d'être un bon auteur quand on passe par une maison d'édition, c'est même plus ou moins discréditant quelque part.

C'est bien ce que je me disais... pale

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 17:24

callinira a écrit:
Mireille a écrit:
ce n'est plus réeelement un gage d'être un bon auteur quand on passe par une maison d'édition, c'est même plus ou moins discréditant quelque part.

C'est bien ce que je me disais... pale

C.


Tu veux dire quoi Callinira par « c'est bien ce que je me disais... » ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
wagga2
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : A droite à gauche
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 22:19

Peut être qu'un jour une maison d'édition au caractère social et respectueux s'impliquera dans un marché déjà saturé, d'où d'ailleurs la nécessité de vendre, d'être rentable.

Ce qu'il se passe dans l'édition est similaire pour la télévision, la musique, et beaucoup d'autres domaines.

Il y a toujours un vilain petit canard, qui paraît tortue.
Attendez qu'il passe la ligne de départ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mendiani.com
Mireille

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   16/1/2006, 22:57

wagga2 a écrit:
Ce qu'il se passe dans l'édition est similaire pour la télévision, la musique, et beaucoup d'autres domaines.

Il y a toujours un vilain petit canard, qui paraît tortue.
Attendez qu'il passe la ligne de départ...

Pas faux, mais rien ne nous interdit de nous prendre en charge! Regarde pour le boulot dans le privé, il y a de plus en plus de gens qui se mettent en travailleurs indépendants ou à leur compte en sarl et eurl!

Je crois que c'est l'entreprise en tant que telle qui disparait surtout et qu'il ne faut pas attendre qu'on fasse quelque chose pour nous, mais se prendre en charge.
S'il vient tant mieux, mais on peut aussi individuellement prendre des risques. pis c'est formateur, ça t'apprend le métier de A à Z. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acala.new.fr/
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   17/1/2006, 08:36

Jipi a écrit:



Tu veux dire quoi Callinira par « c'est bien ce que je me disais... » ?


Ce n'était qu'une boutade... Smile

Pour finir, deux liens très utiles :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietra
Membre
Membre


Nombre de messages : 94
Localisation : Alpes-Maritimes
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: L'auto-édition   17/1/2006, 10:51

Mireille,
Je pense comme toi, il faut se prendre en charge surtout si l'on aime ce que l'on fait.
Pour ma part, je faisais déjà la mise en page chez mon ex-éditeur, et je paie les services d'une correctrice professionnelle pour toutes les corrections donc, pas vraiment de changement pour moi maintenant.
Ma maison d'édition ne s'occupait que de faire la couverture et elle était très très simple donc pas besoin d'être ingénieur :lol:
Finalement, lorsque j'envoyais mon manuscrit, il était déjà pré-imprimé. La maison s'occupait de le convertir en PDF pour impression. Donc pourquoi continuer avec une maison si c'était déjà pour faire le travail à leur place et qu'ils gardent EUX, tous les bénéfices.
Franchement, je suis contente de m'auto-éditer, j'ai déjà tous les logiciels qu'ils faut.
Le seul changement pour moi est le fait que je suis MON PROPRE éditeur, c'est tout. :lol: et puis, la couverture de mes livres, je l'a fait moi-même avec mes idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pietraliuzzo.com
Antoine

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 42
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: AUTOEDITION   11/4/2006, 02:17

Etant depuis de nombreuses années très récalcitrant vis à vis des auteurs auto édités, je me suis portant résolu pour certains textes (poésie, théâtre) qui, qu'ils soient bons ou mauvais, de toute façon ne trouvent pas d'éditeurs.

J'ai découvert une imprimerie utile, bon marché qui fait un travail excellent et EN LIGNE! On télécharge leur imprimante comme si l'on ajoutait une imprimante normale, puis l'on compose sa maquette et on clique sur Imprimer! C'est tout bête et en une semaine, c'est dans votre boîte aux lettres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Allez faire un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogg.org/blog-61410.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auto-édition   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auto-édition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» comparatif auto-édition et édition à la demande
» L'auto-édition
» L'auto édition c'est de la merde ! ... Ou pas ?
» double statut pour auto édition
» Créer ma maison d'édition et m'auto-éditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: