Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vive l'Opéra !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   13/6/2012, 13:51

Oh, je me rends compte que cette année je n'y suis pas allée ! J'aurai plus d'opportunités l'an prochain en Italie, j'espère, cela serait regrettable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5896
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   13/6/2012, 14:02

J'ai assisté à deux opéras il y a tellement d'années.
Je ne suis donc pas connaisseur.

Je n'aime pas trop, sans doute parce que je n'aime pas que l'on dise que l'on souffre en chantant !!!

Blague à part, je ne suis pas amateur.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net En ligne
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opera    13/6/2012, 16:12

Les occasions sont effectivement plus fréquentes en Italie bien qu'il y ait de grandes différences suivant les villes.

En tête les salles mythiques: Milan, Naples et Venise.

Ensuite quelques beaux établissements : Florence, Turin, Palerme, Rome, plus une foule de salle moins prestigieuses mais qui donnent parfois de très beaux spectacles.

Un détail pratique: c'est hélas au moins aussi cher qu'à Paris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   13/6/2012, 19:52

Jipi a écrit:
J'ai assisté à deux opéras il y a tellement d'années.
Je ne suis donc pas connaisseur.

Je n'aime pas trop, sans doute parce que je n'aime pas que l'on dise que l'on souffre en chantant !!!

Blague à part, je ne suis pas amateur.


Jamais entendu que l'on disait que l'on souffrait en chantant.

Je me souviens en parlant d'Italie, du festival l'été à San Gimignano sur la place du Duomo, un très chouette Othello avec les décors naturels somptueux de cette cité médiévale. Alors sans doute bcp de touristes, mais un spectacle populaire, aux tarifs abordables, loin du public 'naphtaliné' et du protocole des salles prestigieuses. Mais il est clair qu'en Italie, cet art est bcp plus populaire au sens noble du terme.

Le pg de cette année : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 11:10

Guimauve a écrit:

Jamais entendu que l'on disait que l'on souffrait en chantant.


Pour les eunuques, un peu, quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opera    14/6/2012, 11:19

Marilou fait sans doute allusion aux castrats, formidable invention artistique hélas tombée depuis longtemps en désuétude.

Précisons qu'en l'espèce la souffrance était nettement dissociée du chant lui-même. Le jeune chanteur, dûment repéré par un coach de ce temps avait la chance de rapporter quelque argent à ses parents qui vendaient par misère l'aptitude à la reproduction de leur fils ( en général un autre fils était tenu en réserve)

L'opération elle-même sur laquelle les historiens sont discrets avait lieu et seulement ensuite le chanteur pouvait espérer la gloire qui touchait un sur cent des jeunes mutilés.

PS/ Pour consoler les âmes sensibles je rappelle que les castrats restaient sexuellement aptes et que les plus célèbres collectionnaient maîtresses et amants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opera    14/6/2012, 13:10

Juste une remarque sur la notion de public "naphtaliné" des salles prestigieuses. Est-ce une constatation et dans ce cas à partir de quelle expérience, ou bien comme je le pense une image passablement dépassée ?

Le public de l'Opéra de Paris est plus marqué par l'âge que par la raideur vestimentaire et les cravates y sont devenues plus rares que les jeans. Pour tout dire on s'habille dans ces circonstances avec bien plus de recherche et d'élégance en Italie qu'en France. Il est vrai qu'Italiens et Italiennes sont beaucoup plus sociaux que les Français et ce fait n'est pas indifférent quant à leur apparence. Bien entendu je ne parle pas des plus jeunes qui ont depuis longtemps adopté l'uniforme de la jeunesse du monde entier, comme ils ont adopté les mêmes musiques, goûts alimentaires, loisirs, jeux vidéos etc.

Si on veut trouver l'archétype du public compassé il faut plutôt se tourner vers l'est, Allemagne, Autriche, Suisse, la palme revenant peut-être à l'Opéra de Baden-Baden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 13:23

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Juste une remarque sur la notion de public "naphtaliné" des salles prestigieuses. Est-ce une constatation et dans ce cas à partir de quelle expérience, ou bien comme je le pense une image passablement dépassée ?

Le public de l'Opéra de Paris est plus marqué par l'âge que par la raideur vestimentaire et les cravates y sont devenues plus rares que les jeans. Pour tout dire on s'habille dans ces circonstances avec bien plus de recherche et d'élégance en Italie qu'en France. Il est vrai qu'Italiens et Italiennes sont beaucoup plus sociaux que les Français et ce fait n'est pas indifférent quant à leur apparence. Bien entendu je ne parle pas des plus jeunes qui ont depuis longtemps adopté l'uniforme de la jeunesse du monde entier, comme ils ont adopté les mêmes musiques, goûts alimentaires, loisirs, jeux vidéos etc.

Si on veut trouver l'archétype du public compassé il faut plutôt se tourner vers l'est, Allemagne, Autriche, Suisse, la palme revenant peut-être à l'Opéra de Baden-Baden.

Image dépassée, je ne le pense pas. Exagérée sans doute. C'est mon expérience qui vaut ce qu'elle vaut.
Pour Le Nez par exemple quand ma classe de 24 a débarqué, polie et impressionnée (car oui, ce ne sont pas séances scolaires bidons où tout le public est composé de scolaires), il fallait voir la tête des adultes en moyenne la soixantaine. D'ailleurs les sauvageons n'ont pas été ceux que l'on croit ce jour là, entre bavardages et téléphone allumé pour lire le livret... Bref, cela n'a pas valeur de généralités, mais chaque fois que je vais à l'opéra et c'est très régulier, oui, le public est âgé. (ce n'est pas une tare bien sûr ;-)) et souvent précieux et hautain (souvent, pas toujours, c'est juste un ressenti sur 10 années à me rendre à l'opéra avec des classes, c'est légèrement différent quand j'y vais seul...)
Idem pour l'ONL qui pour attirer le jeune public couple une place à l'auditorium à un match football de l'OL.
Pourquoi les expériences d'opéras en plein air (je viens d'entendre Chouraqui ce matin faire la promo d'un Aida : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) ? ou dans les salles de cinéma si ce n'est pour attirer un public plus "jeune", plus "moderne" ;-) ?

Sur la jeunesse je ne vous suis pas du tout, ou alors on peut dire cela de tous les groupes humains concernant les uniformes...

Peu d'expérience d'Opéras dans les pays que vous citez, mais pas du tout cette impression à Budapest, Prague et au Bolchoï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opéra   14/6/2012, 13:51

Encore un malentendu !

Par "naphtaliné" j'avais compris compassé, rigide, alors que vous vouliez simplement dire vieux ! Ce qui cette fois est sans conteste: le public de l'Opéra est vieux et c'est bien triste et inquiétant pour l'avenir.

Concernant les jeunes et l'uniformité internationale de leur tenue je ne vois pas bien comment vous pouvez contester une telle évidence. J'étais encore il y a peu en Italie et observais que si les moins de vingt ans sont vêtus comme leurs homologues français on trouve chez les plus âgés, femmes et hommes, des modes qui ne passent pas les Alpes.

Je suis d'autant plus sensible au phénomène que je suis moi-même intéressé par la mode et qu'il en est de même pour mon épouse. De plus j'ai écrit il y a peu un roman qui se passe pour partie dans cet univers et pour lequel j'ai précisé mes connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 14:06

Je ne la conteste pas... Quoique... De quelle jeunesse parlons-nous ? je peux vous assurer que celle des villes n'a rien à voir avec celle de la rurbanité, encore moins des "campagnes".
Quelle mode ne passe pas les Alpes ? Après l'Italie est un cas assez particulier pour la mode vestimentaire, c'est assez culturel, non ?
Car en France, on pourrait dire la même chose concernant une certaine uniformité pour les adultes.
Et puis n'est-ce pas le propre de la jeunesse cet instinct grégaire, pour faire corps contre le reste du monde ?
Cela a toujours existé à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opéra   14/6/2012, 15:24

Je ne suis pas certain que "la campagne" existe sur ce plan...l'immense majorité des jeunes s'habillent au supermarché ou dans les boutiques franchisées que l'on trouve partout.

En fait il arrive que des individus s'opposent alors qu'ils regardent les mêmes phénomènes parce que l'un observe les singularités et l'autres les dénominateurs communs.

Ce sont deux regards que je ne hiérarchise en rien mais qui fabriquent souvent des malentendus.


Ps : Je pourrais vous citer des quantités de modes qui ne passent pas les Alpes mais est-ce bien utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 15:32

Là encore c'est juste mon expérience qui parle, je vous assure qu'il y a de grosses différences quand on s'éloigne des grandes villes.
Quelle mode en Italie que nous n'avons pas ici ? je suis curieux, j'y vais cet été ;- )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 15:32

Je voudrais juste ajouter que dans toute société, à toutes époques, la mode et l'uniformisation existent. Société occidentale comme orientale. La société d'aujourd'hui comme celle de l'époque romaine (les femmes étaient d'ailleurs très coquettes !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 16:09

Guimauve a écrit:
je vous assure qu'il y a de grosses différences quand on s'éloigne des grandes villes.

Mais à qui croyez-vous parler ? Quel monde, ville ou campagne me serait étranger alors que vous pourriez, vous, en parler ?


Marilou,

On ne peut aborder les phénomènes de mode à la fois au plan historique et au plan sociologique. L'histoire détecte les constantes par un effet de recul. La sociologie insiste sur les distributions sociales et territoriales des pratiques.

L'uniformisation des modes vestimentaires chez une large part des jeunes gens est remarquable parce qu'elle s'insère dans une civilisation de l'individu et qu'elle s'accompagne d'une volonté formulée d'exprimer un moi. Hors de ce champ elle ne serait qu'une continuation d'un marqueur de génération comme un autre.

Les adultes, chez qui une certaine uniformisation existe aussi, bien sûr, se distinguent plus nettement et de ce fait laissent plus de place aux différences.

Pour donner un exemple les italiennes n'ont que très peu versé dans l'usage massif du caleçon que l'on rencontre à chaque détour de place ou supermarché chez nous, y compris chez des femmes dont les rondeurs en sont terriblement révélées.

Autre exemple, il est "assez rare" de rencontrer à Paris Lyon ou Strasbourg un homme buvant son café en terrasse vêtu d'un short et chaussé de sandales de cuir sur des chaussettes souvent blanches et toujours impeccables...

Autre exemple, les italiennes se maquillent trois plus que les françaises (et de plus en plus en allant vers le sud) .

Etc. Etc. Cela dit,n'exagérons pas non plus. Il y a moins de différences qu'entre un européen et un africain en grand boubou !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 16:50


Citation :
Mais à qui croyez-vous parler ? Quel monde, ville ou campagne me serait étranger alors que vous pourriez, vous, en parler ?

Mais pas du tout, pourquoi s'emporter de la sorte, je ne fais part que de mon ressenti et de mon expérience de travail en dans une grande ville et hors de celle-ci.
Je ne fais pas un cours ;-)


Citation :
Les adultes, chez qui une certaine uniformisation existe aussi, bien sûr, se distinguent plus nettement et de ce fait laissent plus de place aux différences.

Tout à fait d'accord, c'est peut être justement ce qui fait qu'on est adulte.

Citation :
Pour donner un exemple les italiennes n'ont que très peu versé dans l'usage massif du caleçon que l'on rencontre à chaque détour de place ou supermarché chez nous, y compris chez des femmes dont les rondeurs en sont terriblement révélées.

Autre exemple, il est "assez rare" de rencontrer à Paris Lyon ou Strasbourg un homme buvant son café en terrasse vêtu d'un short et chaussé de sandales de cuir sur des chaussettes souvent blanches et toujours impeccables...

Autre exemple, les italiennes se maquillent trois plus que les françaises (et de plus en plus en allant vers le sud) .

D'accord, enfin les sandales de cuir en short, j'en vois pas mal dans mon quartier ;-)
Pour quelles raisons alors ces "modes" ne prennent pas en France selon vous ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 16:57

M. Poccioni,

Vous pouvez montrer par un exemple précis en quoi l'uniformisation d'une large part des jeunes d'aujourd'hui a plus "la volonté d'exprimer un moi" par rapport à la mode des années 60 ou des années 80 ?

Je ne vois pas en quoi elle est un marqueur différent d'un autre marqueur qu'on a pu observer dans le passé de jeunes gens. Alors, oui la mode n'est plus la même, mais elle fonctionne de la même façon.

Les hippies n'avaient-ils pas envie de se différencier et de marquer leur attache pour un certain gout de la liberté ?

Prenez des clips, des vidéos, les photos de vos proches dans les années 80, on peut aussi parler d'uniformisation de la mode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opéra   14/6/2012, 17:12

Je ne suis pas certain que nous parlions des mêmes sandales...

Mais peu importe.

Les raisons de ces différences? Je crois tout simplement la culture, c'est-à-dire une plus grande résistance que ce que l'on imagine à la mondialisation même si l'uniformisation se montre puissante.

J'ai dit un peu plus haut que les italiens se montrent plus sociaux, sortent plus facilement sans autre but que d'être dans la rue avec les autres. C'est déjà une raison pour accorder une plus grande importance à l'apparence. ( cause ou effet c'est une autre histoire!)

Cette attitude fabrique une certaine coquetterie, terme suranné que j’emploie à dessein pour en souligner l’ambigüité. En France cette coquetterie est perçue comme féminine ( dans mon roman, La Maison du faune, le héros, un vieil homme coquet et raffiné est tout d’abord pris pour un homosexuel... qu’il n’est pas.)
Donc en Italie les hommes osent des tenues, des couleurs et un raffinement qui seraient mal perçus en France et les femmes accentuent leur féminité* au point de paraître parfois vulgaires (Les Napolitaines !)
Cette hypothèse est certes un peu sommaire, je ne me vois pas écrire une thèse sur cette question, mais c’est une piste.
On peut en contrepoint songer à l’extraordinaire mépris de l’apparence des américains.
PS : Vous aurez compris que je crois que l’habit fait le moine et que ce qui se voit est aussi important que l’invisible.

Une remarque complémentaires: A niveau social égal, les Italiens consacrent beaucoup plus d'argent que nous aux vêtements et à leur voiture et moins à la maison et à la nourriture.



*Plus de robes et jupes et moins de pantalons en Italie, excepté chez les ados.


Dernière édition par Jean-Pierre Poccioni le 14/6/2012, 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 17:18

Marilou a écrit:
M. Poccioni,

Vous pouvez montrer par un exemple précis en quoi l'uniformisation d'une large part des jeunes d'aujourd'hui a plus "la volonté d'exprimer un moi" par rapport à la mode des années 60 ou des années 80 ?

Je ne vois pas en quoi elle est un marqueur différent d'un autre marqueur qu'on a pu observer dans le passé de jeunes gens. Alors, oui la mode n'est plus la même, mais elle fonctionne de la même façon.

Les hippies n'avaient-ils pas envie de se différencier et de marquer leur attache pour un certain gout de la liberté ?

Prenez des clips, des vidéos, les photos de vos proches dans les années 80, on peut aussi parler d'uniformisation de la mode.



Vous avez raison, par rapport aux années soixante, peu ou pas de différence. L'uniformisation que j'évoque n'est pas très récente. Mais par rapport au dix-septième siècle par contre !

La volonté exprimée de signifier son individualité par la tenue est contemporaine. Quand on interroge des jeunes gens leur soucis premier est d'être "eux-mêmes" y compris en matière de choix vestimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 17:24

Décidément, même en sandales je suis nul ;-)

J'ai bien compris que vous ne parlez pas de Birkenstock.

Peut être de sandales romaines ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est sur que pour les italiens, la passeggiata c'est important, mais en Espagne pareil, serait-ce le sud ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilou
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 28
Localisation : Nantes-Lyon
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 17:26

Oui, d'ailleurs il est marrant d'observer que les jeunes dont nous parlons veulent à tout prix se différencier et s'affirmer en tant que tel en... suivant la mode qu'on leur impose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opéra   14/6/2012, 18:08

J'avais pensé à L'Espagne mais c'est un pays que je connais trop peu pour en parler.

Pour les sandales l'illustration n'est pas mal, mais il faut y ajouter les chaussettes blanches...

Marilou, vous soulignez l'éternelle contradiction de la mode. Cependant il est indiscutable que certains ou certaines s'habillent bien et d'autres...moins !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 18:16

On voit cela beaucoup aussi en Germanie non ? Autriche et Allemagne, enfin il me semble, bon les chaussettes blanches mais pas les mêmes sandales.
En tout cas, c'est amusant où nous a conduit l'opéra ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Vive l'Opéra   14/6/2012, 18:52

Amusant peut-être, mais peu conforme à l'étiquette si je ne m'abuse...


Sur ce, je vais aller voir Oslo, 31 Août de Joachim Trier sur l'écran de mon délicieux petit cinéma associatif.

Bonsoir


Ps: Je pratique peu la Germanie. En fait je suis assez monomaniaque d'Italie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   14/6/2012, 18:58

Citation :
Sur ce, je vais aller voir Oslo, 31 Août de Joachim Trier sur l'écran de mon délicieux petit cinéma associatif.

Ah oui, adapté du feu follet, on m'en a dit que du bien... même si ce n'est pas bien gai...
Bon film.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guimauve
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1232
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   22/6/2012, 12:05

Un initiative intéressante, Carmen à l'Opéra de Lyon le 7 juillet est diffusé en direct dans 14 villes de la région Rhône Alpes, gratuitement. (Et sur le site de l'Opéra, Arte Live web et France Musique)

Plus d'info pour trouver votre lieu ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vive l'Opéra !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vive l'Opéra !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Vive Google Map en Mode Street View MDR
» Ayn Rand : la source vive
» Poule(t)s en BATTERIE, vive le coq français
» Invitation de "La Jeune Garde" pour du "Vive
» [Souad] Brûlée vive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: La musique adoucit les coeurs-
Sauter vers: