Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Gosayn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2376
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   2/12/2007, 23:09

Houla... un petit coup de blues?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   18/4/2008, 04:00

Une Brenek dans votre tête?



Je tourne en rond. Une ronde, ronde, qui vous rend malade, vous malmène comme vous malmènent ces eaux troubles* — bière brune – absinthe – huile de pavot. Je me sens un axe autour duquel la pièce tourne. Ma petite roue. Je prends plusieurs longues inspirations. L’oxygène m’enivre un peu plus. Aussi violent qu’un snnnnnnf de poppers ou de trichlo. Les autres parlent encore et encore. Ils ne prennent pas garde à moi. Mon cœur est froid, glacé. J’ai un brusque accès de panique. Je meurs. Et personne ne s’en rend compte. Ils rient.
Du calme.
Du calme, Gosayn, me dis-je.
Je peux mourir sans eux.
Ils seront d’ailleurs bien ennuyés, demain, en me trouvant si froid.
Et puis…
Ce n’est pas la première fois que je décède brutalement.
Je suis un émotif.
Je meurs plus souvent que la moyenne.
Du calme.
Je serre alors les dents, tâche de me concentrer sur les bêtises qu’ils débitent
« Et là, t’s’ais, il a tout vomi par les narines, t’s’sais ! »
Du calme.
- En effet, les amis. Très amusant ! Salé, mais amusant.
La foule, le bruit, la chaleur, les autres, plus généralement, m’incommodent.
Mais je conserve mon calme.
Mon cœur.
Je ne le sens pas.
Le sent-on en temps normal ?
- Drolatique ! Positivement drolatique ! Par les narines ! Ah ah ah ! Quelle bonne boutade!
J'ai l'impression de mourir, mais je ris.
J’en connais Une qui doit s’en vexer.
Ma ruine morale s’est toujours exprimée par le malaise physique. Ma vie en sera probablement raccourcie mais j’en tire quelques avantages : je prends la pleine mesure du potentiel de nuisance de mes semblables.
Quand brûlent mes tripes, quand les mots, les bruits, sons, me paralysent, me tétanisent, au sens médical du terme, attentent à ma santé, je ne perds pas mon temps à soupçonner quelque facteur toxicologique, à envisager une déficience métabolique.
Je vous vois.
Mes gros microbes.
Je sais qu’il me faut agir. Et pourtant, la plongée en eaux troubles*, la panique, les pressions… Elles me paralysent.
Pour votre bien.
Contre mon gré.
Mais quelques forces me reviennent.
Car, voyez-vous, tout cela me révolte.
Un jour, je me relèverai.
Fuyez-le.



*Testé et approuvé par Gosayn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hervé Tadié
Membre
Membre


Nombre de messages : 50
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   24/4/2008, 16:45

drôle et agréable.
Bravo!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Tadi%C3%A9
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   24/4/2008, 19:17

Merci.
Ce dernier texte, vous l'aurez compris, avait la paranoia pour thème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: ça m'a plu!   24/4/2008, 23:44

... Pour le moment je n'ai lu que le début (le premier texte).
Amusant!
J'y reviendrai...
... Mais il y pire... Ou plus drôle, et c'est selon... Par exemple le désastre d'un gâteau à la crème à demi effondré sur une assiette à dessert, dont les coulures horrifient le petit fils beau, jeune et délicat de la vieille grand mère somnolant assise dans la salle à manger désertée de la maison de retraite médicalisée...
Mais je dis qu'il y a parfois dans la laideur réelle, la laideur "vraiment laide"... une certaine beauté! En l'occurrence cette vieille grand mère avait été jadis une très belle et très élégante jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   25/4/2008, 00:29

Oui, il y a pire, et bien pire, et aussi plus drôle... Je m'en explique dans les posts suivant la première nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurdy
Membre
Membre


Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   25/4/2008, 12:49

Intéressant de lire les écrits du gentil monsieur qui m'a traité de cuistre en ajoutant "vous n'avez pas un BHL à lire, là? Zou, dodo!"

Vous ne manquez pas d'humour, monsieur Gosayn, et vos textes se laissent lire. Le dernier est toutefois un peu nébuleux, je ne suis pas sûr de l'avoir bien compris. A ma décharge, il faut dire que c'est vachement plus compliqué que BHL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   25/4/2008, 18:00

Rassurez-vous, je n'ai pas tout compris moi-même. Les textes de mon double maléfique sont toujours un peu obscurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Aventures de Gosayn   25/4/2008, 21:05

Parfois dans ce qui paraît obscur... Ou même dans ce qui est vraiment et incontestablement obscur, si obscur que l'on n'y comprend rien parce que l'on a "décrété" qu'il n'y avait rien à comprendre... Il existe un "petit trait de lumière"...
Je me méfie personnellement, de ce qui est épuré, clair, concis, merveilleusement simple... Tout comme de ce qui est ouvragé, complexe et fait "travailler le regard"...
Je ne sais quel parti prendre : celui du trait léger ou celui de l'arabesque...
Je disais : "Y-a-t-il des mots primaires comme il y a les couleurs primaires, et s'il y a des mots primaires les autres mots deviennent-ils inutiles?"
L'on fait bien toutes les couleurs avec les couleurs primaires, et donc des compositions... Alors avec les mots "primaires" ne peut-on pas arriver à tout exprimer, et cela dans toutes les nuances possibles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Gosayn.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Gosayn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Collection] Romans d'Aventures / Gust. Aimard (La Bruyère)
» [Collection]Le Risque, aventures extraordinaires
» Collection "Aventures" ( 7 rue de la Paix )
» Les aventures étranges de l'agent IXE-13
» Mon magazine policier et d'aventures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: