Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'AI LU CES MOIS-CI (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   27/5/2007, 08:46

Pour revenir à la littérature:

Je viens de terminer un des rares livres de Primo Levi que je n'avais pas lu:

Le Système périodique ( Poche, Biblio)

Vingt ans, la République de Salo, le fascisme qui gronde et bientôt poussera Levi vers l'horreur des camps mais aussi la beauté de l'évocation d'une amitié, de la montagne, de ces terres du Piemont que les touristes traversent trop vite de nos jours ...

Un beau livre qui nous renvoie à l'humilité.

En tant que lecteur.
En tant qu'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   27/5/2007, 11:44

Excellente idée que ce retour à la littérature, d'autant plus que l'autre sujet devenait long à charger. Je tiens à rappeler à chaque membre que ce sujet n'est consacré qu'à ce partage. Pour tout autre sujet lié à la littérature, un nouveau sujet peut être ouvert. Merci de votre compréhension.

Merci, Jean-Pierre, pour cette nouvelle découverte. Figure-toi que j'ai découvert bien tardivement ce fameux récit de Primo Levi (grâce à toi si mes souvenirs sont bons),  SI C'EST UN HOMME...
Quel livre... je l'ai fait d'ailleurs fait lire à mes étudiants de terminale il y a deux ans : ils étaient impressionnés.
Ils sont tout aussi impressionnés par LA MORT EST MON MÉTIER, grand ouvrage de Robert Merle, qu'ils lisent cette année.
Par contre je ne connaissais pas celui dont tu parles.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   27/5/2007, 12:27

Primo Levi s'est fait connaître bien sûr avec Si c'est un homme parce qu'il touchait au sujet terrible des camps.

Mais il y a d'autres textes tout aussi précieux, de façon différentes.

La trève étonnante évocation de l'interminable et picaresque retour des prisonniers libérés des camps.

Maintenant ou jamais ( titre emprunté à Antigone) son seul véritable roman c'est à dire fiction. L'épopée d'un groupe d'activistes juifs à la fin et après la guerre.

La clé à molette où Levi donne ses lettres de noblesse au "savoir manuel".

Et enfin ( en dehors des nouvelles) le texte que j'évoquais plus haut.


Ps : Pour toi ou tes élèves sur le thème des camps, ne pas oublier l'extraordinaire Pélerin parmi les ombres de Boris Pahor, si il t'a échappé...

Pahor visite le camp où il fut enfermé et avec lui d'autres visiteurs, des jeunes gens qui parfois s'embrassent sans vergogne sur les marches qu'il gravissait accablé de fardeaux.
Vindicte ? Indignation?
Ce serait bien mal connaître la tendresse et l'ouverture de Pahor.
Une merveille d'humanisme.


Ps : Bravo de faire connaître le chef d'oeuvre de Merle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   31/5/2007, 07:30

Je lis ( relis!) Le Hussard bleu de Roger Nimier et me dis que ce genre de texte est à conseiller à toute personne taquinant le clavier avec des ambitions créatives.

Voila une écriture ! Voila une personnalité !

Même si Nimier passerait pour insupportablement hautain en notre époque de nivellement ( Tout le monde au plus bas et haut les coeurs ! )

D'ailleurs, hautain, il l'était !

Et alors ?

Je lis ce chef d'oeuvre qu'est Le Hussard Bleu et m'accomode, que dis-je, m'amuse de l'ironie de l'auteur qui flotte au long des pages, comme en filigranne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Neige, d'Orhan Pamuk   1/6/2007, 09:02

Un jeune poète Turc arrive à Kars, une petite ville située en Anatolie. Ce jeune poète a pour nom Kerim Alakusoglu, mais comme il n’aime pas ce nom, il préfère qu’on l’appelle Ka.

Ka arrive donc à Kars par le bus venant d’Erzurum. Il neige depuis des heures et des heures et le paysage est complètement gelé.

Ka a été envoyé par un journal d’Istanbul : des jeunes femmes portant le foulard se sont récemment suicidées et notre poète, à peine arrivé dans la ville, s’entretient avec le chef de la police locale, un islamiste radical, Lazuli, qui vit dans la clandestinité et un acteur Républicain, Sunay… Ces gens essaient de rallier Ka à leur cause…

Mais le poète avance comme dans un rêve, au milieu de tous ces personnages, et son inspiration poétique est stimulée par l’amour qu’il ressent pour Ipek, une ancienne camarade de faculté venant de divorcer... Et par ce voile de neige qui ne cesse de couvrir la ville…

Ce qui m’étonne et retient mon attention dans ce livre, c’est ce rapport entre la religion (ici l’Islam), la laïcité, l’état… Un rapport d’une grande complexité, avec des situations très sensibles.

Orhan Pamuk est né à Istanbul en 1952, et a reçu le Prix Nobel de Littérature en 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   1/6/2007, 09:37

Si je suis d'accord avec Yugcib quant à l'intérêt sociologique de Neige je suis beaucoup moins séduit par l'aspect littéraire ( et en cela je suis en marge du concert général de louanges...)

Je trouve ce texte souvent indigeste, sa structure est pour le moins confuse et l'écriture ne me semble pas véritablement ébouissante.

Un bon roman, peut-être. Le chef d'oeuvre qu'on évoque souvent, j'en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Neige...   1/6/2007, 12:06

... Sur le plan littéraire, je te rejoins, Jean Pierre! Des phrases souvent assez longues et parfois un peu indigestes dans la mesure où elles n'ont pas de réelle fluidité... Par exemple dans le chapitre 17 "La patrie ou le voile" (dans l'évocation de la pièce)
... Mais je n'ai pas encore lu d'autres livres d'Orhan Pamuk...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   1/6/2007, 17:46

je viens de terminer "la vie ardente" dont nous avions parlé il ya quelques semaines? j'ai mis longtemps à le lire mais parce que je faisais autre chose en même temps. Je retrouvais ce roman un peu tous les soirs et franchement quand j'en suis arrivée à la fin, j'ai eu l'impression que j'allais avoir u n manque.
Je m'étais habituée à retrouver les "héros", ces ados plein de questions, gais et tristes à la fois, adultes et encore enfants . j'ai trouvé une fraicheur dans ce roman rarement ressentie dans d'autres. Tout est en mi -teinte. L'Ile, sa description, les sentiments forts que chacun ressent dans cette escapade à trois !!
Bref j'ai aimé et en recommande la lecture ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   1/6/2007, 18:32

Yugcib, quand tu parles d'un ouvrage que tu as lu, ce serait bien que tu donnes au départ le nom de l'auteur et LE TITRE DU LIVRE...
Pas toujours évident de te suivre !!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Voir plus haut...   1/6/2007, 20:35

...J'avais donné au départ (avant la réponse de Jean Pierre) le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur : NEIGE, d'Orhan Pamuk.
Mais je ne l'ai pas répété, c'est vrai, dans la réponse que j'ai faite au commentaire de Jean Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Le problème avec Jeanne   18/6/2007, 15:12

Catherine Cusset
elle est née en 1963 à paris mais enseigne aujourd'hui la littérature du XVIII ème siècle à l'université de Yale.

Le problème avec Jeanne éditions france loisirs ( piment)

4 ème de couverture

Jane, professeur de français dans une université américaine aux environs de New-York, reçoit un manuscrit par la poste. Sur la première page, un titre: "le problème avec Jeanne" -roman- !Pas de nom d'auteur: fébrile, elle parcourt les premiers feuillets. C'est bien d'elle dont on parle! l'ouvrage compte trois cent soixante pages et s'achève sur ces mots: " En bas, elle trouva le paquet avec le manuscrit" Le coeur battant, elle entame alors sa lecture. tous les détails de sa vie, même les plus intimes, sont retranscrits.....

Son écriture, simple et très agréable à lire. En fait , ce roman est un de ceux que j'ai préféré de Catherine Cusset. Elle nous transporte entre sa vie réelle et celle détaillée dans le manuscrit : très bien pensé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   21/6/2007, 07:45

Je viens de terminer Le sacrifice d’Hilma le plus connu des trois romans de la trilogie Signe de Kerstin Thorvall. size=12] [/size]

Des réserves quant au style parfois un peu passe partout et quant à la structure entachée de répétitions et coquetteries modernistes à mon sens inutiles mais une thématique forte. Une jeune institutrice suédoise livrée à la domination morale et sexuelle d’un mari et surtout d’un milieu. Très naturaliste ( Marie devrait aimer) c’est une pièce à charge ( terrible ) à verser au dossier du machisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   21/6/2007, 10:51

Pourriez-vous, Jean-Pierre, donner un exemple de ce que vous entendez par "répétitions et coquetteries modernistes" ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   21/6/2007, 12:41

Les répétitions ne sont évidempent pas de l'ordre de celles que commettent les écoliers dans leurs rédactions! Ce sont plutôt des redondances, une certaine façon de se croire obligé de marteler certaines affirmations comme si le lecteur n'était pas capable de saisir au premier ( ou second) signe.

" Elle faisait ceci parce que...etc "
" Elle avait telle réaction parce qu'elle avait été... etc"

Quant au modernisme inutile ( du moins, ce que je nomme comme tel ...) c'est par exemple de sous-titrer certains chapitres "rec." et d'autres "play"(Quelle audace!!!) ou encore d'imposer au lecteur un éclatement du schéma narratif temporel ( retour en arrière, incises, glissements) dont la nécessité est loin d'être évidente, sauf incompréhension de ma part.

Cela dit n'enlevons pas au texte son mérite incontestable. C'est un véritable roman et l'auteur un écrivain, un vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   21/6/2007, 14:41

Merci pour ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   23/6/2007, 17:45

J'ai lu LES PENDUS de KARINE MAZLOUMIAN

Remarquable roman à tous les niveaux et je vous le recommande vivement.

San Krisch, un camp d'exécution au milieu d'un désert. Un demi-fou y fait pendre des tueurs d'enfants découverts dans le monde entier. Un roman d'action et d'atmosphère assez cauchemardesque. Un roman interpellant qui nous met en face du problème de l'innocence et de la culpabilité. À la fois « dérangeant et passionnant » (Paulette Nandrin). Une qualité d'écriture évidente.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Réponse :   24/6/2007, 07:41

.... Des tueurs d'enfants pendus dans un désert? Cela me conviendrait, si j'ose dire!
Ce thème là (celui de "l'assassinat des assassins de l'innocence", m'a toujours attiré... Sans doute parce que, au fond de moi, je souhaite la disparition de ces assassins là)...Puisque je n'aime pas les "Grands Prédateurs" (dans la race humaine)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu   24/6/2007, 11:05

Merci Jipi de faire surgir ici un auteur dont j'ignore tout et qui semble à tes yeux présenter une écriture intéressante.

Quant à la réaction de Yugcib...je lui en laisse l'entière responsabilité. Je suis plutôt du côté de ceux qui pense comme Foucault, que soigner la démence est mieux que la punir surtout quand la punition est aussi radicale que la pendaison !

Certes, l'agressivité envers cette sorte de criminels est la réaction la plus spontanée, la plus universelle sans doute mais heuseusement l'humanité ne progesse pas à l'aune des réactions épidermiques populaires, sinon la peine de mort serait encore en vigueur partout et l'on pratiquerait roue et pilori sur nos places publiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   24/6/2007, 11:44

La peine de mort ne résoudra rien... Il faut éviter les réactions épidermiques effectivement. Quand j'avais 15 ans j'étais pour... Badinter et d'autres m'ont fait réfléchir à l'inefficacité de cette peine de mort... et maintenant je suis un ardent opposant à cette peine de mort.

Mais ne nous écartons pas du sujet qui est le partage de nos lectures... coucou

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   24/6/2007, 12:23

Tu as raison, Jipi, mais pouvons-nous partager nos lectures sans tenir compte du sens dont elles sont porteuses ? (quand elle le sont... mais nous sommes entre gens de bonne compagnie qui ne lisent pas cette littérature vide de sens qui encombre souvent les étals des libraires.

Ps : Quant à moi, je serais contre la peine de mort même si elle était efficace !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5897
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   24/6/2007, 17:41

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Quant à moi, je serais contre la peine de mort même si elle était efficace !

Reflexion interpellante ! Tu peux expliquer en quelques lignes ton point de vue ? Cela m'intéresserait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: J'ai lu ces mois-ci...   24/6/2007, 19:06

En quelques lignes pourquoi pas ?

C'est simple, au fond. Etre contre la peine de mort c'est refuser la barbarie élevée au rang d'institution. Je n'accepte pas de descendre aussi bas que celui que je veux punir.
L'ignoble de la peine de mort c'est la mort froidement acceptée, appliquée avec une obsession méthodique qui n'est pas sans analogie avec les comportements nazis.

Que cette barbarie soit ou pas efficace n'importe pas pour un individu qui pense que la fin ne justifie jamais les moyens indignes.

Si elle était dissuasive (on sait depuis longtemps qu'elle ne l'est pas!) tout humaniste se devrait pourtant de l'écarter des solutions acceptables.

Après tout la castration est LA SOLUTION contre toute récidive des criminels sexuels, indiscutablement efficace, elle.

Vous accepteriez ? ?

PS : On connait trop bien les idéologies que cela ne troublerait pas le moins du monde.

En fait et pour conclure, il n'y a aucun rapport entre morale, idéal et pragmatisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   24/6/2007, 19:58

Chic! Un débat sur la peine de mort!
Le meilleur moyen de se fâcher!

Je suis personnellement contre, tout en sachant pertinement que mon avis pourrait changer dans la mesure où l'un de mes proches serait victime. Et nous sommes beaucoup je pense dans ce cas.

Mais l'application de la mort, comme le dit Jean-Pierre, froidement, avec méthode, dans le cadre d'une loi, avec tout le cérémonial que l'on connait: dernier repas, confesse, etc, est aussi effrayante que celle appliquée par l'assassin.

Cela dit, je reviens sur "l'efficacité" de la peine de mort. Une telle peine est moins là pour punir ou dissuader que pour constituer un pis-aller, un palliatif à la douleur des famille. On ne punit pas mais on rend justice, on soulage, on venge. Cela ne sert bien sûr à rien, mais constitue une espèce de réparation pour certains, tout comme l'on verse de l'argent aux proches de victimes de catastrophes.
L'aspect dissuasif, dont on sait l'inéficacité, vient en second lieu.
Ce n'est pas pour autant que je me pose en partisan de la guillotine, c'est une simple remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Une précision... de ma part :   24/6/2007, 23:04

La peine de mort (dans le sens du monde et selon son existence dans certains pays) "philosophiquement" je suis contre... Je pense qu'elle devrait être abolie sur toute la planète... Effectivement, c'est un "assassinat légal (ou légalisé)...
Cependant, puisque j'évoque l'idée de "légalité"... (quoique ce concept de "légalité" me paraisse assez hypocrite et surtout "pour se donner bonne conscience et par conséquent se "dédouanner")... Je pense que l'on devrait donner à un condamné (à une lourde peine, emprisonnemment à vie par exemple, ou enfermement durant vingt ou trente ans) la possibilité de mettre lui même fin à ses jours...
... Encore faut-il pouvoir faire la différence entre quelqu'un qui est malade et quelqu'un qui est un prédateur : un malade souffre (et il faut si possible le secourir et le soigner). Mais un prédateur n'est pas un malade : il tue par plaisir ou pour son profit (il est donc dangereux, et faut le neutraliser et parfois, le détruire... Si l'on ne peut faire autrement...
Dans les pédophiles assassins, par exemple, il y a des malades, et il y a aussi des prédateurs... Et dans l'équilibre de la Nature, ces prédateurs là (les assassins d'enfant par jouissance et sadisme mais par par "maladie") ont-ils leur place?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   25/6/2007, 01:22

Voilà les fameux assassins d'enfants.
Les assassins d'adultes ne la méritent pas, mais les assassins d'enfants, eux, pouah, bèèrk!! Au poteau!
A mes yeux, la vie d'un adulte a autant de valeur que celle d'un enfant.

Votre théorie sur le suicide est un peu farfelue. Observez le nombre de suicides qu'il y a en prison et vous verrez que cette population n'a pas besoin d'une loi pour avoir la possibilité de mettre fin à ses jours.
Des mesures incitatives, alors? En expliquant aux assassins sociopathes, qu'ils devraient, pour leur bien et celui de la communauté, avaler quelques cachetons... Allons... Soyons sérieux...

Concernant le tueur "malade", il faut élargir à la notion de "responsabilité".

Pour ce qui est de la place des prédateurs dans l'équilibre naturel, vous le savez comme moi: ils y ont leur place et constituent même le haut de la pyramide. Dans une société humaine, leur place est évidement en prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'AI LU CES MOIS-CI (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'AI LU CES MOIS-CI (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Disney et bébé de 4 mois
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» [Kornmehl, Ariella] Le mois des papillons
» Votre budget beauté par mois ?
» Vos plus belles photos du mois de novembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La littérature et le langage-
Sauter vers: