Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il y a 40 ans... le Che mourrait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   10/10/2007, 16:14

C'est effectivement le 9 octobre 1967 que Che Guevara était abattu froidement par un sergent des Forces spéciales de l'armée bolivienne.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je vous propose, si cela vous intéresse, un portrait en deux tableau du plus grand des révolutionnaires

1er tableau - Hasta la Victoria Siempre => [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- De la médecine à la Revolucion
- Il devient le Che
- Cuba Libre !

2è Tableau - Un autre Communisme => [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Le Gouvernement révolutionnaire
- Le Théoricien d'un autre Communisme
- L'échec congolais et le nouveau combat sud-américain
- Bolivie : destination finale

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   10/10/2007, 21:18

J'entendais ce matin même un journaliste sur une radio de la RTBF (qu'on ne peut pas soupçonner d'être trop à droite) rappeler que le Che, au-delà du portrait quasi romantique qu'en ont donné certains cinéastes et certains médias, était aussi un guerrier sanguinaire qui a envoyé des centaines de gens au peloton d'exécution, n'hésitant pas à les abattre lui-même de sang-froid à plusieurs reprises. Il est également largement co-responsable d'une révolution économique désastreuse dont Cuba peine encore à se remettre aujourd'hui.

Mais ce discours-là, loin des clichés véhiculés sur les t-shirts portés par nos jeunes qui croient vénérer un demi-saint, va à nouveau me faire passer pour un vieux réac', je suppose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   10/10/2007, 21:47

Pas du tout John ! Tu ne vas pas passer pour un vieux réac ! Au-delà de la face positive qu'on ne peut nier, il y a une face noire sans doute moins reluisante ! J'aimerais d'ailleurs découvrir plusieurs infos à ce sujet.
Jim pourra peut-être confirmer tes informations ? Bref j'aimerais en apprendre davantage sur base d'informations objectives.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   12/10/2007, 11:59

Citation :
le Che, au-delà du portrait quasi romantique qu'en ont donné certains cinéastes et certains médias, était aussi un guerrier sanguinaire qui a envoyé des centaines de gens au peloton d'exécution, n'hésitant pas à les abattre lui-même de sang-froid à plusieurs reprises
Bien sûr que je ne peux que confirmer cette réalité, je l'aborde d'ailleurs aussi dans le portrait que je fais du Che...
En décembre 1964, il affirma devant les Nations-Unies :
"Nous avons fusillé, nous fusillons et nous continuerons à fusiller tant que cela sera nécessaire. Notre lutte est une lutte à mort". Guevara était un homme impitoyable prêt à tout pour faire triompher la révolution marxiste et à imposer au monde une société plus équilibrée.

Mais après tout, combien d'hommes sont morts aussi pour permettre au capitalisme ultra-libéral de s'imposer ? Et ce capitalisme a généré une société qui est tout sauf juste...

Soyons clairs, il se véhicule une image romantique autour du Che qui ne correspond pas à la réalité. C'était un guerrier, un soldat; il a tué comme tous les soldats ! Tous les grands militaires ont du sang sur les mains, certains présidents (même indirectement) aussi !

Mais il y avait aussi une part d'humanisme autour du Che, il a soigné des ennemis blessés au combat. Lors de sa dernière nuit, à La Higuera, alors qu'il était lui-même blessé à la jambe, il proposa ses talents de médecin à l'armée bolivienne qui venait de le capturer pour soigner ses blessés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   12/10/2007, 17:08

Merci pour ces précisions, Jim. J'avais sans doute lu ton texte un peu trop en diagonale - on lit toujours trop vite, comme disait je ne sais plus qui - car je l'avais interprété comme l'éloge d'un admirateur inconditionnnel.

Personnellement, je veux bien reconnaître que le Che était un "homme important" dans la mesure où il a joué un rôle déterminant dans l'histoire de sa région, mais je refuse de considérer comme un "grand homme" quelqu'un qui a directement causé la mort de nombreuses personnes, quelle que soit son obédience.

Et si on parle des responsabilités indirectes, ça devient nettement plus délicat car il faut répondre à la question suivante : où commence et s'arrête la responsabilité d'un chef d'état, d'un chef militaire ou d'un quelconque dirigeant dans les actes commis par ses sujets?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 589
Localisation : En plein centre de Liège
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   16/10/2007, 13:40

Citation :
où commence et s'arrête la responsabilité d'un chef d'état, d'un chef militaire ou d'un quelconque dirigeant dans les actes commis par ses sujets?
Excellent thème à débattre !

Lorsque les USA installent une dictature en Amérique latine (Batista à Cuba, Noriega au Panama, Galtieri en Argentine, Pinochet au Chili ou Somoza au Nicaragua (sans être exhaustif)... ne sont-ils pas responsables du sang versé par les populations autochtones soumises à la dictature ?

Quand un de ces chefs d'états organise une répression sanglante, même si elle est diligentée par ses sbires, n'a-t-il pas autant de sangsur les mains qu'eux ?

Quand Bush ordonne, sur conseil de son état-major militaire, d'envahir l'Irak et que les Américains restent sur place plusieurs mois après la fin du conflit, n'est-il pas aussi responsable que Saddam du sang qui a coulé en Irak ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.actadiurna.be.ma
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   16/10/2007, 22:38

Jim a écrit:
Lorsque les USA installent une dictature en Amérique latine (Batista à Cuba, Noriega au Panama, Galtieri en Argentine, Pinochet au Chili ou Somoza au Nicaragua (sans être exhaustif)... ne sont-ils pas responsables du sang versé par les populations autochtones soumises à la dictature ?

"Les USA", c'est qui? Le président de l'époque? Ses conseillers? Ou bien les braves US citizens qui ont élu ce président? Si tu veux débattre d'un sujet aussi délicat, Jim, je te propose d'éviter les termes vagues et les généralisations.

Jim a écrit:
Quand un de ces chefs d'états organise une répression sanglante, même si elle est diligentée par ses sbires, n'a-t-il pas autant de sang sur les mains qu'eux ?

Ici pas d'hésitation. Si le chef d'état donne l'ordre, il est responsable de tout ce qui en découle et qui était prévisible.

Jim a écrit:
Quand Bush ordonne, sur conseil de son état-major militaire, d'envahir l'Irak et que les Américains restent sur place plusieurs mois après la fin du conflit, n'est-il pas aussi responsable que Saddam du sang qui a coulé en Irak ?

La guerre en Irak est un cas différent qui touche à la question de l'ingérence, déjà débattue dans un autre fil. Ma réponse sera donc prudente et nuancée. Etant pour le droit d'ingérence dans les régimes dictatoriaux, j'étais favorable à l'intervention américaine pour destituer Saddam. Ils nous ont débarrassé d'un dictateur, et même si c'était aussi pour des raisons peu reluisantes, je m'en fous.

Ce qui s'est passé après est nettement plus discutable. Mais vu la situation extrêmement complexe dans cette région du monde, qui peut dire avec certitude ce qu'il aurait fallu faire? Si les américains s'étaient retirés après quelques mois, qui peut affirmer qu'il y aurait eu moins de morts?

Pour revenir à la question initiale, il est clair que Bush est au moins co-responsable de ce qui se passe en Irak, mais seul l'avenir nous dira s'il s'est complètement planté ou si c'était finalement la moins mauvaise chose à faire.

Parce que c'est ça finalement , gérer un pays : choisir, parmi plusieurs décisions qui présentent toutes de nombreux inconvénients, la moins mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Line
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 116
Localisation : Pas très loin de Paris
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: qui les veux???   26/10/2007, 14:03

Un ancien agent de la CIA compte vendre des cheveux de "Che"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un ancien agent de la CIA ayant participé à la traque puis à l'exécution du révolutionnaire argentin Ernesto "Che" Guevara va vendre jeudi aux enchères une dizaine de mèches de cheveux de l'icône révolutionnaire.
Cette vente aux enchères a déjà entraîné de nombreuses protestations dans le monde notamment de la veuve du "Che", Aleida March, 71 ans, qui a exprimé son indignation.
Outre des cheveux récupérés sur le cadavre du révolutionnaire, Gustavo Villoldo compte mettre en vente des photos du corps du "Che" et un jeu d'empreintes digitales. Les mains du cadavre avaient été sectionnées et la maison qui organisera la vente, Heritage Auction Galleries de Dallas (Texas, sud), n'a pas précisé si ces empreintes digitales avaient été obtenues avant ou après l'amputation.
La mise à prix de l'ensemble de ces trophées macabres est de 100.000 dollars.
Gustavo Villoldo, agent de la CIA d'origine cubaine, continue de considérer le "Che" comme un "criminel et un bandit qu'il était nécessaire d'abattre", a dit Tom Slater de la Heritage Auction Galleries.
Villoldo a dit avoir récupéré des cheveux et pris des empreintes afin de prouver à ses supérieurs qu'il avait bien accompli sa mission.
Capturé le 8 octobre 1967 après 11 mois de guérilla, Che Guevara a été exécuté sommairement par l'armée régulière bolivienne le jour suivant dans le hameau de La Higuera (sud-est de la Bolivie).
Sa dépouille a été exposée comme un trophée par les autorités avant d'être enterrée secrètement à Vallegrande. Ses restes, découverts en 1997 suite aux révélations d'un général bolivien, ont été depuis transférés à Cuba.

info news actualité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a 40 ans... le Che mourrait !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a 40 ans... le Che mourrait !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si Inoue mourrait?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Regarde vers le passé et vis dans le présent !-
Sauter vers: