Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes de Jipi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi    14/12/2010, 18:57

Une étude un peu professorale, pertinente et souvent fine mais qui comme toute étude découpe impitoyablement un ensemble en fragments de taille suffisante pour être placés sous le microscope où elles n'ont plus l'air de grand-chose .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi    14/12/2010, 19:12

Quelle calamité de se découvrir auteur d'accords douteux !

Au fait pourquoi est-il parfois possible d'éditer et d'autres non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   14/12/2010, 19:28

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Au fait pourquoi est-il parfois possible d'éditer et d'autres non ?

Peut-être que si on faisait une bonne grosse manif, Jipi finirait par restaurer la possibilité d'éditer dans tous les salons.

Allez, tous avec moi : on veut - éditer ! On veut - éditer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   15/12/2010, 12:22

J'en suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   15/12/2010, 12:56

Pour le moment Prévisualiser vos messages avant de les envoyer !!!
Fonction que l'on oublie trop souvent. coucou

Cela permettra d'éditer vos erreurs !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Gosayn
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   15/12/2010, 15:00

Oui, mais pourquoi cette fonction n'est-elle pas active?
Souci technique ou volonté de l'admin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   15/12/2010, 15:02

J'ai lu votre commentaire très intéressant Callinira et vous avez bien perçu les thématiques profondes qui traversent ce texte et me traversent également.
Intéressante analyse mise en rapport avec ce grand Saint-John Perse. Paul Éluard n'est pas loin sans doute dans quelques textes qui méritent d'être lus à voix haute également. Comme Flaubert je les soumets à l'épreuve du gueuloir ! Mais qui dit rythme ne dit pas toujours régularité rythmique qui convient mieux à certains textes et moins à d'autres et ce par choix personnels.
Ceci dit vous auriez pu également faire la même analyse sur un autre texte que vous auriez apprécié au fil de leur dépôt progressif.
Merci en tous cas pour ce regard.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 07:40

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Une étude un peu professorale, pertinente et souvent fine mais qui comme toute étude découpe impitoyablement un ensemble en fragments de taille suffisante pour être placés sous le microscope où elles n'ont plus l'air de grand-chose .


Et lorsque vous glissez entre les lames de votre microscope ceci : "Cela s’appelle la grâce, cela s’appelle le talent, faisant qu’on n’aura jamais l’envie de comparer les lignes de Jean-Pierre Leclercq à aucune autre ayant jamais existé. Cela s’appelle la différence, celle qui rappellera à quelle hauteur le poète a le droit de visite sur la ferveur. Il ne sont pas légion les contemporains qui savent poser d’autres ailes au désir par la souveraineté des mots.", que voyez-vous ? (On peut trouver cette citation quelques pages plus haut).

Quant au ton professoral, hélas, je le sais, on me l'a déjà dit. Mais je crois que c'est rédhibitoire... Espérons que mes défauts valoriseront mes qualités.

Je vous remercie de votre intervention.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 07:58

Jipi a écrit:
J'ai lu votre commentaire très intéressant Callinira et vous avez bien perçu les thématiques profondes qui traversent ce texte et me traversent également.
Intéressante analyse mise en rapport avec ce grand Saint-John Perse. Paul Éluard n'est pas loin sans doute dans quelques textes qui méritent d'être lus à voix haute également. Comme Flaubert je les soumets à l'épreuve du gueuloir ! Mais qui dit rythme ne dit pas toujours régularité rythmique qui convient mieux à certains textes et moins à d'autres et ce par choix personnels.
Ceci dit vous auriez pu également faire la même analyse sur un autre texte que vous auriez apprécié au fil de leur dépôt progressif.
Merci en tous cas pour ce regard.

Je l'aurais pu, c'est vrai, et je ne l'ai pas fait. Mais je me demande si la modestie de mes observations aurait résisté au déferlement de louanges au sein desquelles elles se seraient trouvées. Vous (puisque nous revenons au vouvoiement) ne cherchez pas ces louanges, je présume, et sans doute préférez-vous une analyse même si vous pensez que celui (ou celle) qui la fait n'a rien compris à ce que vous avez dit. C'est ainsi que je comprends les choses...

Une question : les poèmes que vous donnez sont-ils des extraits d'un tout ininterrompu ou des poèmes à part entière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 08:11

Callinira,

J'ai vainement cherché le sens la remarque que vous m'avez faite...ou pourquoi m'interpeller sur cette citation ?

Quant au ton dit professoral, rédhibitoire ou pas, il concerne surtout le destinataire qui se trouve ipso facto en posture "d'élève".

Pour le reste, critique impressionniste ou critique d'exégèse, l'opposition est ancienne et ne sera pas épuisée ici.

PS: un petit correctif: je ne possède pas de microscope!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 11:05

Callinira,

Jean-Pierre Poccioni relève la finesse de votre analyse et son intelligence.

Vous ne le voyez pas et vous axer sur le reste (le découpage, le ton). Pourquoi ?

Vous allez rechercher dans les tréfonds du topic une phrase de Jean-Pierre Poccioni qui fait un commentaire très élogieux et très bien écrit par ailleurs.

Pourquoi ? Simplement pour prouver que son ton ne vous convient pas ?

Où est le problème finalement ?

Jean-Pierre Poccioni est un critique perspicace. Il aussi très intelligent. Et son intelligence ne lui aurait pas fait émettre ce commentaire laudatif pour mes beaux yeux. Pas trop son style.

Alors, pourquoi cette chamaillerie ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 11:20

Loin de moi l'idée de contrarier quiconque, mais pourriez-vous vérifier QUI a écrit la citation reproduite par Callinira et sur laquelle elle m'interpelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 11:28

Excellent Jean-Pierre !!!

Callinira est tombée dans le panneau.

En plus j'ai embrayé... Trop de choses en tête pour le moment !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 13:47

Jipi a écrit:
Callinira,

Jean-Pierre Poccioni relève la finesse de votre analyse et son intelligence.

Vous ne le voyez pas et vous axer sur le reste (le découpage, le ton). Pourquoi ?

Si, je l'ai vu, mais qu'allais-je répondre ? J'ai pensé qu'il suffirait que je le remercie de son intervention, c'est ce que j'ai fait.

Vous allez rechercher dans les tréfonds du topic une phrase de Jean-Pierre Poccioni qui fait un commentaire très élogieux et très bien écrit par ailleurs.

Je suis allée chercher l'extrait d'un commentaire de Madame d'Epannes (je n'avais que l'embarras du choix tant cette dame est prolixe) et cela par manière de plaisanterie, pour lui montrer que sous les lentilles d'un microscope on pouvait trouver pire que moi. J'ai même failli terminer ma phrase par la petite tête hilare qu'on nous propose à gauche mais je me suis souvenue que M. Poccioni n'aimait pas ça.Un commentaire élogieux et très bien écrit, dites-vous ? Confondre l'amphigouri de Mme d'Epannes avec la prose correcte et sensée de M. Poccioni ? Si j'étais lui, je m'insurgerais. Non, je ne suis tombée dans aucun panneau.

Pourquoi ? Simplement pour prouver que son ton ne vous convient pas ?

Vous me faites un procès d'intention. Non seulement son ton me convient parfaitement, mais j'ai apprécié qu'il ait répondu aussi vite à mon intervention.

Où est le problème finalement ?

Il n'y en a pas.

Jean-Pierre Poccioni est un critique perspicace. Il aussi très intelligent. Et son intelligence ne lui aurait pas fait émettre ce commentaire laudatif pour mes beaux yeux. Pas trop son style.

Ce n'est en effet pas son style et je ne m'y suis pas trompée.

Alors, pourquoi cette chamaillerie ?

Il n'y a pas de chamaillerie.

Je m'excuse pour la disposition de cette réponse mais elle me permet d'avoir continuellement votre intervention sous les yeux
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callinira
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 14:02

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Callinira,

J'ai vainement cherché le sens la remarque que vous m'avez faite...ou pourquoi m'interpeller sur cette citation ?

Quant au ton dit professoral, rédhibitoire ou pas, il concerne surtout le destinataire qui se trouve ipso facto en posture "d'élève".

Pour le reste, critique impressionniste ou critique d'exégèse, l'opposition est ancienne et ne sera pas épuisée ici.

PS: un petit correctif: je ne possède pas de microscope!


La réponse se trouve en partie dans celle que j'ai faite à JIPI. Ce n'était qu'une plaisanterie, une façon de vous dire "Vous voyez, même si mes observations ne vont pas très loin on trouve pire encore dans certains commentaires." Ecrivant cela, je me demande à présent si j'avais bien compris ce que vous vouliez dire vous-même.

Je n'ai pas cité le nom de l'auteur de ce commentaire par pure discrétion. Sa prose est vide et sonore, la mienne est plus discrète. Oserai-je ajouter que je ne la crois pas vide ?

"Le destinataire en posture d'élève" ? Oui, je n'avais pas vu les choses ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 14:19

S'il n'y a pas de problème, c'est le principal Callinira !

Pour Constance, je ne sais pas si elle apprécierait, mais bon !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi    17/12/2010, 14:28

Tout cela n'est pas bien grave même si effectivement je suis mortifié qu'on puisse confondre ma prose avec une autre...

Mais puisque Callinira affirme qu'il n' y a dans ses propos nulle chamaillerie, comme dit Jipi, croyons-la et oublions ce qui n'est peut-être que la marque d'un esprit critique acéré, travers que je partage et qui me vaut souvent des accusations bien plus rudes et désobligeantes que celle de "chamailleur" !

Il reste cependant une confusion qui sourd entre les lignes. Soyons précis, c'était dans mon propos les vers de Jipi qui étaient placés sous l'objectif ( quel mot!) du microscope et non la prose de tel ou tel membre de Passion des Mots.

Que cette image ne soit pas des plus originales n'ôte rien au fait qu'elle évoque ce que j'ai désigné par l'expression "critique d'exégèse" qui est le socle de la critique universitaire et donc professorale. Ce qui ne signifie ni sotte, ni inutile, ce que semble avoir saisi Callinira quand elle relève mon expression "posture d'élève".


PS : Il me semble avoir "jadis" brocardé Madame D'Epannes pour son style un peu trop chantourné et saturé de fioritures. Je n'étais pas allé jusqu'à parler de "vide" un jugement excessif à mon sens. Mais n'est-ce pas de l'histoire ancienne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 14:38

Jean-Pierre Poccioni a écrit:
Tout cela n'est pas bien grave même si effectivement je suis mortifié qu'on puisse confondre ma prose avec une autre...

Mais puisque Callinira affirme qu'il n' y a dans ses propos nulle chamaillerie, comme dit Jipi, croyons-la et oublions ce qui n'est peut-être que la marque d'un esprit critique acéré, travers que je partage et qui me vaut souvent des accusations bien plus rudes et désobligeantes que celle de "chamailleur" !

Il reste cependant une confusion qui sourd entre les lignes. Soyons précis, c'était dans mon propos les vers de Jipi qui étaient placés sous l'objectif ( quel mot!) du microscope et non la prose de tel ou tel membre de Passion des Mots.

Que cette image ne soit pas des plus originales n'ôte rien au fait qu'elle évoque ce que j'ai désigné par l'expression "critique d'exégèse" qui est le socle de la critique universitaire et donc professorale. Ce qui ne signifie ni sotte, ni inutile, ce que semble avoir saisi Callinira quand elle relève mon expression "posture d'élève".


PS : Il me semble avoir "jadis" brocardé Madame D'Epannes pour son style un peu trop chantourné et saturé de fioritures. Je n'étais pas allé jusqu'à parler de "vide" un jugement excessif à mon sens. Mais n'est-ce pas de l'histoire ancienne ?




Quand je te reverrai, j'aimerais que tu portes aussi une barbe... on se comprend !

Entre parenthèses, j'ai relu ce que tu avais écrit à propos de mes textes (une longue impression écrite au début du topic) et c'était superbe...
Sam Z... j'ai relu aussi : tellement dommage de ne plus la revoir ici.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
François
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   17/12/2010, 19:21

Après lecture des quelques messages qui précèdent, je suis fort amusé - sans moquerie bien sûr, vous me connaissez - de constater que même les vrais écrivains ont du mal à se faire comprendre sans ambiguité lorsqu'ils communiquent exclusivement par écrit (dans le contexte d'un forum.) Ceci me met à l'aise, moi qui n'ait qu'une maîtrise académique de notre belle langue française.

Pour en revenir au fond de l'affaire, j'ai bien apprécié l'analyse du poème de Jipi faite par Callinira car elle révèle des choses (pour être prudent, je parlerai de "possibles interprétations") que je n'avais pas perçues.

Par ailleurs, je me réjouis du retour de Callinira car je trouve qu'elle apporte souvent des éclairages et commentaires originaux et intéressants sur les textes - ce qui est le cas aussi des autres commentateurs de ce forum, mais il faut avouer que nous sommes parfois fort peu nombreux à échanger nos impressions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Pierre Poccioni
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Poèmes de Jipi    17/12/2010, 19:43

Encore faudrait-il être certain qu'il y ait eu difficulté de compréhension...

Mais pour ce qui est de la présence de Callinira sur PDM, je suis d'accord. La qualité des intervenants est importante pourvu qu'ils ne soient pas en nombre trop réduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   19/2/2011, 19:27

J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ce chef-d'œuvre , une surabondance de douceur et de tendresse qui m'a fait rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   19/2/2011, 19:30

Chapeau Monsieur ! = )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   20/2/2011, 01:55

Merci Belle&Rebelle !

Question : les larmes aux yeux... en lisant quel texte ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Belle&Rebelle



Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   20/2/2011, 12:53

" Quand neige sur ma triste mémoire
ton âme blanche où poussent les soleils
je retiens d’une seule fille en songe
la chaleur explosée au froid de mon vertige
Quand se retournent les chagrins
pour nous sourire un temps de fête
je sens l’accord de nos rêves inaudibles
ou reconnais comme un chant qui me prolonge
la parole née aux clartés de ton regard
Quand l’ivresse creusera sous la racine de nous-mêmes
Quand nous brûlerons de nos syllabes pareilles à ce désir
nos deux corps auront deux cœurs plus libérés
comme la mer qui sans vagues se déroule
lentement au jour d’après tempête revenue "
C'est cette partie... des mots tombés du ciel ,un effet magique... je compte l'apprendre par cœur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5903
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   20/2/2011, 12:57

Je vous saisis...

En plus c'est un texte qui peut être réellement dit oralement (proféré) et je m'y suis à plusieurs reprises exercé.

Comme quoi nos esprits écartés de une ou deux générations peuvent se croiser et se comprendre...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes de Jipi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes de Jipi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Les écrits de nos membres-
Sauter vers: