Passion des mots

Forum culturel
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Séverin Platoniko, le prof de Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 69
Localisation : 186 route d'Audon 40400 Tartas
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Les aventures de Séverin Platoniko, le prof de Français   8/1/2007, 13:23

... Au Lycée Durat, à Crétigny les Rombières...

« ZOB » ! Eructa, du fond de la classe, Moustafa, le crieur du Lycée, de sa grosse et grasse voix…
« ZOB » ! Reprirent en chœur les zazous de la classe…
Séverin se retourne, sa craie tombe, il hagarde les zazous hilares, un instant, puis se gratte le lobe d’une oreille, et se retourne de nouveau face au tableau…
« ZOB » ! Scande cette fois toute la classe…
« Reprenons », annonce Séverin… « L’irréligion au 17ème siècle »
« ZOB » ! Scande de nouveau la classe, irréligieusement.
Le Censeur, avec son imper vert et sa maladie de foie sur son visage, ouvre brusquement la porte de la classe et entre, un paquet de copies à la main… « Voici les résultats du Bac blanc »
« ZOB » ! Encensèrent zazous et trublions, d’un même chœur.
« Vous êtes tous collés », bile le Censeur, un filet d’écume caca d’oie sur le col de son imper vert…
« ZOB ! ZOB ! ZOB ! » crièrent, plus fort que jamais, les irréligieux… Tapant des pieds, des poings…
« Premier, Monsieur Lenoeud, onze sur vingt… » commence le Censeur.
« ZOôhozob’ heu » moururent les crieurs, surpris de la performance de Monsieur Lenoeud.
« Alerte à la bombe » ! Vociféra le Zou, le surveillant général.
« Aux abris » ! tonna Moustafa,
« Quel abri ? », répond Bequedecinge
« Comment, crétin, t’as pas vu sous le plancher, sous la quatrième table du fond, la galerie qu’on a creusé à petite cuillère des heures, des jours durant ? On va tous passer par là… » explique Moustafa.
Séverin fut ce jour là, très heureux parce qu’il n’y eut pas bataille de chaises…
Il y eut même un débat, après le passage du Censeur.
« De la nécessité ou de l’inutilité du débat politique »…
Il en avait « causé » à sa Séverine, le Séverin, la veille au soir…
« Voyons un peu, messieurs… » entreprit Séverin, « qui veut prendre la parole, sur ce sujet ? »
Yug Robinerik se lance, barytonnant « Qué séra, séra, lala, lalala, lala… »
« Qué séra demilsèche après demilsuce ? Séra chic et charme au temps du muguet joli ? Puis sèche et rosse après la fenaison ? No lo sé, mézamis ! A mon avis, depuis bien avant demilsèche et demilsuce, c’est pas le pen d’investir dans la prévoyance d’un sarcophage… pour quelques arpents d’éternité ! »
Et la cloche sonna…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Jipi
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Les aventures de Séverin Platoniko, le prof de Français   9/1/2007, 13:04

Très drôle, fantaisiste et profond sous un air léger !
bravo Yugcib !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frandidac.net
 
Les aventures de Séverin Platoniko, le prof de Français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion des mots :: Forums de discussions :: Le mot pour rire-
Sauter vers: