Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nos paroles sur Internet ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 08:37

Je livre à votre réflexion ce passage d'un livre d'Alina Reyes où elle évoque ( à l'intérieur d'un roman) une vision de l'Internet qui par certains aspects est proche de l'expérience que j'en ai faite...

« Comme d’autres auteurs j’avais bien essayé Internet, mais la parole y crevait aussi sûrement qu’un edelweiss des sommets transplanté dans une cave à champignons. Elle moisissait dans le verbiage proliférant. Plus elle se développait pour tenter d’exister, plus elle devenait hachée, insensée, absurde, inutile. Avant de disparaître à son tour dans le néant, Internet avait été le lieu par excellence de la dispersion de l’Esprit, et rien ne pouvait égaler le désarroi grandissant de ceux qui avaient placé un espoir dans ce média. Toute voix un peu singulière devenait, bégayée par cette machine symbolique, inaudible. Loin de tenir sa promesse tacite de réunir des forces et des êtres, la Toile affaiblissait et séparait, paralysait la vie, la réduisait en confettis de chair morte qu’elle suçait avant que ses victimes n’aient pris le temps de regarder en face l’araignée ventrue planquée dans le trou noir, au principe de la Chose. »

Alina Reyes Forêt profonde aux éditions du Rocher en librairie le 23 aout 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 09:17

Très joliment écrit.

Pour mieux comprendre le contenu, j'aimerais savoir - si c'est précisé dans le roman - ce que le narrateur entend par "j'avais essayé Internet". Il y a plusieurs façons d'utiliser le Web: fréquenter un ou des forums, créer un forum, créer un site ou un blog, ...

Pourriez-vous également expliciter votre propre expérience? Est-ce ce forum qui est visé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 10:49

Il me semble qu'il est possible de réagir sur le texte d'Alina Reyes tel qu'il est sans autres précisions et surtout sans précision sur mon avis particulier.

Une seule mise au point ce n'est pas du tout ce forum qui est spécialement visé mais l'univers Internet dans son ensemble. ( forums/ blogs etc )

D'ailleurs visé est un terme guerrier que je n'utilserais pas dans ce cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 12:37

Notez qu'en général, c'est vous Jean-Pierre qui insistez pour que l'on soit précis lorsqu'on lance un sujet.

Si je dois réagir sur base de ce que je lis, ce sera d'abord par des questions parce que je ne comprends pas. Pourquoi la parole moisirait-elle plus sur Internet qu'ailleurs? Le verbiage n'est-il pas bien plus proliférant (et souvent complètement vain) lorsqu'il est exclusivement oral? Je ne vois pas non plus pourquoi une voix singulière serait plus inaudible sur Internet que dans les autres médias.

Pour un auteur, le média numéro un, jusqu'à présent, reste le livre qui, soit dit en passant, est bien le seul média susceptible de moisir au sens premier du terme.

Internet, pour qui sait le maîtriser - mais c'est vrai pour tous les médias - offre des opportunités énormes en terme de communication, d'échange, de débat d'idées et de promotion. C'est aussi un lieu de perdition potentielle, bien sûr, mais la seule chose de valeur qu'on puisse vraiment y perdre, selon moi, est son temps. Mais personne ne nous oblige à fréquenter les forums ni à créer des blogs.

Voyons aussi le bon côté des choses. Internet pourrait bien être en train de sauver purement et simplement la poésie. Quel éditeur publie encore de la poésie? Et qui achète les rares recueils publiés? Rien que sur ce forum, j'ai lu en un mois plus de poèmes qu'au cours des 3 années écoulées.

"(...) la Toile affaiblissait et séparait, paralysait la vie (...)"

Honnêtement, même si c'est, je le répète, très joliment écrit, n'est-ce pas un rien excessif?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 14:31

C'est peut-être excessif mais quelle légèreté de balayer un texte aussi fort avec deux ou trois arguments dont le moins qu'on puisse en dire est qu'ils sont aussi convenus que fragiles, à la limite des idées reçues...

Alina Reyes, une vingtaine de romans, et un site personnel qui fut en son temps ( il est fermé) très créatif n'est pas une personne, à mon sens, soupçonnable d'affirmations étourdies ou de pensée superficielle.

Quant à la poésie...Vous semblez fort mal connaître ce domaine pour asséner de telles contre-vérités !

Il y a de très nombreux éditeurs qui publient de la poésie et sans pouvoir citer de statistiques je sais leur nombre en augmentation. ( comme le nombre total d'éditeurs d'ailleurs)

Peu de recueils sont vendus, c'est exact mais ce phénomène n'est pas récent et Internet n'y a rien changé ( ni dans un sens ni dans l'autre )

Mais si vous voulez acheter et lire de la poésie ( ce qui supose un véritable libraire et non le supermarché du coin) vous trouverez de quoi lire jours et nuits...

Connaissez-vous les productions du Dé bleu, celles de Tarabuste, celles de l'Arbre à paroles pour ne pas citer les "grands éditeurs " qui publient eux aussi ?

Quant à la poésie qui sévit sur Internet, elle est comme 99 % de ce qui est publié en ligne dans les autres genres littéraires, le rebut de ce que les éditeurs ont refusé ou ce que les auteurs n'ont pas un instant songé à soumettre à leur jugement, tout simplement parce que c'est souvent terriblement ordinaire.
Je sais tout est relatif, etc, etc. Disons pour couper court à toute polémique que c'est mon jugement. Il se trouve que j'ai chaque année cinq ou six élèves qui publient en ligne les poèmes qui, il y vingt ans, s'échangeaient entre deux cours ou que l'on adressait à la chère aimée...

Ainsi va Internet qui donne à chacun l'ILLUSION maître mot de notre temps où triomphent les apparences, la poudre aux yeux, la façade.

Connaissez-vous un seul auteur " en ligne" qui bouderait une édition papier à compte d'éditeur ?

Cela dit, dans cet océan qui justifie certains propos d'Alina Reyes il y a des pépites dont on pourait imaginer qu'elle soient éditées. Par exemple avez-vous lu les textes de Jipi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 15:48

1. Je me demande pourquoi chaque fois que j'émets une opinion sur ce forum, il se trouve quelqu'un, tantôt Jean-Pierre Poccioni, tantôt Jipi, pour taxer mon sujet ou mes arguments de convenus, légers ou autres qualificatifs du même style que je pourrais trouver vexants si je laissais libre court à ma susceptibilité naturelle.
Pour ma part je préfère essayer de répondre aux arguments, fort mal sans doute, mais je ne fais pas de complexe, rassurez-vous.
Very Happy

2. Je n'ai sûrement pas lu tout ce que vous avez lu, Jean-Pierre. D'abord parce que j'ai 15 ans de retard sur vous, et ensuite parce que je ne suis pas prof de français mais d'angais et néerlandais. Mes lectures ont donc été très anglo-saxonnes. C'est entre autres pour m'ouvrir à d'autres auteurs - et d'autres idées - que je fréquente ce forum, pas pour me faire sermonner comme un gamin. Si vous - et Jipi - acceptez d'en tenir compte, je continuerai avec plaisir à dialoguer avec vous sur ce forum.
voilà

3. Au sujet de la citation de Reyes, je n'ai rien balayé du tout, j'ai posé quelques questions, auxquelles vous ne répondez pas. Si vous y répondez, je pourrai peut-être développer des arguments que vous trouverez moins légers, qui sait?
Rolling Eyes

4. D'accord, il y a plein de poètes publiés, ma question était purement rhétorique, mais je pense que vous aviez bien compris ce que je voulais dire. A part dans votre cercle restreint d'auteurs et d'enseignants, qui les achète? Autour de moi, personne, à part 2 ou 3 amis qui sont eux-mêmes profs de français. Au moins Internet permet de diffuser la poésie auprès de gens qui ne penseraient même pas à acheter un recueil, voilà ce que je voulais dire. Qu'il y ait un solide tri à faire, c'est évident, comme dans tout.

5. Pour répondre à votre dernière question, j'ai commencé à lire les textes publiés sur ce forum mais je ne suis pas encore encore arrivé à ceux de Jipi. Si je les apprécie, je le ferai savoir dans le sujet approprié.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 17:02

J'ai proposé le texte de Reyes parce qu'il m'a semblé intéressant. Mais cela ne signifie pas que je sois disposé à en faire une explication de texte. Je suis ( en tant qu'enseignant) en vacances?

Donc à votre réaction " je ne vois pas en quoi etc etc " je ne puis que vous conseiller de relire ( on lit TOUJOURS trop vite)

Au sujet de la poésie j'ai répondu à l'affirmation suivante : On n'édite plus de poésie, on ne lit plus de poésie" en précisant qu'on édite de la poésie et qu'on en lit NI PLUS NI MOINS que dans des temps plus anciens.

Vous rebondissez sur la question : Qui lit de la poésie à part les auteurs et autres profs de lettres? ( si vous saviez comme il y a peu de rapport entre les deux espèces !)

Est-ce autre chose qu'un truisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 17:47

Merci pour la leçon de lecture, cher professeur. Vous avez mille fois raison sur ce point comme sur beaucoup d'autres.

D'accord également pour le truisme. Mais vu qu'il y a plein de gens sur ce forum qui n'écrivent que des choses brillantes et originales, je ne m'inquiète pas trop pour le niveau des débats.
Very Happy

Trève de plaisanterie, ne pensez-vous pas qu'avec votre dernière réponse, vous rendez difficile la poursuite de la discussion sur un sujet que vous avez pourtant vous-même lancé? Pour ma part, faute de réponses à mes questions et d'argument neuf de votre part, je n'ai rien à ajouter pour l'instant.

A plus tard peut-être...
coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   1/8/2007, 18:19

J'ai lancé ce sujet sur un forum c'est à dire un espace publique où tout un chacun s'exprime et non dans un salon pour un dialogue privé.

A cet égard c'est un échec puisque vous êtes le seul à réagir et encore pas par intérêt pour le sujet mais par goût de la querelle !

Vous considérez que nous n'avons plus rien à nous dire. Vous avez sans doute raison car je refuse toute conversation avec les personnes qui ironisent dans le style que vous avez adopté.

Si mes exigeance vous trouble ( ce qui est un comble pour un admirateur du Mage !) c'est votre problème pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 14:42

M'est avis que le caractère public des discussions menées sur les forums sont parfois - souvent, selon les forums - un obstacle à l’honnêteté.
Je m’explique :
Le participant qui se fait contredire peut avoir du mal à l’encaisser justement parce que des dizaines, des centaines, de lecteurs seront témoins de son « échec ». De là s’ensuivent non pas des discussions, mais des batailles pour retomber sur ses pieds, avoir le dernier mot, quoi qu’il en coûte, et sauver la face.

Et que ça joue sur les mots, et que ça se garde bien d’essayer de comprendre ce que veut dire l’interlocuteur ; mauvaise foi, etc.
Cela existe bien sûr hors du cadre d’Internet, cela dit, il me semble que ce comportement y est plus développé. La contradiction publique, perçue comme humiliante, nuit à l’honnêteté intellectuelle.

Je ne parle pas de ce forum, mais c’est ainsi que je perçois la moisissure de Reyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 18:02

Je vais de ce pas si vous le permettez vous mettre un article de mon cru que j'avais conconcté il ya un an environ concernant une partie de l'iceberg du net je veux parler des chats en général.
Il a un rapport je vous l'accorde assez lointain avec les forums dits de discussions ou d'auteurs mais le fond est le même: chacun s'extériorise plus facilement derrière son écran que les yeux dans les yeux.
Si ce texte vous parait inopportun, je vous autorise à l'enlever sans problème, je ne m'en offusquerai pas car je ne sais pas si je suis dans le bon "topic" ou "fil"


Est-ce une nouvelle façon de communiquer ?


Afin de connaître mieux le monde du « net», Florine décida pendant quelques mois, de fréquenter régulièrement ce que tout le monde appelle les «chats de rencontre ». Chaque connexion quelque soit le nom du serveur, propose à ses internautes des chats où le monde se parle, se connaît, échange. Ils sont classés bien souvent par genre : rencontres, régions, âges et aussi sexe. Elle n'y est jamais allée, elle se trouve trop pudique et quand elle en parle avec ses amis elle plaisante, en leur disant: Qui sait, imaginez que je cède à la tentation ! »

Cela étant, elle découvrit au fur et à mesure de ses «voyages » une micro-société qui est insoupçonnable vue de l'extérieur et par les non- initiés d'internet : des hommes et des femmes de tous milieux, de toutes ethnies, de toutes professions, de tous âges, viennent régulièrement plusieurs fois par jour «tchater» et se rencontrer.

Il y a le « géné » où là, tout le monde parle à tout le monde, demande des nouvelles de la santé du petit dernier, si l'examen du grand se passe bien, si tout va bien en fait, tout simplement.

Ceci se mélange chacun répond à l' autre sans tenir compte de ce qui se passe entre deux autres personnes, ou même parle seul sans attendre de réponse annonçant une idée, et partant sur un tout autre sujet à l'arrivée d'un autre «tchateur ».
Pour le novice cela fait très désordre, fouillis, mais on se rend vite compte que finalement les gens se connaissent au moins en paroles et sont comme de vieux amis autour d'un verre.

Si l'on « creuse» un peu, hélas il n'en est plus de même …mais c'est une autre analyse.

Florine et les autres ont des « pseudos». Souvent ils gardent le même mais parfois aussi, ils en changent ce qui leur permet de jouer, de se camoufler encore plus et avoir encore plus d'anonymat, car le principal atout de ces pseudos, c'est l'anonymat : pouvoir dire ce que l'on veut à n'importe qui sans barrière sociale, sans tabou puisque de toute façon on ne sait pas qui se cache derrière.

Comment ces pseudos sont -ils choisis c'est la question que se pose encore Florine. Une femme laide préférera-t-elle « Belle» ou Vénus» ? Un charcutier prendra -t-il «Quisuisje»? un cadre « Quepourtoi»? Et tellement d'autres aussi intéressants qu'anonymes !

Un climat de confiance se crée très vite, l'accueil est souvent très convivial, et toujours le temps d'un moment, une femme mariée, cinq enfants qui s'ennuie à mourir dans sa banlieue perdue de province devient pour un instant seulement la reine du « géné » : bonjour ma douce … tu m’as manqué…toujours aussi belle…toujours aussi super…j’adore tes bisous…je t’adore…voire parfois … je t’aime ; tout cela sans gêne et sans retenue.

Un autre, boutonneux et timide se verra courtisé par les femmes : tu es trop mignon… j’aime les mots doux… bisous mon cœur… je t’adore…

Rêves, fantasmes ? double vie ?

Le tout sans doute, et c’est là que le bât blesse. Quand l’ordinateur s’éteint, tout le monde se retrouve seul avec ses problèmes. La tête encore pleine de tous ces mots doux, cette chaleur, ces mots accueillants, fraternels, amicaux même un peu amoureux parfois. Le rêve s’arrêtent et les enfants réclament leur dessert, le mari trouve que le repas était moyen, l’épouse que son mari à l’air ailleurs ce soir ( c’est à cause de ces fichiers d’ordinateur, il se crève tous les soirs dessus)

Non, le mari se souvient tout simplement de ce joli pseudo « Rienquepourtoi » avec qui il a pris contact en privé ce soir et qui lui a, pendant plus d'une heure fait oublier le quotidien et l'a fait rêver à une autre vie avec cette merveilleuse femme qui a l' air si belle, si compréhensive: ils ont abordé plein de sujets, comme elle est intelligente comparativement à Madeleine, sa femme qui ne sait parler que repassage et qui ne s'intéresse à rien

Quelque part encore ailleurs, une «Joliemôme» rêvera en repassant les chemises de Jean-Claude, son mari, employé à la SNCF, à ce bel « Adonis », c'est son pseudo, qui voudrait la rencontrer, tellement il la trouve à son goût. Il lui dit d'ailleurs qu'il l'aime il lui a dit le premier jour, elle a fondu forcément. Depuis combien de temps son mari ne lui dit plus? et puis il y a aussi « Féroce» qui la harcèle, qui lui dit que depuis qu'il la connaît, il ne touche plus à sa femme...
Ailleurs, dans un autre foyer, une « Madeleine » qui a un joli pseudo « Vénus » a rencontré ce soir un homme extraordinaire, pas bête, gentil, cadre, galant, qui n’a fait que la complimenter. Ah ! Ca la change de ce mari froid, pas causant, qui va se coucher dès qu’il a fini son repas sous prétexte qu’il est fatigué….
Et puis, et puis…

La routine continue, la vie reprend et le lendemain, « Féroce » sur le « géné » dira bonsoir mon amour à« Airelle» nouvelle venue sur le chat, et lui demandera s'il peut lui parler en privé. Elle répondra: j'arrive mon ange... et «Joliemôme» pleurera devant son écran, des larmes de déception: comment ose- t-il lui faire cela, à elle, à qui il disait hier «je t'aime? »
... suite en dessous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 18:03

Ses larmes continueront de couler silencieusement quand elle voudra parler à « Adonis » en privé et qu'il lui répondra: «je suis occupé.. » elle insistera, il se fâchera et lui dira: « mais enfin qu'espérais-tu? nous ne sommes que du virtuel ciao bonne soirée.. »

Ah que ces rejets sont douloureux, des « Vénus », des « Joliemôme », il yen a des centaines qui passent sur ces chats tous les jours et des « Adonis » des centaines également, qui tous les soirs racontent des mensonges, font du mal sans s’en rendre compte, uniquement sous couvert de l’anonymat, tout leur paraît permis sur ces chats et eux mêmes croient à leurs histoires et fantasmes.

Le mal comme le bien car Florine reconnaît y avoir fait des rencontres très intéressantes, d'artistes de toute nature, peinture, écriture, musique. Alors que font tous ceux-là tous les
soirs ? que cherchent-ils eux et elles qui ont l'air d'être bien dans leur tête? Peut-être ce qu' y a trouvé Florine : des dialogues intéressants, très intéressants, souvent très drôles. parfois très tristes d'hommes et de femmes qui éprouvent le temps d'un soir, l’envie de sortir de leur peau pour mieux revenir à leur quotidien.

Florine a parlé avec des femmes qui avaient eu un cancer et qui le racontaient.
Elle a parlé avec un homme qui venait de perdre un enfant très jeune.
Elle a parlé avec un homme veuf et désespéré de chagrin.
Et surtout elle aussi, pendant un instant, elle était une autre, qui par un mot, une blague avait peut-être aidé quelqu'un à un moment où la solitude devenait intenable.

Elle n'a pas voulu s'éterniser ni trop parler des racistes et xénophobes qu'elle a parfois rencontrés sur le « géné » et avec qui elle s'est battue avec ses seules armes : ses mots, car des opérateurs sont là normalement pour« éjecter» ceux qui tiennent ce genre de propos.


Alors le net ? Polluant disent certains
Indispensable disent d’autres.

Si l’espace d’un instant Florine a permis à quelqu’un d’être moins seul ? Pourquoi renier ce nouveau mode de communication ?

Cela fut la conclusion de Florine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 18:29

Le petit texte de Marie, au fond assez consternant quant à son fond, vient renforcer la vision sombre d'Alina Reyes. Un univers de paumés, frustrés, qui viennent s'offrir du rêve à petit prix et qui retournent ensuite à leur petite vie...

Exaltant !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam.SZ
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 18:45

Si on n'est pas solide, si on craint l'humiliation, si on veut retomber coûte que coûte sur ses pieds par peur de la réaction des lecteurs-témoins, si on veut avoir raison bon gré mal gré, il est préférable de limiter son champ de communication à ses amis et à ses proches, à ses souffre-douleurs également.

L'honnêteté intellectuelle ne souffre pas la demi-mesure, n'est pas ébranlée par la contradiction publique.

A partir du moment où il y a humiliation, il y a fragilité, inconsistance et donc incapacité de s'ouvrir réellement aux autres et d'accepter leur différence idéologique notamment ( ou autres d'ailleurs ).
Car on campe dans un "moi" surdimensionné et dans une finitude idéologique inféconde.

Le respect des idées des uns et des autres, la remise en question permanente de soi, l'écoute attentive, l'entente dans le sens premier du terme devront être de rigueur dans le débat de surcroît public.

Après tout, les forums d'idées attirent des internautes amoureux des mots, généralement adultes, souvent intellectuels, penseurs, écrivains, professeurs ( avec tout ce que cela suppose de déformation! ), lecteurs avertis...

Il y a aussi tout le plaisir de ces discussions en dépit ou même grâce à toutes ces précieuses différences, il y a ce ton provocateur si positif qui a joué un rôle crucial dans l'Histoire des Idées, gâcher tout cela pour de petites raisons, somme toute, personnelles, quel dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 18:58

Les petites raisons ?

Sans doute les raisons des "autres" !

Et si on tentait de déjouer la malédiction ( très réaliste, la preuve!) d'Alina Reyes en admettant le caractère irréductible de certaines positions ( cela s'appelle une idéologie) sans entrer dans un psychologisme dont l'autre sort perdant par définition ( il est petit, il dissimule quelque inavouable complexe etc )

Trève de FOI croyez-vous qu'un trotskyste et un membre du front national gagneraient à dialoguer ? ( je n'ai pas dit un lecteur d'Harlequin et un lecteur de Claude Simon, mais je l'ai pensé très fort !)

J'en reviens à cette question très perverse à mon sens de l'anonymat ( qui semble tant plaire à Marie)

Pourtant tout le monde s'accorde à trouver les lettres anonymes peu sympathiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam.SZ
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 20:28

Beaucoup d'imprécision, j'ai du mal à comprendre, "les autres", "l'autre", "la preuve"...
L'autre pour moi n'est pas "petit" de prime abord. Il peut, par contre, devenir inintéressant s'il en donne la preuve. Mais jamais petit. L'adjectif est trop réducteur de la personne elle-même.

Vous avez pensé très fort Harlequin et Claude Simon. Vous devez les connaître mieux que moi car j'avoue mon ignorance.

Le dialogue est toujours un pas vers l'autre. Deux êtres aux antipodes l'un de l'autre gagneraient à faire ce pas, ne serait-ce que pour dépasser des positions obtuses.
Cela risque fort de ne pas aboutir, il y a cependant le mérite d'avoir dialogué.

"Si tout le monde s'accorde à trouver les lettres anonymes peu sympathiques", je me place immédiatement en porte-à-faux tant le "tout le monde" me gêne aux entournures car trop définitif!
Je préfère me construire plus laborieusement mon idée propre en veillant à la qualité des critères.

Je prends le mot idéologie dans son acception première et dans son sens positif, un ensemble d'idées propres à une personne qui n'a pas obligatoirement un caractère irréductible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 20:30

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Les petites raisons ?

Trève de FOI croyez-vous qu'un trotskyste et un membre du front national gagneraient à dialoguer ? ( je n'ai pas dit un lecteur d'Harlequin et un lecteur de Claude Simon, mais je l'ai pensé très fort !)

J'en reviens à cette question très perverse à mon sens de l'anonymat ( qui semble tant plaire à Marie)

Pourtant tout le monde s'accorde à trouver les lettres anonymes peu sympathiques !

Smile c'est bien justement là ou tout est permis sous couvert d'anonymat!!!

Si tu savais Jean-Pierre , moi qui ai fréquenté les chats pour faire des nouvelles ce que représente cette micro- société !! mais c'est le monde vu par des centaines d'internautes qui rêvent, sortent de leur ordinaire et vivent Jean-Pierre vivent !!!!! osent dire des choses que JAMAIS ils n'auraient dit dans leur vie "réelle' alors pourquoi n'osent-ils pas le dire "en vrai"? peut-être ne sommes - nous pas à l'écoute pris par nos propres problèmes? peut-être sommes-nous trop "prudes" peut-être n'en avons-nous pas envie? moi j'ai des femmes qui m'ont parlé de telle façon que j'avais l'impression que jamais elles n'avaient pu dire ce qu'elles m'ont dit à personne!! grave je trouve cette non -communication à l'heure où tout s'étale se dit se fait! bref j'épilogue mais j'ai été consternée par toute cette misère morale et je voulais le dire

Sam je suis tout à fait d'accord avec ton analyse ! même si cela fait mal il faut parler s'extérioriser et mettre à bas ce petit moi qui nous réveille tous les matins bisous à toi
embras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 20:31

marie chevalier a écrit:
Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Les petites raisons ?

Trève de FOI croyez-vous qu'un trotskyste et un membre du front national gagneraient à dialoguer ? ( je n'ai pas dit un lecteur d'Harlequin et un lecteur de Claude Simon, mais je l'ai pensé très fort !)

J'en reviens à cette question très perverse à mon sens de l'anonymat ( qui semble tant plaire à Marie)

Pourtant tout le monde s'accorde à trouver les lettres anonymes peu sympathiques !

Smile c'est bien justement là ou tout est permis sous couvert d'anonymat!!!

Si tu savais Jean-Pierre , moi qui ai fréquenté les chats pour faire des nouvelles ce que représente cette micro- société !! mais c'est le monde vu par des centaines d'internautes qui rêvent, sortent de leur ordinaire et vivent Jean-Pierre vivent !!!!! osent dire des choses que JAMAIS ils n'auraient dit dans leur vie "réelle' alors pourquoi n'osent-ils pas le dire "en vrai"? peut-être ne sommes - nous pas à l'écoute pris par nos propres problèmes? peut-être sommes-nous trop "prudes" peut-être n'en avons-nous pas envie? moi j'ai des femmes qui m'ont parlé de telle façon que j'avais l'impression que jamais elles n'avaient pu dire ce qu'elles m'ont dit à personne!! grave je trouve cette non -communication à l'heure où tout s'étale se dit se fait! bref j'épilogue mais j'ai été consternée par toute cette misère morale et je voulais le dire

Sam je suis tout à fait d'accord avec ton analyse ! même si cela fait mal il faut parler s'extérioriser et mettre à bas ce petit moi qui nous réveille tous les matins bisous à toi
embras
ps: je suis troskyste de coeur hurle désolée :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 20:42

je crois avoir doublé mes posts pas grave hurle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam.SZ
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 81
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   2/8/2007, 20:51

Tu as raison Marie. Nous nous sommes comprises tout de suite je crois. Parler est un pas vers soi mais aussi un pas vers les autres. C'est, à mon avis, la touche première du "mieux-être". aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   3/3/2008, 06:37

J'ai écrit, il y a... un certain temps, sur ce forum. En parcourant cet échange, j'ai compris pourquoi je n'y venais plus.

Bonne journée à tous.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   3/3/2008, 16:38

Voilà un message encourageant ! :lol:

Moi pas avoir compris en fait !!!

Maintenant fallait-il revenir, Callinira, pour nous dire que tu avais compris pourquoi tu ne revenais et que... et que... et ce sans que nous comprenions le sens de ton message, c'est une autre question ! :lol:

La vie peut aussi se vivre simplement... ou alors n'ai-je rien compris ?!

Ce serait sympa que tu expliques davantage le sens de ton message qui me semble assez sibillyn !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   4/3/2008, 14:18

Sibyllin ?

Je reçois deux messages comme, je suppose, tous ceux qui viennent peu ou pas du tout sur le forum.

Je viens faire un tour. Je tombe sur ceci : "1. Je me demande pourquoi chaque fois que j'émets une opinion sur ce forum, il se trouve quelqu'un, tantôt Jean-Pierre Poccioni, tantôt Jipi, pour taxer mon sujet ou mes arguments de convenus, légers ou autres qualificatifs du même style que je pourrais trouver vexants si je laissais libre court à ma susceptibilité naturelle.
Pour ma part je préfère essayer de répondre aux arguments, fort mal sans doute, mais je ne fais pas de complexe, rassurez-vous....etc."


Je retrouve ici, sous une plume que je ne connais pas, des remarques que j'aurais pu formuler moi-même. L'auteur de cette intervention s'explique et il a raison. Moi je suis partie.

C'est tout. Il n'y a pas de quoi se rouler par terre.

Bonne journée.

C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   4/3/2008, 17:29

Très explicite en effet !

Il est clair que ton premier apport, après une aussi longue absence dont je connaissais déjà les raisons, est très constructif !!!

Comprends toujours pas l'intérêt de cette intervention !!!

Tu es partie ! Mais je le sais !!!

Redire pourquoi tu étais partie !!! Je le savais aussi !!!

But du jeu ? :lol:

J'aurais espéré un message qui construise...

Une petite découverte littéraire Callinira ?
Une petite passion culturelle ?
Un nouveau livre en vue (nouveau, puisque j'ai eu le plaisir de commenter un de tes anciens ouvrages) ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos paroles sur Internet ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos paroles sur Internet ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SONDAGE] Partage de connexion Internet HD2 + User Agent / Orange
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI
» Délais entre activation téléphone/internet et swisscom TV
» [TUTO] accelerez votre surf sur internet !!!
» [AIDE] paramètrage internet - mail - virgin mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: