Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je ne suis qu’une femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michèle R.De Guise



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Je ne suis qu’une femme   14/2/2007, 22:16

Etre une femme de nos jours ,me semble bien difficile
La société actuelle nous dessine les courbes de nos corps
La mode envahit les magasines, qui s’entassent en piles
Pourtant, il arrive qu’il n’y ait pas de place dans ces décors.

De nos jours, certes la femme ne vieillit plus comme autrefois
Sans doute est ce une bonne chose, mais où est notre cœur ?
Plus que jamais, nous combattons les problèmes de poids
En espérant trouver le régime, qui fera notre ultime bonheur.

Nous chassons nos cheveux blancs, trace du temps qui passe
Et pourtant, notre regard face au miroir est très important
Au fond, qui de nous ne demande pas une part de grâce
Pour sortir de ce temps, qui nous vole de nombreux instants.

Notre peau ne laisse plus place à la moindre ride qui paraît
La jeunesse et la vieillesse sont là, à nous épier avec cruauté
Il suffirait d’un instant, pour nous rappeler à nouveau l’ivraie
Qui pousse dans les champs de la vie et tout cela en duo.

Aussi ce jour, je baisse pavillon, je me regarde avec tendresse
Je me dis que je ne suis qu’une femme, mais sans doute unique
Voilà pourquoi, je veux rester celle que je suis, même imparfaite
Qu’importe, je m’aime, je m’éloigne de toutes les critiques.

13/02/07
Michèle R. De Guise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeliaJolie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 38
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   15/2/2007, 05:06

Merci Michele.
Je suis une femme et je me sens proche, tres proche de tes mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deliajolie.net
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   19/2/2007, 14:18

Eh ! oui Michèle R.De Guise, je suis aussi d'accord avec ton analyse poètique de ce que l'on veut faire de la femme actuellement
très beau texte ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'un homme!   4/4/2007, 22:17

Et je dis aussi que dans le monde présent, il est difficile d'être un homme!
Il faut vieillir beau, intelligent, branché, riche si possible...
Il faut être un jeune dynamique, à la mode, sportif, convivial...
Il faut avoir la trentaine... Ou la quarantaine charmeur, bien dans ses baskets
Il faut avoir réussi dans la vie, avoir "quelques solides références", être "un max crédible", avoir "du panache"... A tout âge.

Y'en a marre... De toutes ces modes et de tous ces "branchés" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'une femme   6/4/2007, 06:46

Comment !

Personne pour dire qu'on ne fait pas de la bonne littérature avec de bons sentiments!

Ce poème est non seulement très "ordinaire" pour ne pas être sévère, mais complètement dépassé dans sa forme comme si l'auteur s'éveillait soudain d'un long sommeil et ne lisait jamais un poète actuel.

Pire, comment accepter les fautes de versification, métrique approximative, rimes tirées par les cheveux, et de surcroît fautes de grammaire:

Un exemple:

"La société actuelle nous dessine les courbes de nos corps"

L'expression redondante de la possession c'est un niveau de troisième !

Comment être heureux des compliments si ON en fait à ce genre de travail ?

PS: Il est probable que ce coup de gueule me vaudra une excommunication mais j'invite chacun à réfléchir avant de la prononcer. Ou bien vous souhaitez un forum ron-ron ou bien vous acceptez que s'exprime ( comme partout normalement !) les opinions les plus diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: What a strong commentaire!   6/4/2007, 13:22

Un peu sévère le commentaire de notre cher ami Jean Pierre Poccini!
Certes, quelques observations "d'ordre purement littéraire" sont parfois nécessaires... Mais tout de même!
Ce poème ne "postulant pas" j'imagine, au "Grand et Immortel Florilège de la Poésie Française", je ne pense pas qu'il y ait lieu, ici, dans ce forum, de noter les imperfections (et le contenu) avec autant de sévérité!
A mon sens, nous sommes dans l'univers de Passion des Mots, entre amis qui aiment bien se rencontrer, communiquer et, éventuellement, produire quelques "élucubrations"... Et je privilégie le relationnel, l'émotion, la convivialité... Puisque nous banissons tous d'un commun accord la vulgarité, le "m'a tu vu-isme" et la méchanceté... qui sont "tant de mise" sur tellement d'autres forums!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   6/4/2007, 21:04

Mais Yugcib, JP Poccioni est un provocateur et s'il veut débat il faut qu'il ne note que ce qui ne lui plait pas !!
Cela dit il est très souvent de bon sens et je pense que contrairement à ses atours, l'intérieur n'est pas ce qu'il voudrait que l'on croit de lui !
Il a donné à sa manière son ressenti sur un poème
A l'auteur de faire la part des choses et de savoir évaluer la méchanceté ou simplement le désaccord; et je crois que même si cela ne fait pas toujours plaisir à notre égo, ben .. il faut savoir aussi que "l'on ne peut pas plaire à tout le monde" hurle

ps: ce que j'écris est de la guimauve pour des gens comme JP mais cela ne m'empèche pas de continuer Smile (clin d'oeil à JP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'une femme   6/4/2007, 21:46

Provocateur, dit Marie ? Comme Léo Ferré le disait de lui-même ? Quel compliment !

En fait, de quoi est-il question ? De mon point de vue sur un poème. Et alors ?

Soit mon avis ne vaut pas grand chose et auteur et admirateurs passent outre. Soit mon avis a quelque valeur et l'auteur se dit que peut-être, là, ce jour là il a été mauvais.

Vous qui écrivez, qu'attendez-vous ? Des amis qui régulièrement, comme des mécaniques bien huilées, disent "c'est merveilleux".

La convivialité que Yugcib évoque est une variété très bourgeoise de la plus salonarde équivoque. Et puis qui parle d'amis, qui est ami avec qui ? Un forum est la place publique où passent des hommes et des femmes libres. S'il est réservé aux amis c'est un boudoir !

Quant aux amis, les vrais, s'ils ne savent pas critiquer quand il le faut ce ne sont pas des amis ce sont des courtisans.
Moi, je suis de la race de ceux qui se battent avec leurs mots. On peut me dire que mes écris sont nuls, on peut me dire que mes sentiments sont stériles. J'ai ma foi ( laïque !!) et la conviction que je suis entier et sincère. ET j'ai mes amis, vrais, fidèles comme je leur suis fidèles.

Celui qui prend le risque d'exposer sa création ( risque que je connais) celui qui rêve d'être sacré poète ou romancier ( et sans ironie quel beau titre! ) DOIT accepter la contrepartie, c'est à dire la critique, fut-elle sévère.

Je ne suis pas DU TOUT méchant avec l'auteur de ce poème. Je lui dit que son poème n'est pas bon, qu'il est désuet et mal fichu. Sur ce dernier aspect je serais plus sévère car j'aime le travail bien fait et il faut respecter le lecteur. Qu'il en fasse ce qu'il veut mais c'est dit.


Un dernier point plus particulièrement destiné à Marie. Je ne pense pas DU TOUT que tu écrives des fadaises et j'ai parfois surpris dans tes lignes de véritables élans. Ce qui ne veut pas dire que j'accepte tout en bloc mais c'est une autre affaire...

Bon, cela dit, si vous préférez le consensuel et les ronds de jambes je ne suis pas votre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   7/4/2007, 00:27

En fait je suis totalement d'accord avec Jean-Pierre Poccioni sur le plan des idées. L'idéal est que chacun puisse dire honnêtement ce qu'il pense de tel ou tel texte. Ce sont d'ailleurs ces observations qui peuvent nous aider à nous améliorer sur le plan littéraire. Aucun intérêt pour moi de caresser les gens au nom d'une convivialité. Je reconnais que les avis de Jean-Pierre Poccioni sont souvent éclairants et de nombreux écrivains pourraient y trouver de l'inspiration !!!
J'ai toujours affirmé que l'on pouvait tout dire... mais il y a la forme et là il est vrai que ce message de Jean-Pierre est, à mon sens, trop cassant. Ce qui est cassant n'est pas nécessairement toujours constructif. Jean-Pierre Poccioni connaît d'ailleurs mon avis sur ce plan-là.
En outre dans le cas présent l'auteur ne demandait pas un avis sur son texte mais souhaitait simplement partager ce texte qui sur le plan du fond a des qualités.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'une femme   7/4/2007, 07:58

Attention Jipi, à trop vouloir polisser on aseptise, moi aussi je t'ai déjà exprimé ce point de vue que tu négliges avec une obstinée constance. Et observe que mon message a un peu réveillé un forum qui sommnolait ( j'ai observé ces temps derniers bien des messages restés sans réponse quatre à cinq jours et plus !)

Par ailleurs un auteur qui se donne à lire EN PUBLIC et non pas dans un cercle privé s'expose ipso facto à des remarques et des critiques. S'il est aussi craintif qu'il abandonne toute velléité de communiquer largement et qu'il se contente d'un cercle choisi d'admirateurs gagnés d'avance !

Je rappelle une nouvelle fois que Passion des Mots se veut un forum ( place ouverte où l'on s'exprime) et non un salon privé ou le maître de maison sélectionne et régule.

Parfois, Passion des Mots mélange les genres...Voir le message de Yugcib qui fait allusion à un cercle d'affection sonnant comme une très nette exclusion de ceux qui n'en sont pas. En tout cas j'ai nettement ressenti ainsi sa réponse...

Un dernier point quant à la forme et au ton. Allez vous promener sur le blog d'Assouline, dont personne n'osera dire qu'il n'est pas vivant et productif et voyez que personne n'y craint l'invective et la véhémence et pour le plus grand bien des débats qui sont souvent du plus haut niveau.


Et puis lisez "La littérature sans estomac" de Jourde pour information
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: "Un cercle d'affections..."   7/4/2007, 10:36

"Voir le message de Yugcib qui fait allusion à un cercle d'affection sonnant comme une très nette exclusion de ceux qui n'en sont pas. En tout cas j'ai nettement ressenti ainsi sa réponse." Ecrit Jean Pierre Poccini.
L'exclusion dont tu parles, Jean Pierre, et à laquelle je fais effectivement allusion, est pour moi l'exclusion de toute forme de brutalité, de violence gratuite exprimée vulgairement, de tout langage ordurier et de propos visant à écraser telle personne ou telle association de personnes.
Dans ce cas, je dénonce et exclue sans ménagement...
Je n'ai aucune tolérance pour une certaine forme de violence telle que cette violence se manifeste dans de nombreux forums d'expression publique.
Bien entendu, et c'est ainsi que je souhaite que tu ressentes ma réponse, Jean Pierre, je n'exclue JAMAIS toute critique, tout commentaire, toute observation (justifié ou non) et encore moins son auteur, à partir du moment où n'est pas pratiquée cette violence abjecte et brutale que je combats de toutes mes forces...
L'intelligence ne me fait pas peur, même si elle me remet à ma place... Mais la bêtise, oui, elle me fait peur... Et devant cette peur là, ma peur devient même animale.
Je conçois donc une certaine dureté sans hypocrisie, directe et argumentée, de la part de gens de cultures, d'expériences et de sensibilités différentes de celles vers lesquellles je me sens "plus proche"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'une femme   7/4/2007, 11:25

Pour faire court, tu n'aimes pas les méchants !

Comme tout un chacun et chacun ayant sa propre définition...

Cela dit, reste l'intuition que nous ne sommes peut-être pas si éloignés.


Pour le reste je suis convaincu que la plus grande difficulté pour quiconque écrit et n'est pas ( encore?) publié, n'est pas encore confronté à la critique journalistique (et même dans ce cas elle est si volage et soumise à tant et tant de courants étranges...) c'est de trouver un avis à la fois éclairé ( on est content quand le benêt du coin trouve "ça" beau mais...) et sans complaisance.

S'exposer sur le net, c'est risquer que n'importe qui dise n'importe quoi.

Alors ?

On lit. On réfléchit. On observe et on se demande qui est qui. Et si on a un peu de courage de reste on conclue.

Il y a des gens qui s'épuisent et se bercent d'uillusions alors qu'ils n'ont pas la plus petite bribe de talent, des gens qui iraient moins vers le marais de l'amertume ( si c'est pas de la métaphore ça ! ) si on les aidait un peu à y voir clair.

J'ai toujours dit qu'il n'y a dans l'édition place pour la médiocrité que si votre nom illustre vous a DEJA apporté le renom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   7/4/2007, 15:01

Moi j'aime assez ces échanges sur ce sujet. Je crois en fait que tout le monde a raison là!

C'est ensuite une question de formulation. Les uns sont des doux, d'autres, sont des gentils, d'autres encore sont simplement courtois et enfin les pires ( JP entre autres!) ceux qui sont abruptes, durs mais sincères.
Donc il faut peut-être que nous apprenions à être sincères sans pour cela être coupants, tranchants? mais au fond? ce ne seraient que des rôles de composition? Question
De la discussion jaillit la lumière dit-on? dans ce cas j'espère qu'il fera toujours clair sur Passion des mots ! 🌹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   7/4/2007, 15:01

Je n'ai jamais apprécié l'agressivité
mordante et peu respectueuse. Mais j'aime, par contre que l'on dise ce que l'on pense avec le ton qui convient à un homme ou une femme s'adressant à un autre homme ou femme. Tout un apprentissage en fait... Voir les termes de la Charte et des Objectifs. Chacun est libre ici de ce qu'il veut, mais dans les termes prescrits que cela plaise ou non.
En ce qui concerne certains autres forums je peux témoigner que nombre d’entre eux (mal gérés il faut bien le dire) basculent très vite dans l’irrespect le plus total voire la vulgarité.
Ce qui ne sera jamais le cas ici de mon vivant…
Passion des Mots est un forum pour ceux et celles qui s’intéressent à la Culture avec un grand C au sens général du terme. Un forum différent où l’on essaie de se respecter tout en disant ce que l’on pense en toute sincérité. Mais il y a les formes aussi…
En tant qu’administrateur je tiens à garder l’église au milieu du village… Belle expression typiquement belge je crois…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Je ne suis qu'une femme   7/4/2007, 15:51

Pour changer de perspective tout en restant dans la poésie je vous propose un texte de P.A. Quarantotti-Gambini.

Je le dédie ( si l'on peut dédier ce qui n'est pas de vous!) à toutes et tous mais plus spécialement à Jipi parce qu'il est poète ( pas moi ) et qu'il sait ce qu'est la véritable inquiétude ( moi aussi !)

Un poème simple, sublimement simple et sensible. Curieux ce goût de la part d'un arrogant, pur esprit glacé qui fait partie comme le dit Marie "des pires"
Mais je plaisante et n'en veut pas vraiment à Marie pour ce coup de griffe. Je ferai comme pour les petits, un souffle sur la blessure et hop, partie !


Encore ici à mon bureau.

Encore ici à mon bureau, de nouveau
je goûte le travail dans la solitude.

Dans le cercle d’une lampe- oh chaude
lumière qui éclaire mes papiers, familière et
cordiale et hors du temps ! – je conclus
le grand cercle d’une existence inquiète.

Combien d’espérances sont tombées en chemin
et quelles amours et combien de peines !

Nu,
seul avec moi-même, je me retrouve ici,

Mais

l’âpre volupté d’écrire
- arrêtant par la plume le cours du temps-
résiste aux années : elle ne s’est jamais égarée.



Extrait de Soleil et Vent, Editions l'Age d'homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   7/4/2007, 17:35

Effectivement très joli poème, dénudé
simple et pourtant très riche en sensations
Bien trouvé Jean-Pierre
Merci pour ce petit cadeau pascal.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   8/4/2007, 12:54

Un tout grand merci Jean-Pierre pour cette dédicace qui me touche profondément. En outre ce poème remarquablement traduit exprime une espèce de quintessence que je vis pour le moment... Comme un retour à l'essentiel après des années de bonheur, d'errance mais aussi de déceptions. La nudité exprime remarquablement ce qui est peut-être le retour aux sources originelles et essentielles...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne suis qu’une femme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis qu’une femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEVENIR UNE VRAIE FEMME!
» Kate, la femme la plus élégante...
» Je suis un nul en relations humaines...
» Je suis un fan vivant mal sa passion, j'ai besoin de votre aide.
» Une femme qui drague...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: