Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Notre membre Max D. Jacob nous a quittés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5895
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   10/2/2007, 00:28

Je suis abasourdi. Ma tristesse est immense. Je viens de recevoir un message de son épouse désormais veuve...
Je ne sais que penser. Tout se bouscule en moi.
Je dois prendre contact avec elle.

Mon ami Max, toi que je ne connaissais qu'à travers notre forum Passion des Mots que tu as découvert petit à petit... Heureux d'être parmi nous, ouvert aux autres et tellement aimable...

Toi l'artiste de talent...

Toi l'artiste qui as souffert de tes souffrances physiques qui ont progressivement limité ton art mais t'ont ouvert à d'autres formes d'art liées au numérique... J'imagine que ce fut dur, très dur pour toi ce passage du vrai pinceau au pinceau virtuel... Grâce à un ami qui t'a initié à d'autres pratiques artistiques tu as pu continuer à nous faire partager ta vision et tes émotions.

Je vois désormais les anges du ciel traversés tes couleurs avec un bonheur indicible...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Christine Rato
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 152
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   10/2/2007, 14:37

J'en suis toute retournée...
C'est vrai, je le connaissais peu mais j'adore son travail.
Son oeuvre n'a pas besoin d'être expliquée car elle parle d'elle-même !
Je ne peux pas en dire plus... suis encore sous l'émotion et mes mains tremblent sur le clavier...
Toutes mes condoléances à son épouse.
Il est parti en nous laissant des jolies traces...
Merci Max.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/rienquedeshistoires
DeliaJolie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 38
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   10/2/2007, 17:21

Une profonde tristesse....
Je regrette finalement de n'avoir decouvert ses oeuvres de son vivant,
j'aurai pu lui dire que j'aime son travail....

Toutes mes condoleances a la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deliajolie.net
uniforme
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   11/2/2007, 00:54

J'arrive à l'instant, je rentre d'une soirée, et je découvre le mail de Jipi.

J'adresse toutes mes condoléances à la famille de Max D. Jacob. Trouver des mots pour partager la tristesse n'est pas facile mais je tenais à vous dire que j'étais de tout coeur avec vous qui le connaissiez bien.

Vrai que le clavier raisonne autrement l'émotion traverse l'écran.

Bon courage aux proches de Max D. Jacob.

_________________
Maitre à penser, celui qui est remarquable dans un domaine et à qui l'on demande son avis dans un domaine où il n'y connait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Becdanlo
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 56
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   11/2/2007, 12:27

Toutes mes condoléances aux proches de Max D. Jacob.

Nous pouvons maintenant le retrouver pour toujours dans son œuvre!


Amitiés à la communauté de Passion des Mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrie.org/resum.php?lid=105
Granny

avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   11/2/2007, 12:43

Toutes mes condoléances à sa famille,c'est triste,que pour connaitre quelqu'un,et surtout un Artiste,faut -il qu'il soit parti dans un monde ou la souffrance n'existe plus!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie chevalier
Membre
Membre


Nombre de messages : 1135
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   11/2/2007, 20:47

Je me joins à la tristesse de tous ici, je viens de l'apprendre ..
peu de mots
car cela ne servirait à rien
sinon que j'ai une pensée profonde pour sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeliaJolie
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 38
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   12/2/2007, 17:06

Pour toi Max :

Citation :
de la mort? que sais-tu d'elle?
Qu'une chose qui n'est pas à nous mais qui fut locataire de notre être dés le commencement, va se retrouver sans logement pour quelques temps, libérée par la décomposition des murs qui la tenait captive par contrat, comme une goutte d'eau peut retenir un grain de poussière. Et va se refondre dans le creuset absolu, pas très différente de ce qu'elle fut au commencement mais pourtant pas la même non plus. Comme un messager venant du plus lointain va dans cette fusion délivrer des "nouvelles" d'un morceau du monde, lui-même constitué de milliards de poussières d'étoile, et ces "nouvelles", aussi futiles qu'elles soient, aussi peu denses qu'elles paraissent, constitueront un peu de cette poussière nécessaire à la composition des pierres, et ces pierres à l'édification des citadelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deliajolie.net
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Max, ce n'est qu'un au revoir!   12/2/2007, 20:17

Un jour de juin 2006, sur une place de marché, alors que je me promenais entre les étals je pensais à des gens que j’avais connus, aimés, et dont la disparition récente ou datant déjà de bien des années, m’avait bouleversé… Je pensais aussi à d’autres personnes que je n’avais pas connues, ou à peine entrevues, et dont j’avais appris la disparition. Et je me dis alors : c’est fou ce dont la vie autour de nous foisonne, et que nous ne savons pas ! J’ai eu très mal, je me suis senti très pauvre, aussi pauvre, aussi anonyme, aussi insignifiant qu’une feuille tombée d’un arbre et flétrie, desséchée, venue s’immobiliser entre deux gros pavés disjoints… J’ai eu presque honte de cette immensité que je sentais en moi, tout me parut vain, sans avenir, sans destin particulier, et il n’y avait que ce soleil, cette luminosité, cet éblouissement, ces bruits du marché, ces couleurs vives, cette réalité présente, tous ces gens affairés et préoccupés de ce qu’ils cherchaient, de ce qu’ils achetaient, de ce qu’ils se racontaient entre eux… Tout cela me parut insolent… Insolent comme des jeux d’enfant gâté où tout ce qui compte, c’est de gagner, d’être le meilleur… Je sentis que j’allais pleurer, parce que je savais, en ce moment là précisément, que jamais plus je ne reverrais les gens que j’avais aimés et qui avaient disparu… Et que je n’avais pas non plus entrouvert ces portes d’immensité devant les quelles je n’étais que passé, ces portes d’immensité qui désormais, ne seraient que des souvenirs de portes, des souvenirs rapportés par les paroles, par les écrits de ceux qui connurent les personnes disparues…
Ce qu’il y a de terrible avec la mort, c’est ce dont elle nous affecte, nous, en tant que vivants. C’est ce que nous ressentons, ce dont nous témoignons, ce dont nous nous souvenons, ce que nous regrettons… Parce qu’il n’est plus là, parce qu’elle n’est plus là. Parce que c’est « trop tard », lorsque l’on n’a pas « ouvert la porte » ou que l’on l’a seulement entrouverte. Parce que cela fait trop mal quand on s’est beaucoup aimés et qu’on s’est senti si proche.
Un jour de février 2007, un ami nous a quittés… D’une manière ou d’une autre, puisqu’il en est ainsi, puisqu’il en sera toujours ainsi ; ce que l’on est, de tout son cœur et de tout son esprit, de toute sa chair et de tout son sang, de tout ses yeux, de toute sa voix et de toutes ses mains, de tout son visage et de toute son immensité, tout cela s’arrête un jour. Mais je suis certain qu’il n’y a pas une fin, dans cet « arrêt ». Je crois à l’existence d’avant, de pendant et d’après ce qui a été… Il n’y a que « pendant », qui est limité dans le temps (à l’exception toutefois de ces instants de « pendant » qui sont une sorte d’éternité).

Voici ce texte, écrit en juin 2006, et qu’aujourd’hui j’exhume pour le dédier à notre ami Max…
LA BOULE AUX DEUX PAYSAGES
Lorsque meurt une personne que nous aimons, le monde et toute la vie autour de nous, peut ressembler à l’une de ces boules de verre colorées contenant deux paysages différents en deux hémisphères distincts dont on ne discerne cependant pas la séparation, comme si les deux mondes l’un à l’autre collés sur une surface plane invisible, étaient inséparables…
L’un des deux paysages, celui de la vie et du monde, est comme un grand marché estival sur la place de la cité, avec ses couleurs éclatantes, ses fruits, ses fleurs et toutes ces robes d’été aux tissus légers suspendues sur des cintres, dont les formes et les lignes sont celles que des modes nouvelles ont lancé sur tous les marchés. Un ciel flamboyant déchiré de nuages blancs et gris aux contours échevelés ou bourgeonnants lorsque vient l’heure de midi, verse sa lumière crue sur les visages et les épaules nues des passants qui s’arrêtent devant les étalages, écrase de toute la hauteur de son astre rayonnant jusque sous les tréteaux, toute la place bruissante de voix, ruisselante de couleurs vives.
Ainsi est ce paysage de la vie et du monde : vif et lumineux, qui ne sait pas la mort…
Et dans l’autre hémisphère de la boule, cet autre paysage au sol de sable gris et de fleurs minérales, qui n’a pas de ciel, pas même de nuit, mais peut-être des étoiles, comme sur une voûte diluée dans une encre de poussières scintillantes…
Ainsi est ce paysage disparu, qui ne sait plus la vie… Et qui a tout emporté de ce qu’il était avant, toutes ces couleurs qui n’ont pas été vues, tout ce qui vivait et palpitait dans une terre généreuse…
La vie, puissante et foisonnante, belle et cruelle, emplie de couleurs et de lumière d’un côté… Et la mort, réductrice de toutes les vanités, éteinte de tous les feux qui nous ont brûlé et de tous les mots non prononcés mais si criés en nous, de l’autre côté…

Et oui ! Belle et cruelle, pour combien de temps encore, pour nous les vivants, la vie éclate de toutes ses couleurs… comme si elle ne savait pas la mort !
Mais si la cruauté et la violence du monde sont une immense et désespérante insolence, la beauté et les couleurs de la vie, elles, ne sont jamais insolentes et gardent toujours en elles ce qui de nous, a existé de toutes ses forces…
Max, ce n’est qu’un au revoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Papillon
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : Estrie
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   13/2/2007, 01:25

Max qui nous a quitté.

J'en reviens pas encore.

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: A la chère famille de notre ami Max   13/2/2007, 10:15

... J'adresse ici, dans ce forum, selon la formule d'usage, mes plus sincères condoléances, à l'épouse de Max et à tous les membres de sa famille...
Cependant, au delà des "formules d'usage", au delà de la nature même des relations d'amitié que nous avons nouées ensemble ou en particulier, ma pensée se porte vers ces êtres les plus proches de Max, qui eux, sont directement touchés de plein fouet par sa disparition. Dans un tel mouvement de pensée, les mots, qu'il soient d'usage, de coeur ou d'esprit, sont d'une "autre dimension"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
uniforme
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   13/2/2007, 20:41

Citation :
Et oui ! Belle et cruelle, pour combien de temps encore, pour nous les vivants, la vie éclate de toutes ses couleurs… comme si elle ne savait pas la mort !
Mais si la cruauté et la violence du monde sont une immense et désespérante insolence, la beauté et les couleurs de la vie, elles, ne sont jamais insolentes et gardent toujours en elles ce qui de nous, a existé de toutes ses forces…

Crying or Very sad Très beau :respect:

_________________
Maitre à penser, celui qui est remarquable dans un domaine et à qui l'on demande son avis dans un domaine où il n'y connait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Sur le Web, meurt-on?   13/2/2007, 22:05

A mesure que nous allons avancer dans le temps, dans ces années qui viennent… 2010, 2015, 2020 et au-delà… certains d’entre nous, si présents dans les forums, ou d’autres dont les apparitions sont moins fréquentes mais nous enchantent… disparaîtront.
Un jour viendra forcément, où leurs petits mots, leurs nouvelles, leurs écrits, ne seront pas revenus depuis quelques semaines, quelques mois. Alors l’on dira « Tiens, on ne le voit plus ! »
Il n’y a pas toujours, une épouse, un mari, un frère, une sœur, un ami, pour nous prévenir…
Comment meurt-on sur le Web ?
Je serais tenté de dire que sur le Web, on ne meurt pas… On cesse d’écrire ou d’imager seulement…
Puisque demeurent les adresses électroniques (avec des messages qui s’accumulent jusqu’à saturation des 1 Go)…
Puisque demeurent accessibles sites et blogs dans lesquels personne ne peut rien modifier (la page d’administration ne s’ouvre qu’à son auteur)…
Pour les sites et les blogs, on peut cependant désigner un « exécuteur » c'est-à-dire par exemple un ami très cher, une fille chérie… qui continuera à faire vivre le site ou le blog…
A noter que si le Web n’existait pas (au temps de Flaubert et de Zola il n’existait pas), un écrivain dont les livres sont publiés chez un éditeur, ne meurt jamais puisque le livre sera toujours lisible même dans 200 ans (ou plus)…
De même, un artiste qui produit ses œuvres, (un peintre, un musicien, un sculpteur, un décorateur…) ne meurt jamais puisque son œuvre demeure présente dans les lieux où le public vient en visite.
Le Web a tout de même un avantage (en plus) c’est qu’il fait « mourir » moins de gens… puisque même un écrivain, un poète, un « blogger » peu connu n’y meurt pas…
Alors, si un certain « Truccib » ou « Maxim » ne se manifeste plus, c’est qu’il n’est pas mort… Il est seulement absent, pour un temps qui n’a pas de temps, comme dans un voyage qui n’est d’aucun nombre de jours…
Bien sûr, si une épouse, un mari, un frère, une sœur, un ami nous dit « il ne reviendra plus » et, encore plus explicite « il est mort » ou « il nous as quitté »… et bien même dans ce cas… Il n’est pas mort… Puisque la mort est impossible sur le Web…
Mais si la Terre meurt ?
Il y aura encore le reste de l’univers, en partie, en totalité ou renouvelé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Fée
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 12/12/2005

MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   20/2/2007, 14:00

Quelle vacherie que la mort. Je me sens soudain toute triste. J'envoie mes meilleures pensées à sa famille (comment ça se fait que je n'ai pas reçu ce mail scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre membre Max D. Jacob nous a quittés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre membre Max D. Jacob nous a quittés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ils nous ont quitté
» Ils nous ont quittés en 2009
» La voix de bouriquet nous a quittée.
» Un an que tu nous as quitté ..
» Emilio Balcarce nous a quitté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums généraux :: Autour d'un verre-
Sauter vers: